FLASH
[21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  |  Santa Fe, Texas : fusillade dans une école, 9 morts. Motif inconnu. Tueur arrêté  |  Attentat « à l’explosif ou au poison (à la ricine) » évité selon Gérard Collomb. 2 frères égyptiens arrêtés. Ils étaient surveillés sur Telegram. Quand le gouvernement protège les citoyens, on applaudi  |  Médias complices des morts de Gaza : le Hamas, heureux des condamnations par les médias, veut encore plus de morts, et prépare une autre journée d’émeutes  |  « A votre enterrement, l’Etat n’envoie pas des fleurs, mais une sommation d’impôts de succession à payer »  |  Après les aveux d’un chef du Hamas que les morts étaient des combattants, la presse de gauche américaine accuse le Hamas de commettre des « sacrifices humains »  |  [17/05/2018] Qui a inventé les attentats suicides ? Les Palestiniens ou les Iraniens ?  |  Une unité des «mistaravim (commando de Tsahal spécialisé dans le déguisement pour mieux infiltrer les communautés Arabes), se rendent sur un Campus Universitaire de Naplouse et kidnappe un terroriste recherché  |  Sirènes d’alarme dans le Golan: fausse alarme  |  Une plainte a été déposée par nos amis du @bnvca contre Le patron de RIVAROL. La condamnation de cette saloperie de Jérôme Bourbon serait une bonne nouvelle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 août 2017

Le parcours du terroriste présumé des attentats du 13 novembre 2015 se précise. Il aurait même profité de l’assistance involontaire des nombreux bénévoles qui venaient en aide aux migrants à Budapest.

À la demande des autorités françaises, le contre-terrorisme hongrois (TEK) continue d’enquêter sur le parcours et les éventuelles complicités dont aurait bénéficié Salah Abdeslam, actuellement en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis. Les enquêtes menées par diverses polices en Europe avaient déjà permis d’établir qu’il s’était rendu à Budapest à trois reprises, au cours de l’été 2015, quelques mois avant les attentats de Paris, le 13 novembre 2015, et Bruxelles le 22 mars 2016.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Plaque tournante

Selon les nouvelles informations publiées lundi 14 août par le journal Magyar Idök, ce ne sont pas moins de treize terroristes formés par l’État islamique, qu’Abdeslam aurait convoyés, depuis Budapest, véritable plaque tournante logistique entre la « Route des Balkans » et l’Europe de l’Ouest. Alors que la crise des réfugiés battait son plein, Abdeslam était chargé de récupérer ses complices aux abords de la gare internationale de Budapest.

Ces derniers s’étaient infiltrés dans la zone Schengen par la frontière entre la Hongrie et la Serbie, dissimulés parmi les flots de migrants. Parmi eux : les trois membres du commando du Bataclan – Omar Ismaël Mostefaï, Mohamed Foued-Aggad et Samy Amimour – récupérés par Abdeslam, le 17 septembre 2015.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Si la lumière se fait sur le parcours des terroristes, il subsiste des zones d’ombre. Leur réseau a pu mettre la main sur des cartes téléphoniques SIM hongroises achetées par un interprète à Kiskorös, dans le sud de la Hongrie. Le réseau pourrait aussi avoir profité de l’assistance involontaire des nombreux bénévoles qui venaient en aide aux migrants : Salah Abdeslam a séjourné à deux reprises dans l’appartement d’un membre d’une organisation humanitaire.

Source : Ouest-france.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz