FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 19 septembre 2017

Le journaliste italien Giulio Meotti, qui écrit comme moi pour le Gatestone Institute, et qui, comme moi, ne cesse de défendre Israël et de combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes, a accompagné récemment un groupe composé de ses compatriotes aux fins qu’ils découvrent le pays du peuple juif, et voient concrètement, sans filtre ni intermédiaire, la réalité telle qu’elle est.

C’est une initiative noble et digne de louanges. Ceux qui ont fait le voyage sont rentrés en Italie conquis, et très vraisemblablement imperméabilisés à la désinformation qui abonde dans les médias italiens, comme dans ceux de l’Europe occidentale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Giulio Meotti n’avait pas à être conquis. Il connaissait Israël, aimait Israël, et aime Israël plus que jamais. Il n’avait pas à être imperméabilisé contre la désinformation: il est confronté chaque jour à celle-ci.

Il est rentré non pas inquiet pour Israël, mais pour l’Europe. A juste titre. Et, dois-je le dire, je partage son inquiétude.

Dans un article rédigé à son retour en Italie, il souligne qu’Israël est un des grands accomplissements de l’humanité.

Je pense comme lui que d’avoir fait d’Israël ce qu’est le pays aujourd’hui, en moins de sept décennies, montre ce que le génie du peuple juif peut réaliser lorsqu’il dispose de la possibilité de le réaliser.

Et pourtant, on voit en Israël moins de policiers dans les rues qu’en Europe, moins de militaires aussi

Malgré les menaces, les guerres, la nécessité d’une vigilance armée, Israël est un pays qui vit en sécurité et qui sait conjuguer la sécurité avec la liberté. La sécurité est sans doute plus grande en Israël qu’elle ne l’est dans la plupart des pays d’Europe, et pourtant, on voit en Israël moins de policiers dans les rues qu’en Europe, moins de militaires aussi.

L’économie israélienne fait que le pays a été appelé le “pays start up” il y a quelques années, et l’appellation reste valide. Aucun autre pays, hormis les Etats-Unis, n’est aussi innovant. L’Europe a largement décroché.

Démographiquement, Israël est un pays qui se porte très bien, et où le taux de fertilité est le meilleur de tous les pays développés. Les pays d’Europe connaissent un processus de vieillissement accéléré qui, pour certains pays, dont l’Italie, a des allures de suicide collectif.

Toutes les études d’opinion montrent qu’Israël est un pays où la population est imprégnée d’un grand optimiste concernant le futur: le pessimisme ronge la plupart des pays d’Europe, à juste titre, hélas.

Les données montrent aussi qu’Israël est un pays où les valeurs religieuses sont très fortes: yeshivas et synagogues sont pleines. En Europe, les églises sont vides et parfois transformées en parkings. Des valeurs religieuses du judaisme découle un respect de valeurs éthiques. Ces valeurs existent encore aux Etats-Unis. Elles disparaissent en Europe, et cela se voit effroyablement dans la vie quotidienne.

Il y a de la pauvreté en Israël. Il y en a moins que dans la plupart des pays d’Europe, et il y en aurait moins encore si Israël ne devait pas consacrer tant d’argent à sa défense.

J’ajouterai qu’en Israël, la gauche est à sa place, dans l’opposition, pas au gouvernement, et que la gauche en Israël est certainement dans l’opposition pour longtemps.

L’irresponsabilité aveugle de la gauche existe en Israël, et elle est néfaste, comme partout sur la planète, mais Israël a comme Premier Ministre l’un des très grands hommes d’Etat de ce temps, Binyamin Netanyahu. La France a Emmanuel Macron. L’Allemagne a Angela Merkel. L’Italie a un vague socialiste: un inconnu sans consistance nommé Paolo Gentiloni.

Comment expliquer la désinformation sur Israël dans la quasi totalité des médias européens, et la haine envers Israël, si répandue en Europe ?

  • Par l’antisémitisme, qui n’a jamais disparu, et a simplement changé de visage au fil du temps.
  • Par le ressentiment, inhérent à l’antisémitisme.
  • Par la prédominance des idées de gauche en Europe, qui sont elles-mêmes toujours porteuse de ressentiment.
  • Par la montée de l’islam en Europe, et l’islam est lui-même une religion gorgée de ressentiment.

Un de mes amis il y a longtemps disait que deux valeurs fondamentales ne cessent de s’affronter dans toutes les civilisations: le ressentiment et l’amour de la réussite.

Israël s’est fondé sur l’amour de la réussite, et l’amour de la réussite y prédomine, malgré des vecteurs de ressentiment. Les Etats-Unis se sont fondés aussi sur l’amour de la réussite, et l’amour de la réussite y prédomine encore, malgré, là aussi, des vecteurs de ressentiment et les ravages infligés au pays par la gauche sous Obama.

En Europe, l’amour de la réussite disparait peu à peu, et le ressentiment vient graduellement tout emporter sur son passage.

Israël a un grand avenir. Les Etats-Unis aussi.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour ce qui concerne l’Europe, je suis beaucoup moins sûr. Et c’est, de ma part, une litote.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz