FLASH
[17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 11 août 2017

La bêtise des gauchistes n’a apparemment pas de limite.

Guy Caron, un aimable Québécois qui est candidat à la succession de Thomas Mulcair, a franchi le mur du « çon”. Il a présenté son programme pour lutter contre le réchauffement climatique. Selon lui, le Canada, en plus de réduire ses émissions de GES, devrait songer sérieusement à accueillir des «réfugiés climatiques».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ces jours-ci, des centaines de demandeurs d’asile haïtiens s’entassent dans divers sites d’hébergement ou sous les tentes des militaires près de notre frontière avec les États-Unis et le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, dénonce le fait que «La frontière du Québec est devenue une véritable passoire».

Ces «réfugiés», encouragés par notre Premier ministre Justin Trudeau et le maire Coderre, fuient les États-Unis pour échapper à la déportation. Il s’agit d’Haïtiens qui ont été accueillis en masse aux États-Unis après le tremblement de terre de 2010.

Plutôt que de faire des demandes d’asile en bonne et due forme comme le propose Legault, ils franchissent allègrement notre frontière au rythme de 250 par jour. 2620 d’entre eux sont déjà logés dans les différents centres d’hébergement temporaires ouverts ces dernières semaines à Montréal.

Mais Guy Caron n’a cure du problème actuel posé par les demandeurs d’asile au Québec. Il cherche à être élu à la chefferie du Parti Néo-démocrate en remplacement de Thomas Mulcair.

Caron prône donc la reconnaissance par le Canada et l’accueil de «réfugiés climatiques » forcés de «quitter leur pays en raison des changements causés par le réchauffement de la planète».

«C’est un élément qui est bien souvent négligé, mais on sait que particulièrement dans les populations insulaires à travers le monde, il y aura de plus en plus de gens qui devront migrer parce que les conditions seront invivables dans leur pays d’origine et on doit pouvoir y faire face», affirme-t-il.

C’est gentil à lui. Il ne fait pas de doute que notre pays avec ses six mois de température hivernale est le refuge idéal de ceux qui ont trop chaud.

Les Africains et Orientaux s’empresseront sûrement de venir se «réfugier» chez nous quand nous avons six pieds (environ 2 mètres) de neige et des températures allant de -15°C à -25°C (sans compter le facteur vent et le facteur Humidex combinés qui nous amènent à -25°/-40°)!

D’ailleurs les Québécois ont déjà commencé à aller passer les mois de janvier et février en Floride ou dans les Caraïbes afin de réconforter les populations qui doivent supporter des 20° à 30°. Mouarf.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz