FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 20 août 2017

L’attaque djihadiste à Barcelone et à Cambrils vient après un si grand nombre d’autres attaques djihadistes en Europe que faire le décompte devient difficile. Faire le décompte des morts, des blessés, des mutilés devient difficile aussi et serait un exercice macabre.

La réalité est qu’il y a, en moyenne, une attaque djihadiste par semaine sur le sol européen. Et c’est logique: des milliers de djihadistes qui se sont formés en Syrie et en Irak, parfois au Yémen ou en Afrique subsaharienne sont sur le sol européen. Ils sont prêts à frapper, et il est quasiment impossible de les arrêter. Parfois, une cellule qu’ils ont constituée est démantelée, mais souvent, les moyens de surveillance sont impuissants, car les moyens manquent. Les suspects sont trop nombreux. Les frontières sont trop poreuses. Le politiquement correct omniprésent interdit de procéder à des contrôles ciblés. Surtout, l’islam est trop présent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des dirigeants politiques européens ont dit parfois que l’Europe était en guerre, mais rien n’a été fait pour mener la guerre comme elle devrait l’être, et la guerre dès lors ne sera pas menée. Elle est vraisemblablement déjà perdue.

Seules des mesures radicales permettraient d’inverser la tendance, mais il est vraiment très tard, sans doute trop tard. Les mesures radicales ne seront pas prises.

Chaque personne non-musulmane vivant en Europe doit se dire qu’il peut lui arriver à chaque instant et en tout lieu ce qui est arrivé à Barcelone, à Londres, à Manchester, à Paris, à Stockholm, et dans nombre d’autres villes. La mort rôde.

Chaque personne non-musulmane vivant en Europe doit se dire qu’elle a le choix: quitter l’Europe si elle le peut, car un changement de population désormais irréversible est en cours, ou rester, et devoir vivre de façon misérable, précaire, tremblante

Chaque personne non musulmane vivant en Europe doit se dire que la police est largement impuissante, que les dirigeants politiques dans toute l’Europe sont eux-mêmes impuissants et cachent leur impuissance et leurs écrasantes responsabilités derrière des mensonges incessants et des paroles ineptes.

Chaque personne non musulmane vivant en Europe doit se dire que les dirigeants politiques de toute l’Europe sont en position de soumission préventive, et que les médias européens sont eux aussi en position de soumission préventive et peuplés de journalistes lessivés mentalement jusqu’à l’essorage. Une fois de plus, les titres des journaux et magazines européens me donnent la nausée.

Chaque personne non-musulmane vivant en Europe doit se dire qu’elle a le choix: quitter l’Europe si elle le peut, car un changement de population désormais irréversible est en cours, ou rester, et devoir vivre de façon misérable, précaire, tremblante.

Ce doit être répété une fois encore: tous les musulmans ne passent pas à la violence, et ne deviennent pas djihadistes, mais tous les djihadistes sont musulmans et en passant au djihad ne font que respecter les préceptes du Coran. Un musulman non violent peut devenir djihadiste très aisément. Il suffit qu’on lui explique assez longtemps qu’un bon musulman doit obéir au Coran à la lettre, comme le Coran l’exige. L’existence de communautés musulmanes dans un pays signifie la présence de djihadistes, de musulmans qui ne sont pas djihadistes, mais ne dénonceront pas les djihadistes car ils sont sous le regard de la oumma, communauté des croyants. Le sous-développement économique, politique et culturel du monde musulman fait que les flux migratoires vers l’Europe se poursuivront. La décomposition intellectuelle de l’Europe sous l’effet du travail de sape mené par la gauche fait que l’Europe est profondément atteinte par ce que le regretté Louis Pauwels avait appelé le sida mental, une perte des repères et de toute forme d’immunité. Ceux qui ne sont pas atteints par le sida mental sont minoritaires et destinés à être marginalisés.

Le crépuscule de la civilisation européenne vient. Il sera violent, lugubre, jonché de cadavres

Le crépuscule de la civilisation européenne vient. Il sera violent, lugubre, jonché de cadavres.

A Barcelone, il y aura des bougies, des fleurs, des pleurs, des chansons parlant d’amour et bien sûr, la débile rengaine de John Lennon, Imagine there is no countries (and we live on the planet Mars). Il y aura des paroles disant que l’islam est une religion de paix, des discours de politiciens que les médias décriront comme des discours dignes.

Pour un jour ou deux, il n’y aura pas d’obsession anti-Trump dans l’atmosphère. Puis cela reprendra.

La gauche européenne a donné le sida mental à l’Europe. Elle ne supporte pas qu’il y ait un Président des Etats-Unis qui résiste encore. La gauche américaine espère que les Etats-Unis seront pleinement atteints du sida mental aussi, et veut se débarrasser du Président qui résiste encore.

La gauche européenne prétend faire la chasse aux fascistes nostalgiques d’Hitler et de Mussolini tout en continuant à injecter en Europe le virus du sida mental qui empêche de résister au fascisme islamique, ce tout en favorisant la prise du pouvoir en Europe par ce dernier. Elle sait que le danger fasciste aujourd’hui n’est pas incarné par les derniers crétins orduriers du Ku Klux Klan, mais par le fascisme islamique, mais elle veut l’avancée du fascisme islamique. Elle prétend lutter contre l’antisémitisme: elle soutient avec amour et ardeur le seul antisémitisme qui tue des Juifs aujourd’hui, l’antisémitisme islamique.

La gauche américaine fait comme la gauche européenne.

Pour l’heure, même si la gauche américaine soutient le fascisme islamique et le seul antisémitisme qui tue des Juifs aujourd’hui, il y a moins de musulmans aux Etats-Unis, donc moins de djihadistes, et le droit de porter des armes garanti par le deuxième amendement existe encore.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les Etats-Unis restent un meilleur endroit que l’Europe pour regarder venir la fin de la civilisation occidentale.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz