FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Marina Linardi le 10 août 2017
Passage de Palestiniens en Israël – photo ©COGAT

L’Organisation mondiale de la santé a critiqué l’Autorité palestinienne qui ne laisse pas les malades quitter Gaza pour obtenir des soins médicaux en Israël, et ce afin de faire pression sur le Hamas.

L’Autorité palestinienne a réduit considérablement les aides financières aux Gazaouis qui veulent aller se faire soigner en dehors de la Bande de Gaza en Israël, ont indiqué les chiffres que l’OMS a publié mercredi, car le président Mahmoud Abbas cherche à faire pression sur l’enclave dirigée par Hamas.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le montant des aides financières approuvées en juin – chiffre le plus récent disponible – était inférieur de 80% de la moyenne mensuelle de 2016, a déclaré l’Organisation mondiale de la santé dans un communiqué.

Pendant le mois de juin, seulement 477 Gazaouis ont reçu l’aide financière afin de recevoir des traitements en Israël, contre 1.883 en juin de l’année dernière.

L’Autorité palestinienne a nié officiellement tout changement de politique, mais il est maintenant bien établi qu’Abbas cherche à exercer des pressions sur les dirigeants de Gaza du Hamas par une série de mesures qui incluent notamment la réduction des paiements pour la fourniture électrique.

« Nous allons continuer à arrêter graduellement les versements alloués à la Bande de Gaza jusqu’a ce que le Hamas s’engage dans la réconciliation » a déclaré Abbas le week-end dernier.

Dans un communiqué à l’AFP, un fonctionnaire du ministère de la Santé de Gaza, Medhat Muhesan, a condamné ces « mesures punitives ».

« Nous avons besoin des pressions d’organismes internationaux pour mettre fin aux mesures punitives du gouvernement Abbas contre Gaza » a-t-il déclaré.

Le Hamas a pris le contrôle de Gaza en 2007, et les deux partis sont en désaccord depuis lors.

Les Gazaouis qui ont besoin de soins médicaux en Israël doivent demander à l’Autorité palestinienne un permis et une aide financière, avant de demander des permis aux autorités israéliennes.

La pauvreté est généralisée dans l’enclave, avec 42% de chômage, alors qu’il manque d’équipement médical spécialisé, parce que les fonds internationaux servent à acheter des armes, creuser des tunnels terroristes, entraîner une milice terroriste et salarier des dizaines de milliers de combattants. 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le mois dernier, le responsable humanitaire de l’ONU auprès de l’Autorité Palestinienne a alerté que politiser le soins médicaux est inacceptable.

« L’Autorité palestinienne a pris des mesures pour ralentir l’accès aux soins médicaux appropriés » a déclaré Robert Piper à l’AFP, « ce type de mesures est inacceptable pour nous ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz