FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Marina Linardi le 17 août 2017

La deuxième grande ville du Danemark essaie de lutter contre le terrorisme en offrant de l’empathie aux djihadistes avec un programme intitulé « prenez dans vos bras un terroriste».

Alors que les Danois qui ont combattu contre l’État islamique ont été menacés de la prison à leur retour de Syrie, les terroristes se voient offrir d’énormes privilèges, y compris des appartements, de l’éducation et des emplois, pour les encourager se réintégrer à la société.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les partisans du projet géré par la police d’Aarhus disent que les djihadistes se sentent «isolés» et qu’ils s’efforcent de s’intégrer, et soutiennent que leur offrir de la bonté et du pardon va les dissuader de leur idéologie meurtrière.

Cependant, le politicien danois Naser Khader, un musulman né en Syrie, dit que le programme envoie le mauvais message et récompense les terroristes qui ont effectivement fait la guerre contre l’Occident et ses valeurs.

Khader a déclaré au magazine d’actualités australien Dateline que le modèle « serrez un terroriste dans vos bras » dit essentiellement aux jeunes musulmans : « Sortez et faites quelque chose de criminel, soyez djihadistes, vous obtiendrez beaucoup de privilèges de la société. C’est mal à mon avis» .

Cependant, des membres de la police sont favorables.

« Nous avons eu plusieurs d’options », a dit le surintendant Allan Aarslev à Dateline. « Nous pourrions les juger tous si nous pouvons trouver des preuves, cependant les terroristes que nous ne pouvons pas juger, que devons-nous faire à leur sujet? »

Il affirme que la plupart de ceux qui sont de retour de Syrie sont maintenant «très bien intégrés et la plupart d’entre eux sont très heureux d’avoir eu une seconde chance».

Il ajoute: « Ce sont des hommes qui sont allés en Syrie et nous ne savons pas ce qu’ils ont fait là-bas, et c’est le choix que nous devons faire : les aider ou les laisser seuls. »

« De mon point de vue, il serait beaucoup plus sûr pour la communauté locale d’aider ces jeunes hommes à avoir une vie normale après leur retour, que de les laisser seuls. »

Il ajoute encore : « Si nous ne les intégrons pas à nouveau à la communauté locale, ils seront un danger pour nous. »

Contrairement au traitement réservé aux islamistes, une femme danoise qui a combattu l’Etat islamique en Syrie soutient avoir été diabolisée et forcée de se cacher depuis son retour en Europe.

Joanna Palani a combattu avec les forces peshmerga kurdes et les forces YPG et affirme avoir tué jusqu’à 100 terroristes et libéré des esclaves sexuelles et des enfants.

Elle a reçu une interdiction de voyager de 12 mois pour l’empêcher de retourner dans la zone de conflit en septiembre 2015, et a été menacée d’aller en prison quand elle s’est rendue au Qatar.

L‘année dernière, son avocat, Erbil Kaya, a noté l’ironie de chercher à poursuivre quelqu’un qui a combattu du même côté que les troupes danoises, pendant que le gouvernement cherche à réhabiliter les combattants de l’État islamique qui sont de retour.

« C’est dommage. Nous sommes le premier pays au monde à punir une personne qui a combattu du même côté que la coalition internationale », a-t-elle déclaré au Guardian.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« C’est hypocrite de la punir. Pourquoi ne punissons-nous pas les gens qui se battent pour ISIS au lieu de ceux qui se battent du même côté que le Danemark ? …  Je ne pense pas que ce soit sensé. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz