Publié par Christian Larnet le 18 août 2017

Vers 3 heures du matin, un attentat s’est produit dans la ville de Cambrils en Espagne au sud ouest de Barcelone. Les 5 terroristes, qui portaient des ceintures d’explosifs, ont été tués. 6 civils et 1 policier ont été blessés.

Nous allons suivre les événements pendant une partie de la journée, et vous amener avant les grands médias toutes les informations sans aucun filtre, comme nous l’avons fait hier. Pour cela, cet article est maintenant regroupé avec celui ci : Espagne attentats Barcelone et Cambrils

La police espagnole a déclaré avoir tué les cinq terroristes qui ont commis un attentat à la voiture bélier dans la ville de Cambrils, après celui de Barcelone, et après une explosion dans une maison catalane qui a fait 1 mort et 6 blessé, et que la police affirme est en connexion avec l’attentat de Barcelone.

Le chef de la police Josep Lluis Trapero a déclaré qu’il semblait que les résidents de la maison Alcanar avaient «préparé un engin explosif».

[dreuz-paypal]

A Cambrils, les terroristes, portant des ceintures explosives, sont liés à la première attaque, selon la police.

Ils ont là aussi foncé avec une camionnette sur la foule. Un d’entre eux a attaqué une de ses victimes avec un couteau.

Sept personnes, y compris un agent de police, ont été blessées lorsqu’une fourgonnette a foncé sur eux tôt vendredi matin, ont indiqué les services d’urgence catalans. Une personne est dans un état critique.

Les médias espagnols ont signalé que le véhicule des assaillants a foncé lorsque des gens sont sortis. La fourgonnette a fait un tonneau, et la police a rapidement réagi et ouvert le feu sur les suspects.

Une série d’explosions contrôlées a ensuite été effectuée.

La police dit que la situation à Cambrils – une station balnéaire populaire au sud-ouest de Barcelone – est maintenant sous contrôle.

Pendant ce temps, la police continue de chercher le conducteur de la camionnette utilisé dans l’attaque de Barcelone, qui a fui à pied. Il est considéré comme le seul attaquant là-bas.

[dreuz-newsletter]

Lors d’un quatrième incident, la police a abattu un homme qui a fui à un contrôle de police à la périphérie de Barcelone, mais les autorités ont déclaré qu’il n’y avait aucune preuve qu’il était connecté à l’attaque de Las Ramblas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous