FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 11 août 2017

La bêtise des gauchistes n’a apparemment pas de limite.

Guy Caron, un aimable Québécois qui est candidat à la succession de Thomas Mulcair, a franchi le mur du « çon”. Il a présenté son programme pour lutter contre le réchauffement climatique. Selon lui, le Canada, en plus de réduire ses émissions de GES, devrait songer sérieusement à accueillir des «réfugiés climatiques».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ces jours-ci, des centaines de demandeurs d’asile haïtiens s’entassent dans divers sites d’hébergement ou sous les tentes des militaires près de notre frontière avec les États-Unis et le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, dénonce le fait que «La frontière du Québec est devenue une véritable passoire».

Ces «réfugiés», encouragés par notre Premier ministre Justin Trudeau et le maire Coderre, fuient les États-Unis pour échapper à la déportation. Il s’agit d’Haïtiens qui ont été accueillis en masse aux États-Unis après le tremblement de terre de 2010.

Plutôt que de faire des demandes d’asile en bonne et due forme comme le propose Legault, ils franchissent allègrement notre frontière au rythme de 250 par jour. 2620 d’entre eux sont déjà logés dans les différents centres d’hébergement temporaires ouverts ces dernières semaines à Montréal.

Mais Guy Caron n’a cure du problème actuel posé par les demandeurs d’asile au Québec. Il cherche à être élu à la chefferie du Parti Néo-démocrate en remplacement de Thomas Mulcair.

Caron prône donc la reconnaissance par le Canada et l’accueil de «réfugiés climatiques » forcés de «quitter leur pays en raison des changements causés par le réchauffement de la planète».

«C’est un élément qui est bien souvent négligé, mais on sait que particulièrement dans les populations insulaires à travers le monde, il y aura de plus en plus de gens qui devront migrer parce que les conditions seront invivables dans leur pays d’origine et on doit pouvoir y faire face», affirme-t-il.

C’est gentil à lui. Il ne fait pas de doute que notre pays avec ses six mois de température hivernale est le refuge idéal de ceux qui ont trop chaud.

Les Africains et Orientaux s’empresseront sûrement de venir se «réfugier» chez nous quand nous avons six pieds (environ 2 mètres) de neige et des températures allant de -15°C à -25°C (sans compter le facteur vent et le facteur Humidex combinés qui nous amènent à -25°/-40°)!

D’ailleurs les Québécois ont déjà commencé à aller passer les mois de janvier et février en Floride ou dans les Caraïbes afin de réconforter les populations qui doivent supporter des 20° à 30°. Mouarf.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :