FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Oksana Zvirynska le 19 août 2017

Des députés allemands disent que des serveurs de restaurant ne parlent pas l’allemand, et que cela ostracise la population native de la vie dans la capitale.

Par Philip Oltermann à Berlin, 

L’un des leaders du parti d’Angela Merkel a prêté sa voix à un chœur croissant de Berlinois frustrés par l’incapacité du personnel du restaurant de parler allemand.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jens Spahn, vice-ministre des Finances et porte-parole de l’aile droite du parti de la chancelière allemande, a déclaré au quotidien allemand Neue Osnabrücker Zeitung :

«Ça me rend vraiment furieux que les serveurs, dans certains restaurants berlinois, ne parlent qu’anglais», ajoutant: «Vous ne trouveriez jamais quelque chose d’aussi fou à Paris».

La coexistence pacifique entre la population native et les nouveaux arrivants en Allemagne reposait sur le fait que tout le monde sache parler la langue du pays, a dit le politicien de 37 ans. «C’est quelque chose que nous pouvons et nous devons attendre de tous les immigrants», a-t-il dit.

La plainte de Spahn fait écho à un récent article du journal quotidien berlinois Tagesspiegel où l’auteur a raconté son expérience dans un restaurant du quartier branché de Neukölln dans lequel, sur quatre serveurs, aucun n’avait été capable de lui parler allemand.

« Vous ne devriez pas être ostracisé de la vie berlinoise juste parce que vous ne parlez pas très bien l’anglais », a écrit son auteur, Dominik Drutschmann.

La semaine dernière, trois députés allemands des différents partis ont écrit une lettre à Merkel en demandant à son gouvernement de soutenir l’utilisation de l’allemand dans les fonctions officielles et au sein des institutions de l’Union européenne.

Gunther Krichbaum de la CDU, Axel Schäfer du centre gauche du SPD et Johannes Singhammer de la CSU bavaroise ont déclaré que trop de documents à Bruxelles n’étaient disponibles qu’en anglais et français, en ajoutant que l’allemand ne devrait pas être relégué à un statut défavorisé.

En réponse, Peter Altmaier, directeur de la chancellerie fédérale de Merkel, a promis de faire en sorte que plus de correspondance officielle soit conservée en allemand, en anglais et en français, mais a réfuté partiellement la plainte des députés. Il a déclaré:

« Un pays aussi fort dans les domaines des sciences et des recherches que l’Allemagne profite d’un échange international intensif ».

L’utilisation croissante de l’anglais dans les magasins et les restaurants de certains quartiers de Berlin tels que Mitte, Kreuzberg et Neukölln a ses adeptes. Le sénateur des Affaires de la capitale allemande a récemment appelé les institutions à améliorer leur maîtrise de la langue anglaise. « Beaucoup de gens n’ont pas encore remarqué que Berlin était aussi une ville anglophone », a déclaré Ramona Pop, une politicienne membre du Parti écologique.

Le fait que le bilinguisme progresse lui donne une longueur d’avance sur Paris, a déclaré Pop. « Surtout si une ville ouverte et internationale veut attirer de jeunes entrepreneurs et des spécialistes urbains, c’est un plus », a-t-elle déclaré.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Berlin a une communauté turque très importante. Des dizaines de milliers de migrants arrivent de pays africains et musulmans, et ne parlent pas un mot d’allemand. La culture allemande en est profondément et définitivement modifiée. Et cela se fait dans la joie : ils sont accueillis à bras grands ouverts.

Mais c’est l’apparition de la langue anglaise qui dérange les Berlinois, alors que l’apparition de la culture islamique ne les perturbe pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz