FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Oksana Zvirynska le 12 septembre 2017

Tout en se préparant à cibler les supermarchés occidentaux, le groupe terroriste islamique a testé un poison à base de cyanure sur des soldats irakiens. Et ils sont très satisfaits du résultat.

Nous l’expliquions dans un article récent, les autorités occidentales sont constamment en retard d’un métro concernant les attentats terroristes. Alors qu’elles sont en train de murer toutes les artères commerçantes des principales villes d’Europe, les musulmans terroristes inventent de nouvelles façons de conquérir l’Europe par la terreur en semant la mort.

Après une vague d’attaques à la voiture-bélier en Europe, ainsi que des attaques terroristes plus classiques, y compris au couteau, fusillades et bombardements, l’organisation terroriste ISIS prépare une vague d’attentats silencieux contre les consommateurs américains et britanniques.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Alors que les récentes attaques en Europe continentale ont été en première page dans le monde entier, y compris les deux attaques en Espagne du mois dernier qui ont laissé 16 civils morts, les terroristes de l’Etat islamique jettent les bases d’un complot beaucoup moins évident – mais potentiellement plus mortel.

Comme le SITE Intelligence Group, un moniteur de terrorisme américain, le déclare dans son rapport, les experts de la sécurité ont découvert les preuves que les terroristes de l’Etat islamique se préparent à empoisonner les aliments dans les supermarchés aux États-Unis et en Grande-Bretagne pour commencer, puis ailleurs en Europe ensuite.

Selon le SITE, ISIS a demandé à ses membres d’injecter un mélange à base de cyanure dans des aliments vendus dans les supermarchés.

Depuis que les forces de sécurité irakiennes ont repris Mossoul en juillet dernier, des preuves additionnelles d’un complot terroriste visant des denrées alimentaires ont été découvertes, a indiqué l’organe de presse ANSA italien.

Des preuves de tests d’aliments empoisonnés ont été trouvés à Mossoul ; ISIS a utilisé des prisonniers irakiens «comme cobayes humains», a rapporté le quotidien britannique Daily Mail.

Bien que les récents appels à l’empoisonnement des denrées alimentaires ne soient pas une première dans le genre, il semble que ce soit le premier effort coordonné à grande échelle.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En 2016, un homme de 22 ans qui disait appartenir à ISIS, et était chargé de mélanger la cocaïne avec des pesticides, distribuait la drogue ainsi mélangée dans les discothèques de la baie de San Francisco, a également annoncé ABC.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : article de David Rosenberg, traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz