Quantcast
Publié par Marina Linardi le 2 septembre 2017
Chocolats à la marijuana – en vente libre au Colorado

 

Les progressistes ont milité avec ardeur pour légaliser la Marijuana au Colorado. Le résultat est à la hauteur des espoirs les plus secrets du nihilisme, noyau structurel des théories de la gauche.

Comme vous le savez probablement, l’État de Colorado a été le premier à légaliser l’utilisation récréative de la marijuana en 2012, et c’était suite à la légalisation de la marijuana médicale, il y a longtemps.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En 2012, le législateur a promis que la légalisation allait apporter un afflux formidable de revenus pour l’Etat, au travers des taxes nouvelles, lesquelles permettraient de rénover les écoles, les ponts et les édifices publics. 5 ans après, l’afflux de taxes nouvelles n’a rénové ni les écoles, ni les ponts, ni les édifices publics qui tombaient en ruine : c’est toute une génération sacrifiée qui est tombée en ruine.

Des aliments à la marijuana dans les publicités pour les enfants
  • Selon l’étude de la Revue d’études économiques publiée par le Washington Post, « les étudiants qui consomment du « cannabis récréatif » (c’est le terme légal) obtiennent des résultats universitaires inférieurs, une moyenne de notes plus faibles, et un taux d’échec universitaire plus élevé. » (Source : usatoday.com)
  • Le nombre de conducteurs impliqués dans des accidents mortels dans l’État du Colorado qui ont testé positif à la marijuana  a fortement augmenté chaque année depuis 2013. Il a plus que doublé à aujourd’hui, montrent les données fédérales et les données d’Etat :
    • Entre 2013 et 2016, on constate une augmentation de 40 pour cent du nombre de conducteurs impliqués dans des accidents mortels au Colorado.
    • Le nombre de conducteurs qui ont testé positif à la marijuana dans la même période a grimpé de 145 pour cent. Faites les calculs. Le résultat est évident, il n’existe pas de doute à ce sujet.
    • Ceux qui se sont révélés positifs à l’alcool dans les accidents mortels ont augmenté de 17 pour cent et ceux qui ont été testés positifs à la marijuana dans des accidents mortels ont progressé de 88 pour cent.
  • Ainsi, l’alcool représente maintenant 17% des accidents mortels, la marijuana, 88%.

Donc nous avons maintenant une situation où les gens sont tués par la marijuana.

  • Sur le front social, le pourcentage de Coloradiens qui disent utiliser du cannabis est passé de 13 à 17 pour cent. La moyenne nationale est de 8 pour cent dans chaque Etat. Au Colorado, c’est donc le double.
  • Les visites des salles d’urgence des hôpitaux ont augmenté d’environ 40 pour cent en raison de l’exposition à la marijuana. Car la marijuana est légalement vendue dans des bonbons, des biscuits, et les enfants l’obtiennent.
  • Dans la ville de Pueblo, au Colorado, une étude de 2016 constate que presque un nouveau né sur deux (5 sur 11 exactement) sont testés positifs avec des traces de marijuana dans le corps, selon CBS 4 Denver (denver.cbslocal.com). Jeff Hunt, le vice président du département de politique publique de l’université chrétienne du Colorado, déclarait au micro de Bill O’Reilly mardi 29 août dernier que ce chiffre de 50% est hélas inchangé, au point que plusieurs organisations de santé et d’hôpitaux réclament maintenant l’interdiction de la marijuana récréative à Pueblo.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Point intéressant, le Denver Post, un média de gauche et qui a fortement milité pour la légalisation, a eu l’honnêteté de publier les récentes statistiques d’accidents de la route liées à l’usage de la marijuana avec cette photo explicite :

“Je n’ai jamais compris comment nous avons pu voter une loi sans d’abord chercher à mieux comprendre ses conséquences,” a déclaré Barbara Deckert – sur la photo, dont le fiancé, Ron Edwards, a été tué en 2015 lors d’une collision avec un conducteur qui a été testé positif à la marijuana.

Le Denver Post explique que « les routes de l’Etat sont devenues plus dangereuses depuis la légalisation de la drogue »

“Nous sommes passés de zéro à 100, et depuis, nous lui faisons la chasse,” a déclaré le Chef de la police de Greenwood John Jackson concernant la légalisation de la marijuana. “Personne ne comprend ça et les gens sont en train de mourir. C’est un immense problème de sécurité publique.”

Entre 2013 et 2016, dans le Colorado,

  • Le nombre d’accidents de voiture mortels est passé de 627 à 880, soit 40% d’augmentation.
  • Le nombre d’accidents de voiture mortels causé par l’alcool est passé de 129 à 151, soit 17% de plus.
  • Le nombre de conducteurs qui ont été testés avec un taux de marijuana a progressé de 145%.
  • En 2014, 52% des personnes testées positives à la marijuana et impliquées dans un accident de voiture mortel n’avaient aucune trace d’alcool dans le sang. En 2016, ce chiffre est passé à 69%.
  • L’âge moyen des victimes de la route d’accident mortels dus à la marijuana est 35 ans.
  • En 2016, 63% des conducteurs impliqués dans un accident de la route mortel avaient un taux de marijuana supérieur aux 5 nanogrammes par millilitre autorisés par la loi. 71% avaient consommé de la marijuana dans les heures qui précèdent.

Hélas, la même tendance se dessine dans l’Etat de Washington, qui a légalisé peu de temps après.

Les Nihilistes ont gagné

Selon le Collège Américain de pédiatrie, (source : acpeds.org/marijuana-use-detrimental-to-youth),

Bien que la légalisation croissante de la marijuana ait contribué à la croyance que la marijuana est inoffensive, les documents de recherche indiquent que les risques de son utilisation par les jeunes sont graves.

La marijuana est addictive, a des effets néfastes sur le cerveau de l’adolescent, risque à la fois de provoquer des maladies cardio-respiratoires et le cancer du testicule, et est associée à la fois à une maladie psychiatrique et à des résultats sociaux négatifs.

Les résultats des études indiquent qu’une légalisation limitée de la marijuana a déjà augmenté les taux d’exposition involontaire de la marijuana chez les très jeunes enfants et peut augmenter l’utilisation par les adolescents. Ceux qui ont utilisé de la marijuana médicale commencent à utiliser la marijuana de façon régulière à un âge plus précoce, et l’on constate chez eux plus de symptômes d’abus et de dépendance à la marijuana que chez ceux qui n’utilisent pas de marijuana médicale.

Avec l’échec universitaire, les risques non encore évalués sur les nouveaux nés, les tendances à l’addiction qui découlent sur des comportements asociaux, la violence, le crime, la déchéance et la mort, et l’hécatombe sur les routes, une génération entière est en train d’être sacrifiée pour faire des essais sur l’homme nouveau désiré par les théories progressistes. La gauche considère avec certitude, et diabolise tous ceux qui lui résistent, que le progrès est toujours porteur de bonheur, peu importe la réalité, qu’elle tient pour irrecevable.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz