FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy le 21 septembre 2017

L’ONU, organisme antisémite et anti-américain, a décidé de publier une «liste noire» des entreprises israéliennes et américaines qui opèrent en Judée Samarie.

En dépit des énormes pressions, y compris une menace de la part des États-Unis de sanctionner et quitter le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, lequel accueille en son sein des Etats qui pendent les homosexuels et interdisent aux femmes de sortir seules de chez elles, l’ONU est déterminée à publier vers la fin de l’année 2017 sa liste de la honte qui rappelle les procédés des collabos durant la Seconde guerre mondiale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, qui a instauré un ordre du jour automatique et obligatoire tous les six mois pour condamner d’Israël – privilège que n’ont ni l’Iran, ni la Syrie, ni la Chine, ni le Yémen, ni la Somalie, ni la Corée du Nord ou Cuba, a décidé de publier à la fin de 2017 sa liste d’entreprises qui opèrent en dehors de ce qu’il appelle la frontière de 1967 qui n’existe d’ailleurs pas.

La «liste noire», qui a été envoyée au ministère israélien des Affaires étrangères, comprend non seulement des entreprises israéliennes, mais également les entreprises américaines qui opèrent dans ces territoires, comme TripAdvisor ou Airbnb.

Parmi les entreprises israéliennes figurant dans la liste on trouve : Teva, Bezeq, Elbit, Netafim, AFI Group, Coca Cola Israel, Bank Hapoalim et d’autres encore.

Nikki Haley, l’envoyée américaine à l’ONU, a menacé par le passé que les États-Unis cesseraient leur soutien financier au Conseil des droits de l’homme si la liste était publiée.

Malgré ces pression, Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, est déterminé à publier cette liste anti-juive en décembre, une première en son genre. Aucun des pays figurant sur la liste des Etats encore coloniaux de l’ONU, ni des Etats qui occupent illégalement des terres étrangères n’a jamais été condamné par le Conseil des droits de l’homme, et n’a jamais vu ses entreprises mentionnées dans une liste à boycotter. Ce privilège est réservé – mais c’est certainement un hasard – au seul Etat du monde du peuple juif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le 1er avril 1933, les nazis établissaient la liste des entreprises juives boycotter. Rien n’a changé, sauf le prétexte pour justifier l’action. C’est pourquoi cet article figure sous la rubrique antisémitisme et non international.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz