FLASH
[25/06/2018] La député noire démocrate Maxine Waters appelle au terrorisme contre les fonctionnaires de la #TrumpAdministration: « ne les laissez pas faire leurs courses, ne les laissez pas manger »  |  Erdogan réélu – Les Turcs des USA et Grande Bretagne ont voté pour Ince 59%, Erdogan 22%. Allemagne et Pays bas : Erdogan 65%  |  [24/06/2018] 10 militants arrêtés en France ce dimanche pour un projet d’attentat contre des musulmans. Ils sont soupçonnés d’appartenir au groupuscule AFO: « Action des Forces Opérationnelles » pour venger les attaques islamistes  |  Turquie : après 26.1% des votes comptés, Erdogan a 58.5%, İnce 27.1%, Akşener 7.6%, Demirtaş 5.7%  |  Le Rial, monnaie iranienne, plonge encore tandis que les sanctions américaines se précisent, et c’est autant de terrorisme en moins dans le monde  |  Ce dimanche, Tsahal a pris pour cible un véhicule utilisé par un groupe de colons arabes palestiniens qui tentait de lancer des ballons incendiaires depuis le sud de la bande de Gaza vers le territoire israélien  |  Record d’impopularité pour Macron, record de popularité pour Trump – c’est qui le fou déjà ?  |  Terrorisme islamique : un colon arabe a lancé sa voiture sur 3 Israéliens, qui ont été blessés  |  Effet Trump en Arabie saoudite : levée de l’interdiction de conduire faite aux femmes  |  [20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 septembre 2017

La tribune publiée dans Le Monde expose les raisons pour lesquelles il faudrait abandonner la référence à celui qui fut avec le « Code noir » l’un des législateurs de l’esclavage, reconnu, en France, crime contre l’humanité depuis 2001.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pourquoi existe-t-il encore des collèges ou lycées baptisés du nom de Colbert, auteur de la législation sur l’esclavage? La question est posée dans une tribune publiée dans Le Monde par Louis-Georges Tin, président du Cran (Conseil représentatif des associations noires de France), avec le philosophe Louis Sala-Molins. De nombreuses personnalités, dont le journaliste Harry Roselmack ou le footballeur Lilian Thuram, sont également signataires du texte qui prend pour appui le déboulonnage des statues à la gloire des généraux sudistes américains et des symboles de l’ancienne suprématie blanche qui ont causé les événements de Charlottesville, pour exposer ses doléances.

Ne pas garder « la mémoire des criminels »

Pour l’auteur, louer la qualité du ministre de Louis XIV qui a redressé l’économie du royaume en oubliant que Jean-Baptiste Colbert a aussi légiféré, « en posant les fondements du Code noir », pour permettre le développement de l’esclavage est un argument bancal. C’est comme, développe-t-il, comme de saluer Pétain vainqueur de Verdun en oubliant celui de l’Etat français et de la collaboration avec le régime nazi.

« Les noms de bâtiments ne servent pas à garder la mémoire des criminels, ils servent en général à garder la mémoire des héros », insiste Louis-George Trin.

Le militant antiraciste, qui sait bien que « tous les symboles liés à l’esclavage, tant ils sont nombreux et intimement liés à notre histoire », ne pourront être retirés de l’espace public. Mais à tout le moins, plaide-t-il pourrait-on commencer par Colbert dont le patronyme cadre mal avec la devise de la République inscrite au fronton des établissements scolaires qui se mettent « en porte à faux » avec la condamnation de l’esclavage comme crime contre l’humanité depuis la loi Taubira depuis 2001.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Entre ceux qui disent qu’il faut tout changer et ceux qui disent qu’il ne faut rien changer, il y a probablement une place pour l’action raisonnable », expose le président du Cran.

Source : Bfmtv.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz