Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 septembre 2017

Pour survivre dans un Venezuela en crise, certains habitants dérobent des animaux dans des zoos pour pouvoir manger.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans un Venezuela en pleine crise, depuis plusieurs mois, un parc animalier, le zoo de Zulia, au nord-ouest, se fait régulièrement dérober des animaux pour être mangés.

Récemment, des restes de viscères ont attiré l’attention des visiteurs. Un tapir, animal trapu de couleur brune à la courte trompe, a été dépecé dans ce parc de 84 hectares qui abrite quelque 500 spécimens de 76 espèces. «Il n’ont laissé que le foie sur la clôture et les viscères dans la mare», a expliqué un employé de ce parc qui est entouré de bidonvilles.

Le gouvernement botte en touche

Depuis plusieurs mois, deux des quatre buffles d’Asie ont aussi connu le même sort tout comme des ouettes d’Egypte, des cochons nains, des chèvres, des lapins, des paons bleus, des perroquets tropicaux ou des pintades de Numidie. Au total, une quarantaine d’animaux ont été volés, tués ou découpés sur place entre juin et juillet.

Pour Esmeralda Mujicala, présidente de l’Association des parcs zoologiques et aquatiques, c’est la crise économique qui est à l’origine de ces délits. Les vols s’expliquent par «l’instinct de survie d’un groupe social qui voit dans les zoos une opportunité pour trouver de la protéine animale», assure-t-elle. Au Venezuela, un travailleur avec un revenu minimum de 75 dollars doit en dépenser 10% pour acheter un kilo de viande. Avec une inflation galopante, attendue à 720% cette année par le FMI, les salaires ne suffisent plus.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le zoo de Zulia, dont les principales attractions sont les félins, deux lamantins et deux hippopotames, est désormais surveillé par des miliciens, un corps composé de civils aux tenues militaires. Cependant, les autorités refusent de reconnaître cette situation. Selon Elio Rios, le président du zoo et proche du gouvernement, ces vols sont surtout à mettre sur le compte du trafic d’espèces. «C’est un délit mondial», assure-t-il, en ajoutant qu’une «bande de drogués échangent les animaux contre de la drogue». Il a affirmé aussi que certains animaux volés ont été retrouvés vivants et qu’ils «faisaient office d’animaux domestiques dans des maisons».

Source : Leparisien.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz