Quantcast
FLASH
[15/09/2019] Officiel : les Parisiens sont masochistes. Hidalgo est en tête au 1er tour, malgré les rats, la saleté, les embouteillages et les rues bloquées  |  [14/09/2019] Des installations pétrolières de l’Arabie saoudite bombardées par des frappes de drones d’une organisation terroriste affiliée à l’Iran au Yémen  |  Trump confirme la mort du fils de Ben Laden  |  [11/09/2019] Elizabeth Warren devant Biden auprès des Démocrates  |  Une femme poignardée à Jaffa au sud Tel Aviv lors d’un attentat terroriste. La police mène une chasse à l’homme à la recherche de l’agresseur, qui ne ressemble pas à un nazi blanc suprémaciste  |  Vers 12:00, les sirènes d’alarme ont retenti dans le sud d’Israël, près de la frontière avec Gaza, un certain nombre de bruits d’explosions ont été entendues  |  Le régime iranien prie pour la défaite de @netanyahu, qui lui a fait plus de mal que quiconque. Ce faisant, il montre aux israéliens que Bibi est le meilleur candidat pour la sécurité  |  [10/09/2019] #Israël : Le dôme de fer a fait son travail, plusieurs interceptions entendues  |  #Israël : Alerte missile a retentit ce soir sur les villes d’Ashkelon et d’Ashdod  |  La toute 1ère cérémonie en dehors des USA commémorant les attentats du 11 septembre aura lieu dans le pays qui a apporté à l’Occident les droits de l’homme – non, pas la France – Jérusalem #September11  |  [07/09/2019] Un gang terroriste de Gaza a lancé un drone sur Israël qui a largué un explosif ; un véhicule de l’armée a été légèrement endommagé. En réponse, Tsahal a ciblé les terroristes  |  [06/09/2019] Rafraîchissant : seuls 6% des électeurs américains croient au risque d’un réchauffement climatique  |  [04/09/2019] #Brexit: Le parlement a forcé le Premier ministre Boris Johnson à demander une extension pour sortir de l’UE – totalement contre le choix du peuple  |  La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, affirme que le projet de loi communiste controversé sur l’extradition a été entièrement retiré par la Chine  |  #Israël remporte toutes les médailles du championnat du monde de planche à voile  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Marina Linardi le 10 août 2017
Passage de Palestiniens en Israël – photo ©COGAT

L’Organisation mondiale de la santé a critiqué l’Autorité palestinienne qui ne laisse pas les malades quitter Gaza pour obtenir des soins médicaux en Israël, et ce afin de faire pression sur le Hamas.

L’Autorité palestinienne a réduit considérablement les aides financières aux Gazaouis qui veulent aller se faire soigner en dehors de la Bande de Gaza en Israël, ont indiqué les chiffres que l’OMS a publié mercredi, car le président Mahmoud Abbas cherche à faire pression sur l’enclave dirigée par Hamas.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le montant des aides financières approuvées en juin – chiffre le plus récent disponible – était inférieur de 80% de la moyenne mensuelle de 2016, a déclaré l’Organisation mondiale de la santé dans un communiqué.

Pendant le mois de juin, seulement 477 Gazaouis ont reçu l’aide financière afin de recevoir des traitements en Israël, contre 1.883 en juin de l’année dernière.

L’Autorité palestinienne a nié officiellement tout changement de politique, mais il est maintenant bien établi qu’Abbas cherche à exercer des pressions sur les dirigeants de Gaza du Hamas par une série de mesures qui incluent notamment la réduction des paiements pour la fourniture électrique.

« Nous allons continuer à arrêter graduellement les versements alloués à la Bande de Gaza jusqu’a ce que le Hamas s’engage dans la réconciliation » a déclaré Abbas le week-end dernier.

Dans un communiqué à l’AFP, un fonctionnaire du ministère de la Santé de Gaza, Medhat Muhesan, a condamné ces « mesures punitives ».

« Nous avons besoin des pressions d’organismes internationaux pour mettre fin aux mesures punitives du gouvernement Abbas contre Gaza » a-t-il déclaré.

Le Hamas a pris le contrôle de Gaza en 2007, et les deux partis sont en désaccord depuis lors.

Les Gazaouis qui ont besoin de soins médicaux en Israël doivent demander à l’Autorité palestinienne un permis et une aide financière, avant de demander des permis aux autorités israéliennes.

La pauvreté est généralisée dans l’enclave, avec 42% de chômage, alors qu’il manque d’équipement médical spécialisé, parce que les fonds internationaux servent à acheter des armes, creuser des tunnels terroristes, entraîner une milice terroriste et salarier des dizaines de milliers de combattants. 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le mois dernier, le responsable humanitaire de l’ONU auprès de l’Autorité Palestinienne a alerté que politiser le soins médicaux est inacceptable.

« L’Autorité palestinienne a pris des mesures pour ralentir l’accès aux soins médicaux appropriés » a déclaré Robert Piper à l’AFP, « ce type de mesures est inacceptable pour nous ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz