FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy le 21 septembre 2017

L’ONU, organisme antisémite et anti-américain, a décidé de publier une «liste noire» des entreprises israéliennes et américaines qui opèrent en Judée Samarie.

En dépit des énormes pressions, y compris une menace de la part des États-Unis de sanctionner et quitter le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, lequel accueille en son sein des Etats qui pendent les homosexuels et interdisent aux femmes de sortir seules de chez elles, l’ONU est déterminée à publier vers la fin de l’année 2017 sa liste de la honte qui rappelle les procédés des collabos durant la Seconde guerre mondiale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, qui a instauré un ordre du jour automatique et obligatoire tous les six mois pour condamner d’Israël – privilège que n’ont ni l’Iran, ni la Syrie, ni la Chine, ni le Yémen, ni la Somalie, ni la Corée du Nord ou Cuba, a décidé de publier à la fin de 2017 sa liste d’entreprises qui opèrent en dehors de ce qu’il appelle la frontière de 1967 qui n’existe d’ailleurs pas.

La «liste noire», qui a été envoyée au ministère israélien des Affaires étrangères, comprend non seulement des entreprises israéliennes, mais également les entreprises américaines qui opèrent dans ces territoires, comme TripAdvisor ou Airbnb.

Parmi les entreprises israéliennes figurant dans la liste on trouve : Teva, Bezeq, Elbit, Netafim, AFI Group, Coca Cola Israel, Bank Hapoalim et d’autres encore.

Nikki Haley, l’envoyée américaine à l’ONU, a menacé par le passé que les États-Unis cesseraient leur soutien financier au Conseil des droits de l’homme si la liste était publiée.

Malgré ces pression, Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, est déterminé à publier cette liste anti-juive en décembre, une première en son genre. Aucun des pays figurant sur la liste des Etats encore coloniaux de l’ONU, ni des Etats qui occupent illégalement des terres étrangères n’a jamais été condamné par le Conseil des droits de l’homme, et n’a jamais vu ses entreprises mentionnées dans une liste à boycotter. Ce privilège est réservé – mais c’est certainement un hasard – au seul Etat du monde du peuple juif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le 1er avril 1933, les nazis établissaient la liste des entreprises juives boycotter. Rien n’a changé, sauf le prétexte pour justifier l’action. C’est pourquoi cet article figure sous la rubrique antisémitisme et non international.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz