FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 11 août 2017

La bêtise des gauchistes n’a apparemment pas de limite.

Guy Caron, un aimable Québécois qui est candidat à la succession de Thomas Mulcair, a franchi le mur du « çon”. Il a présenté son programme pour lutter contre le réchauffement climatique. Selon lui, le Canada, en plus de réduire ses émissions de GES, devrait songer sérieusement à accueillir des «réfugiés climatiques».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ces jours-ci, des centaines de demandeurs d’asile haïtiens s’entassent dans divers sites d’hébergement ou sous les tentes des militaires près de notre frontière avec les États-Unis et le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, dénonce le fait que «La frontière du Québec est devenue une véritable passoire».

Ces «réfugiés», encouragés par notre Premier ministre Justin Trudeau et le maire Coderre, fuient les États-Unis pour échapper à la déportation. Il s’agit d’Haïtiens qui ont été accueillis en masse aux États-Unis après le tremblement de terre de 2010.

Plutôt que de faire des demandes d’asile en bonne et due forme comme le propose Legault, ils franchissent allègrement notre frontière au rythme de 250 par jour. 2620 d’entre eux sont déjà logés dans les différents centres d’hébergement temporaires ouverts ces dernières semaines à Montréal.

Mais Guy Caron n’a cure du problème actuel posé par les demandeurs d’asile au Québec. Il cherche à être élu à la chefferie du Parti Néo-démocrate en remplacement de Thomas Mulcair.

Caron prône donc la reconnaissance par le Canada et l’accueil de «réfugiés climatiques » forcés de «quitter leur pays en raison des changements causés par le réchauffement de la planète».

«C’est un élément qui est bien souvent négligé, mais on sait que particulièrement dans les populations insulaires à travers le monde, il y aura de plus en plus de gens qui devront migrer parce que les conditions seront invivables dans leur pays d’origine et on doit pouvoir y faire face», affirme-t-il.

C’est gentil à lui. Il ne fait pas de doute que notre pays avec ses six mois de température hivernale est le refuge idéal de ceux qui ont trop chaud.

Les Africains et Orientaux s’empresseront sûrement de venir se «réfugier» chez nous quand nous avons six pieds (environ 2 mètres) de neige et des températures allant de -15°C à -25°C (sans compter le facteur vent et le facteur Humidex combinés qui nous amènent à -25°/-40°)!

D’ailleurs les Québécois ont déjà commencé à aller passer les mois de janvier et février en Floride ou dans les Caraïbes afin de réconforter les populations qui doivent supporter des 20° à 30°. Mouarf.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz