FLASH
[23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 17 août 2017

Cela devait arriver, les pseudo conservateurs américains qui tiennent la National Review, le Weekly Standard et le magazine Commentary ont basculé du côté de la gauche, tout comme Charles Krauthammer, qui semble avoir la nostalgie du temps où il travaillait pour Walter Mondale et crachait sur Ronald Reagan.

Tous ces gens, en regardant les émeutes de Charlottesville, n’ont vu que des gens du Ku Klux Klan et des néo-nazis exercer la violence, et exonèrent les gentils membres de Black Lives Matter et d’autres organisations gauchistes. Ils ont oublié les assassinats de policiers blancs commis sous Obama, les villes de Ferguson et Baltimore mises à sac, les destructions à Berkeley quand David Horowitz devait venir y parler. Ils sont désormais tout aussi féroces et biaisés vis-à-vis de Donald Trump que les pires gauchistes, et semblent souhaiter avec ardeur la victoire des Démocrates aux prochaines consultations électorales, ce qui signifie que le camp conservateur aux Etats-Unis est gravement fracturé.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Je ne m’attendais pas, il y a quelques mois encore, à ce que des gens qui se disent encore conservateurs se placent dans le même camp que les pires gauchistes, c’est désormais le cas, hélas. Je ne m’attendais pas à ce qu’ils reprochent à Donald Trump de rejeter tout à la fois l’extrême droite raciste et l’extrême gauche également raciste, les fascistes de droite et les fascistes de gauche, c’est désormais le cas aussi, hélas. Je ne m’attendais pas à ce qu’ils traitent Donald Trump, qui n’a pas un milligramme de racisme et d’antisémitisme en lui, et qui est le premier Président à avoir une famille juive, de raciste et d’antisémite, c’est désormais le cas, toujours et encore.

Cela pourrait signifier que la victoire de Donald Trump et la volonté de rendre sa grandeur à l’Amérique et à la civilisation occidentale, volonté qu’il incarne avec courage, pourrait n’être qu’une parenthèse dans la décomposition de l’Amérique et de la civilisation occidentale.

Cela pourrait vouloir dire que les gauchistes qui tiennent le parti Démocrate ont l’avenir pour eux et peuvent légitimement espérer continuer la destruction commencée dans les années Obama, en comptant sur la complicité d’imposteurs se disant conservateurs sans l’être.

La frénésie destructrice de la gauche et de l’extrême gauche américaine fait que la statue du général Lee à Charlottesville n’est pas la seule visée par des vandales. Toutes les statues pouvant renvoyer au Sud sont désormais visées. Theodore Roosevelt et Thomas Jefferson font partie des cibles. Thomas Jefferson, l’auteur de la Déclaration d’indépendance! L’un des pères fondateurs des Etats-Unis!

La demande du dynamitage de Stone Mountain à Atlanta ne saurait tarder. Elle sera suivie vraisemblablement de la demande de la destruction du Mont Rushmore.

Donald Trump a dit que George Washington pourrait être aisément ajouté à la liste. Il a raison. La gauche et les gauchistes américains vont-ils bientôt demander que Washington change de nom, et soit rebaptisée Malcolm X City? L’Etat de Washington à l’autre bout du pays devra-t-il lui aussi changer de nom?

Quand William Buckley a fondé la National Review, il l’a fait en disant qu’un mouvement conservateur devait prendre forme aux Etats-Unis et porter un coup d’arrêt à l’avancée de la gauche dans les idées et les institutions. La National Review trahit l’héritage de William Buckley et crache sur la tombe de son fondateur. Bill Kristol, au Weekly Standard, trahit l’héritage intellectuel de son père, Irving Kristol, John Podhoretz a Commentary trahit lui-même l’héritage de son père Norman Podhoretz, pour qui je n’ai cessé d’avoir une profonde estime.

Peu sont ceux qui restent debout et droit dans la tempête. David Horowitz, Daniel Greenfield, Rush Limbaugh, Mark Levin, Sean Hannity, Morton Klein, Robert Spencer, Pamela Geller, Joel Pollak, quelques autres.

Breitbart.com est dans le collimateur des pseudo-conservateurs. Ils ont déjà accusé Breitbart d’être un site d’extrême droite antisémite et ouvert aux néo-nazis. Andrew Breitbart était un juif conservateur ami d’Israël et de Binyamin Netanyahou, cela fait sans aucun doute de lui un antisémite et un néo-nazi. Joel Pollak est sur les mêmes positions qu’Andrew Breitbart. Breitbart a une antenne en Israël dirigée par Aaron Klein, juif conservateur et grand défenseur d’Israël, donc antisémite et néo-nazi, c’est une évidence.

L’extrême gauche américaine a un état d’esprit digne des Khmers rouges et utilise le mensonge et la violence de manière frénétique. Elle entend démolir le pays. La gauche américaine se place dans le sillage des Khmers rouges américains lancés à l’assaut de la Maison Blanche. Les conservateurs américains à veste réversible se placent dans le sillage de la gauche américaine et des khmers rouges américains.

La situation est très inquiétante. Vu le fait que l’Europe est en train de sombrer à grande vitesse et qu’il n’existe plus en France un seul journal lisible, je suis inquiet et consterné. J’ai le sentiment, parfois, d’assister à l’agonie d’une civilisation.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Un péril totalitaire majeur plane sur les Etats-Unis. Il ne vient pas de la poignée malingre de répugnants crétins en costume du Klan ou porteurs de la photo d’Hitler, mais des khmers rouges américains et de ceux qui leur font cortège.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

PS. Au moment où j’achevais cet article, un pasteur a demandé la destruction d’une statue de George Washington érigée dans la ville de Chicago. C’était prévisible. Cela vient… Rich Lowry, qui dirige la National Review et demande le retrait de nombreuses statues, comme les gauchistes qu’il a rejoint, approuve-t-il? On le saura bientôt.

On vient d’apprendre aussi que l’organisateur de la manifestation à laquelle ont participé néo-nazis et membres du Ku Klux Klan a été un co-organisateur de la manifestation gauchiste Occupy Wall Street, et un soutien de longue date de Barack Obama: sans commentaire. Il s’appelle Jason Kessler. J’espère pour lui que Barack Obama et les agitateurs d’eau trouble qui l’entourent le rémunèrent correctement.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz