FLASH
[26/09/2017] Choquant: les Palestiniens qui luttent pour leur indépendance sont opposés à l’indépendance du peuple kurde  |  Attentat islamiste en Israël : 3 israéliens tués par un colon arabe armé par le Fatah et possédant une carte de travail  |  [25/09/2017] Vive le multiculturel ! 6 voitures brûlées, 2 écoles incendiées par une vingtaine de « jeunes » à Aulnay-sous-Bois  |  ⁠⁠⁠⁠⁠La pression israélienne a échoué, les terroristes entrent à Interpol: la candidature de l’Autorité palestinienne sera examinée  |  Avec la victoire de Merkel, l’euro s’est écroulé  |  Grande-Bretagne : Muhammad, prénom le plus donné aux bébés en 2016 selon le site Qz.com  |  Belgique : 8 perquisitions anti-terroristes lundi matin à Bruxelles et dans les environs  |  [24/09/2017] #Tennessee #Antioch : la quasi totalité des médias rapportant la conférence de police omettent de rapporter l’origine ethnique de l’assassin  |  Tuerie à l’église du #Tennessee : seul Fox News reprend l’info du shériff que l’assassin est un Afro-Américain  |  #Tennessee #Antioch : l’assassin est un Afro-Américain de 26 ans  |  Tennessee : le tireur serait un homme blanc d’une vingtaine d’années  |  Tennessee : l’assassin a été abattu par un civil armé  |  Tennessee : rectification, 1 mort, 7 blessés. Le tireur, blessé, a été arrêté  |  Fusillade dans une église du Tennessee : 7 morts, attaquant abattu – motif encore inconnu  |  Allemagne : le SPD (2e avec 20%) refuse une nouvelle coalition avec Merkel après la chute qu’elle subit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 16 août 2017

On reste bouche bée quand on apprend que James Comey, l’ex-directeur du FBI mis à la porte par Trump, est un lâche qui a bâclé l’enquête sur les courriels d’Hillary Clinton et que son comportement a entaché la réputation du FBI.

Et que les médias de masse qui ne cessent de prétendre que Trump a menti et ment tout le temps n’ont jamais dénoncé les mensonges d’Obama. Surtout quand cette «nouvelle» sur Comey vient d’un ex-agent du FBI et quand l’autre «nouvelle» sur la complaisance des médias à l’égard d’Obama vient d’un animateur de CNN!

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit ces articles de John Crudele du New York Post et de Douglas Ernst du Washington Times. . Alors on prend une grande respiration et on lit.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Comey a bâclé l’enquête sur les courriels d’Hillary Clinton

John Crudele (New York Post 12 août)

Cher John: Vous avez récemment critiqué le FBI pour son enquête sur les e-mails d’Hillary Clinton.

Je suis un agent retraité du FBI et extrêmement fier de ma carrière et des services que j’ai rendus. Je me sens obligé de vous écrire.

Les déclarations, les témoignages et le comportement de James Comey, l’ex-directeur du FBI sont véritablement odieux.

Comey a admis sous serment devant le Congrès que le bureau n’a pas utilisé un grand jury fédéral dans l’enquête sur le courrier électronique d’Hillary.

En outre, il a témoigné que, selon son expérience, lorsqu’il s’agit d’avocats, vous pouvez obtenir des informations plus facilement et plus rapidement que par l’intermédiaire d’un grand jury fédéral.

Jamais, je répète jamais, dans ma carrière de 25 ans, ni moi, ni un agent du FBI connu de moi, n’avons enquêté sur une affaire criminelle sans faire appel à un grand jury fédéral, des assignations de témoins devant un grand jury fédéral, des mandats de perquisition, etc.

Des mandats de recherche et des assignations de comparution auraient dû mis en œuvre dans les résidences de Clinton à Chappaqua et à Washington et dans les locaux de Platte River Networks.

Comey cite fréquemment sa vaste expérience. Je suis persuadé que dans tous les cas où il était impliqué (sauf celui-ci, évidemment), il se servait d’un grand jury fédéral et de toute l’autorité qui lui est dévolue.

La façon dont Comey a joué sur les mots afin de justifier sa lâche décision était balourde et puérile.

Ces circonstances témoignent de l’intention d’Hillary (qui, comme nous le savons, n’est pas un élément nécessaire pour tomber sous le coup de la loi fédérale sur l’espionnage) sur laquelle Comey a mis tellement d’importance.

La lâcheté de Comey et son manque d’intégrité sont davantage illustrés par sa divulgation clandestine d’informations confidentielles au New York Times en passant par un intermédiaire.

Comey laisse derrière lui un héritage honteux.

P.B.

Réponse de Crudele:

Cher P.B, j’ai changé vos initiales et d’autres détails parce que j’aimerais parler avec vous et je ne veux pas qu’on devine votre identité.

D’après mes propres sources, Comey et trois autres auraient pris la décision de ne pas porter d’accusation contre Hillary. Les autres agents chargés de l’enquête n’ont pas été consultés, et beaucoup ont été surpris par cette décision.

***********************************************
Jack Tapper de CNN a parlé du biais des médias: « Obama a dit des choses qui n’étaient pas vraies et il s’en est tiré sans problème »

Douglas Ernst (The Washington Times, 15 août)

Jake Tapper, de CNN, a affirmé que l’ancien président Obama a bénéficié du soutien des médias qui étaient réticents à reconnaître que certaines de ses informations pouvaient induire en erreur.

Le magazine Rolling Stone a interviewé l’hôte du show « The Lead » cette semaine pour parler de sa carrière, de l’état du journalisme en 2017 et de ses réflexions sur la couverture du président Trump après huit ans d’Obama.

Le journaliste a déclaré qu’il était préoccupé par les reportages biaisés de ses collègues, ainsi que par l’adoption par les médias d’une couverture idéologique plutôt que de reportages basés sur les faits.

« Je pense qu’il y a un biais de confirmation (NDT les journalistes ne retiennent que les faits qui confirment leur point de vue initial) qui ressort de la part de certains médias et cela me trouble parce que j’essaie de ne pas faire ça. », a déclaré M. Tapper lors de l’interview publiée mardi.

« Écoutez, il aura toujours une place pour le journalisme idéologique et même partisan.

Cela a été vrai depuis que ce pays existe, et c’est génial. Mais je crois que c’est génial seulement quand c’est complémentaire aux nouvelles plus directes. »

L’animateur de la chaîne CNN a ensuite été interrogé sur les critiques qu’il a reçues au sujet de ses reportages concernant les «mensonges» de l’Administration Trump.

« Beaucoup de gens de la gauche n’aimaient pas cela auparavant, et maintenant ils aiment ça », a déclaré M. Tapper.

« Je ne veux pas comparer le président Obama et le président Trump sur ces questions parce qu’ils sont différents, et ils ne sont pas évalués de la même manière. Le président Obama a dit des choses qui n’étaient pas vraies. Il s’en est tiré pour diverses raisons, l’une d’elles étant que les médias le soutenaient énormément. Les responsables de la Maison-Blanche d’Obama trouvaient que j’étais un moralisateur pontifiant et un emmerdeur ».

M. Tapper a conclu l’interview en affirmant espérer que « quelque chose de bon sorte de cette période » malgré l’atmosphère politiquement chargée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz