FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy le 16 septembre 2017

Sur quelque 5.000 Jihadis qui ont quitté l’Europe pour rejoindre les rangs d’ISIS en Syrie et en Irak, environ 1.500 sont de retour chez eux, a déclaré le coordinateur européen de lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, au journal allemand Die Welt.

Au lieu de mettre ces criminels islamistes – qui ont décapité leurs victimes et gardé des esclaves sexuels – devant un tribunal pour crimes de guerre, le responsable de l’UE s’est demandé à haute voix : «Comment pouvons-nous aider les organismes de sécurité nationale à évaluer les données statistiques et intégrer ces combattants d’ISIS dans la société ? Voilà les questions importantes. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce responsable antiterroriste de l’UE a fait cette déclaration lors d’une interview donnée à Die Welt:

« Environ 5 000 Européens sont allés se battre pour l’Etat islamique en Irak et en Syrie, dont 1,500 personnes sont revenues et près de 1 000 combattants sont morts. Beaucoup des 2 500 combattants européens qui sont encore en Irak et en Syrie vont mourir alors qu’ils se sont battu pour ISIS, car le groupe ne tolère pas les déserteurs. D’autres se déplacent vers des zones de conflit comme la Somalie, la Libye et le Yémen. […]

Je pense que les combattants ISIS de retour d’Irak et de Syrie prendront diverses routes pour rentrer en Europe.

Par exemple, ils traverseront différents pays en employant des «tactiques de voyage» et certains tenteront d’infiltrer les réfugiés qui entrent en Europe sans papiers. »

De Kerchove a également expliqué la nouvelle stratégie de l’État islamique :

« Les terroristes ont adopté la stratégie des « 1 000 attaques » : au lieu de grosses attaques complexes comme celles du 11 septembre, ils se lancent dans de petites attaques qui demandent peu d’effort logistique, peu de dépenses [et sont difficiles à détectées car elles n’impliquent pas d’importants échanges de communication avec les chefs de l’Etat islamique] – et de préférence un grand nombre d’entre elles. »

Dans une récente interview accordée au radiodiffuseur allemand Deutsche Welle, de Kerchove a plaidé en faveur d’une bureaucratie centralisée plus forte à Bruxelles. « Le président de la Commission a lancé l’idée d’une union sécuritaire », a-t-il déclaré. « Il a nommé un commissaire à temps plein, Julian King, qui surveille la mise en œuvre de cette union, et nous avons élaboré de nombreuses nouvelles politiques et adopté beaucoup de lois. »

L’UE est heureuse de nommer de nouveaux commissaires non élus, ou de faire pression pour « beaucoup de législations extra-parlementaires « , mais elle critique des pays comme la Hongrie pour avoir assuré ses propres frontières nationales.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Sachant parfaitement qu’ISIS infiltre les courants migratoires, comme l’a confirmé une fois de plus le dernier rapport officiel de l’UE, l’UE appuie un «plan de réinstallation des réfugiés» visant à répartir des milliers de migrants dans l’ensemble de l’UE – contre les souhaits des différents États membres.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz