FLASH
[17/10/2018] Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 août 2017

Le parcours du terroriste présumé des attentats du 13 novembre 2015 se précise. Il aurait même profité de l’assistance involontaire des nombreux bénévoles qui venaient en aide aux migrants à Budapest.

À la demande des autorités françaises, le contre-terrorisme hongrois (TEK) continue d’enquêter sur le parcours et les éventuelles complicités dont aurait bénéficié Salah Abdeslam, actuellement en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis. Les enquêtes menées par diverses polices en Europe avaient déjà permis d’établir qu’il s’était rendu à Budapest à trois reprises, au cours de l’été 2015, quelques mois avant les attentats de Paris, le 13 novembre 2015, et Bruxelles le 22 mars 2016.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Plaque tournante

Selon les nouvelles informations publiées lundi 14 août par le journal Magyar Idök, ce ne sont pas moins de treize terroristes formés par l’État islamique, qu’Abdeslam aurait convoyés, depuis Budapest, véritable plaque tournante logistique entre la « Route des Balkans » et l’Europe de l’Ouest. Alors que la crise des réfugiés battait son plein, Abdeslam était chargé de récupérer ses complices aux abords de la gare internationale de Budapest.

Ces derniers s’étaient infiltrés dans la zone Schengen par la frontière entre la Hongrie et la Serbie, dissimulés parmi les flots de migrants. Parmi eux : les trois membres du commando du Bataclan – Omar Ismaël Mostefaï, Mohamed Foued-Aggad et Samy Amimour – récupérés par Abdeslam, le 17 septembre 2015.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Si la lumière se fait sur le parcours des terroristes, il subsiste des zones d’ombre. Leur réseau a pu mettre la main sur des cartes téléphoniques SIM hongroises achetées par un interprète à Kiskorös, dans le sud de la Hongrie. Le réseau pourrait aussi avoir profité de l’assistance involontaire des nombreux bénévoles qui venaient en aide aux migrants : Salah Abdeslam a séjourné à deux reprises dans l’appartement d’un membre d’une organisation humanitaire.

Source : Ouest-france.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz