FLASH
[17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  |  « J’ai vu toutes les publicités russes et je peux dire très clairement qu’influencer les élections n’était *PAS* leur but principal. » Rob Goldman, Vice-président des annonces Facebook  |  Le Hamas tient Israël pour responsable de l’aggravation de la situation, car il a demandé à Israël de ne pas riposté aux attaques d’aujourd’hui  |  Tsahal a frappé 6 cibles terroristes à Gaza: 1 tunnel en cours de construction à Zeitoun, 1 site de fabrication d’armes, 1 complexe militaire près de Khan Younis et 3 autres sites terroristes  |  Les terroristes d’Izz ad-Din al-Qassam, une branche armée du Hamas, affirment avoir tiré des missiles antiaériens sur des avions israéliens au-dessus du sud de Gaza il y a quelques instants  |  Le Hamas a tenté de prendre pour cible les avions israéliens qui bombardent des cibles terroristes à Gaza. Multiples roquettes tirées vers Israël. L’alarme a été encore déclenchée près d’Eshkol  |  Des chars israéliens tirent à l’est de Rafah depuis 30 minutes. L’alarme a été déclenchée dans les communautés d’Eshkol limitrophes à Gaza. Aucun dommage ni accident n’ a été signalé coté israélien  |  Egypte : l’Etat islamique allié à des militants du Hamas a détruit 14 véhicules de l’armée et tué plusieurs soldats durant une offensive tout près de Rafah dans le Sinaï  |  L’aviation israélienne frappe des cibles terroristes du Hamas à Gaza en réponse à une attaque à l’explosif qui a grièvement blessé 2 soldats israéliens près de la clôture de sécurité  |  [15/02/2018] Floride, un garçon dérangé d’esprit a déclenché une tuerie dans une école : 17 morts. Tous savaient qu’il était dangereux, personne ne parlait à cause du politiquement correct  |  Floride : Le suspect a été identifié. Il se nomme Nikolaus Cruz, 19 ans, un ancien élève de l’école  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy le 21 septembre 2017

L’ONU, organisme antisémite et anti-américain, a décidé de publier une «liste noire» des entreprises israéliennes et américaines qui opèrent en Judée Samarie.

En dépit des énormes pressions, y compris une menace de la part des États-Unis de sanctionner et quitter le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, lequel accueille en son sein des Etats qui pendent les homosexuels et interdisent aux femmes de sortir seules de chez elles, l’ONU est déterminée à publier vers la fin de l’année 2017 sa liste de la honte qui rappelle les procédés des collabos durant la Seconde guerre mondiale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, qui a instauré un ordre du jour automatique et obligatoire tous les six mois pour condamner d’Israël – privilège que n’ont ni l’Iran, ni la Syrie, ni la Chine, ni le Yémen, ni la Somalie, ni la Corée du Nord ou Cuba, a décidé de publier à la fin de 2017 sa liste d’entreprises qui opèrent en dehors de ce qu’il appelle la frontière de 1967 qui n’existe d’ailleurs pas.

La «liste noire», qui a été envoyée au ministère israélien des Affaires étrangères, comprend non seulement des entreprises israéliennes, mais également les entreprises américaines qui opèrent dans ces territoires, comme TripAdvisor ou Airbnb.

Parmi les entreprises israéliennes figurant dans la liste on trouve : Teva, Bezeq, Elbit, Netafim, AFI Group, Coca Cola Israel, Bank Hapoalim et d’autres encore.

Nikki Haley, l’envoyée américaine à l’ONU, a menacé par le passé que les États-Unis cesseraient leur soutien financier au Conseil des droits de l’homme si la liste était publiée.

Malgré ces pression, Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, est déterminé à publier cette liste anti-juive en décembre, une première en son genre. Aucun des pays figurant sur la liste des Etats encore coloniaux de l’ONU, ni des Etats qui occupent illégalement des terres étrangères n’a jamais été condamné par le Conseil des droits de l’homme, et n’a jamais vu ses entreprises mentionnées dans une liste à boycotter. Ce privilège est réservé – mais c’est certainement un hasard – au seul Etat du monde du peuple juif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le 1er avril 1933, les nazis établissaient la liste des entreprises juives boycotter. Rien n’a changé, sauf le prétexte pour justifier l’action. C’est pourquoi cet article figure sous la rubrique antisémitisme et non international.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz