FLASH
[22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  |  ISIS donne l’ordre aux musulmans d’assassiner Barron Trump, le plus jeune fils du président  |  Rock star Nick Cave menacé par BDS: « je vais en Israël à cause de BDS et j’aime Israël »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Oksana Zvirynska le 13 septembre 2017

Les groupes de défense des droits de l’homme condamnent le président de l’Autorité palestinienne Abbas après la détention du défenseur palestinien des droits de l’homme, Issa Amro, qui a demandé à Abbas de démissionner suite à l’arrestation d’un journaliste local qui avait exprimé des critiques contre lui. Amro a entamé une grève de la faim.

Et les médias en langue française restent silencieux.

Associated Press :

Les principaux groupes de défense des droits de l’homme ont exigé dernier la libération d’un célèbre militant palestinien qui avait été détenu par les forces de sécurité palestiniennes après avoir critiqué le gouvernement du président palestinien Mahmoud Abbas.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La branche londonienne d’Amnesty International et la Commission indépendante palestinienne pour les droits de l’homme ont déclaré que la détention d’Issa Amro signale une répression croissante de la liberté d’expression dans les zones contrôlées par l’Autorité palestinienne en Judée Samarie.

Amro, âgé de 35 ans, a été détenu lundi dernier par les forces de sécurité palestiniennes à Hébron, la plus grande ville de Judée, après avoir critiqué dans un post Facebook la détention d’un journaliste local qui avait appelé Abbas à démissionner.

«Amro a entamé mardi dernier une grève de la faim pour protester contre ce qu’il a déclaré être une détention illégale, faite sans mandat ni procédure régulière», a déclaré son frère Ahmad Amro.

«Issa a commencé une grève de la faim aujourd’hui pour protester contre son arrestation arbitraire», a-t-il déclaré. « Il a été détenu pendant plus de 24 heures sans être présenté devant un procureur et sans accusation officielle ».

Pareillement, Amro fait face à des accusations israéliennes devant un tribunal militaire israélien, pour appel à des manifestations illégales et entrave aux devoirs officiels des soldats. Son procès doit reprendre en octobre.

Amro est le fondateur du groupe Youth Against Settlements (La jeunesse contre les colonies) à Hébron, où les communautés juives sont fortement gardées dans les enclaves du centre de la ville. Il a dit qu’Israël essaie de le faire taire.

Son avocat, Farid al-Atrash, a déclaré qu’il avait visité lundi dernier Amro et le journaliste local détenu dans le centre de détention de la sécurité préventive palestinienne à Hébron.

Al-Atrash a déclaré mardi dernier que le but des accusations d’Israël était d’arrêter ce qu’il appelait «la lutte implacable d’Amro contre les activités de colonisation à Hébron».

« Il est honteux pour l’Autorité palestinienne d’arrêter un militant si actifs contre les activités de colonisation et les agressions (israéliennes) à Hébron », a déclaré l’avocat.

Adnan Damiri, un porte-parole des Forces de sécurité palestiniennes, a déclaré qu’il ne connaissait pas les détails de la détention d’Amro et a refusé de faire d’autres commentaires.

Abbas a récemment bloqué les médias sociaux et les sites d’information – les principaux débouchés pour le débat et la dissidence en Judée Samarie – avec un décret vaguement rédigé grace auquel, selon les critiques, son gouvernement peut emprisonner toute personne accusée de nuire à «l’unité nationale» ou au «tissu social». »

Les défenseurs des droits de l’homme ont déclaré que le décré, publié sans débat public préalable, est peut-être le pas le plus important fait par le gouvernement d’Abbas pour restreindre la liberté d’expression dans les domaines qu’il administre.

La détention d’Amro a suscité de nouvelles critiques.

« Il est scandaleux qu’un défenseur des droits de l’homme célèbre ait été arrêté simplement pour avoir exprimé son opinion en ligne », a déclaré Mme Magdalena Mughrabi, directrice adjointe du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord d’Amnesty International.

« Critiquer les autorités ne devrait pas être considéré comme un acte criminel », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « L’arrestation d’Issa Amro est la dernière preuve que les autorités palestiniennes sont déterminées à poursuivre leur campagne répressive contre la liberté d’expression ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz