FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Marina Linardi le 13 août 2017
Centre islamique Hambourg

L’expansion des institutions du régime iranien en l’Allemagne a déclenché l’ouverture d’une enquête par le parti Vert au Bundestag pour évaluer les activités anti-Israël et d’espionnage de Téhéran. Des opérateurs du Hezbollah aussi font l’objet de l’enquête.

Un document du parti Vert intitulé « Direction des associations chiites et leurs connexions avec le régime iranien » qui contient 21 questions détaillées sur l’influence de l’Iran en Allemagne a été envoyé à l’administration de la chancelière Angela Merkel pour réponse. Le Jerusalem Post a obtenu une copie de l’enquête écrite du parti Vert.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Quelle conclusions et conséquences le gouvernement fédéral a tiré des positions anti-israéliennes des fonctionnaires du Centre Islamique de Hambourg par leur apparition et participation aux manifestations de la [journée] d’Al-Quds ? » ont demandé entre-autres les députés du parti Vert.

Hamid Reza Torabi, qui dirige l’Académie islamique d’Allemagne – qui fait partie du Centre Islamique de Hambourg lequel appartient au régime iranien – a participé avec une affiche au rassemblement anti-israélien de la Journée d’Al-Quds qui s’est déroulé au centre de Berlin, et qui exhorte l’Allemagne à «rejeter d’Israël » et qualifie l’État juif « d’illégal et criminel. »

Torabi est l’organisateur principal de l’événement annuel appelé Journée Al-Quds à Berlin. Le Centre Islamique transporte des membres et des supporters du régime iranien et du Hezbollah à l’événement, lequel est utilisé comme une réunion pour la campagne antisémite BDS (Boycott, désinvestissement sanctions) contre Israël. La Journée d’Al-Quds demande ouvertement la destruction de l’État juif. L’Ayatollah iranien Reza Ramezani dirige le Centre Islamique de Hambourg.

Il est le représentant du Guide Suprême d’Iran Ali Khamenei dans la République Fédérale.

Les politiciens du parti Vert ont demandé au gouvernement Allemand d’enquêter sur les supporters du Hezbollah, qui sont actifs au sein du Centre Islamique de Hambourg.

La soi-disant aile-politique du Hezbollah reste une organisation légale en l’Allemagne. Ils ont 950 agents en l’Allemagne, selon le rapport du renseignement national de 2017.

Les États-Unis, le Canada, Israël et les Pays-Bas définissent l’organisation entière du Hezbollah comme une entité terroriste. Les politiciens du parti Vert ont également questionné le gouvernement sur des cas d’intimidation d’exilés iraniens par le régime iranien.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’Association Islamique des Communautés Chiites d’Allemagne, qui a plus de 150 mosquées membres, fait aussi l’objet de l’enquête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Benjamin Weinthal pour le JPost. Traduction Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz