Quantcast
FLASH
[24/03/2019] Les Démocrates, qui cherchent éperdument un motif pour l’impeachment de Trump ont enfin trouvé : « son crime, c’est qu’il est Trump »  |  L’Hatikva a été jouée au Qatar quand Israël a remporté une médaille d’or en gymnastique  |  Les autorités libanaises ont arrêté à Beyrouth un double ressortissant libano-canadien soupçonné d’espionnage pour le compte des services de renseignements israéliens  |  Des inondations massives inondent le nord de l’Iran, forçant l’armée à réagir  |  Aberrant! Une pétition appelant le Premier ministre néo-zélandais à recevoir le prix Nobel de la paix remporte plus de 20.000 signatures  |  Le scrutin en sortie des urnes en Thaïlande indique que l’opposition remporte le plus grand nombre de sièges, Mais pas assez pour former le gouvernement  |  Des suspects munis de passeports israéliens arrêtés pour avoir utilisé de fausses cartes d’identité au Maroc  |  #Israël a arrêté en Judée-Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens, 12 colons terroristes arabes, et saisi des fonds destinés à des opérations terroristes  |  [23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 septembre 2017

La veille se tenait la première rencontre publique entre le président al-Sissi et le PM Netanyahou

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a appelé mardi les Palestiniens à s’unir et « à être prêts à coexister » en paix avec Israël, lors de son discours à l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sortant de son texte initial, Abdel Fattah al-Sissi a indiqué qu’il voulait « dire au peuple palestinien qu’il était important de s’unir… pour dépasser les différences et être prêt à accepter une coexistence avec l’autre, avec les Israéliens, dans la paix et la sécurité ».

Le dirigeant égyptien a fait un appel similaire aux Israéliens, soulignant que des décennies de paix israélo-égyptienne pouvaient être étendues aux Palestiniens « pour dépasser la barrière de la haine à jamais ».

« Nous pouvons répéter cette expérience, cette avancée excellente une fois encore, ensemble avec la paix et la sécurité pour les citoyens palestiniens », a-t-il dit.

« Un Etat indépendant palestinien » avec Jérusalem-Est en capitale est « une précondition nécessaire pour que la région entière entre dans une nouvelle phase de stabilité et de développement », a également fait valoir le président égyptien.

Parlant au lendemain de son premier entretien officiel avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, en marge de l’Assemblée générale, le président Sissi a estimé qu’un accord de paix entre Israël et les Palestiniens était « une précondition nécessaire pour l’ensemble de la région », afin qu’elle puisse jouir d’un environnement stable.

Lors de son discours plus tôt dans la journée, devant un parterre de dirigeants politiques rassemblés à l’Assemblée générale, Benyamin Netanyahou avait assuré qu’Israël était engagé à aboutir à un accord de paix avec tous les pays arabes, mais aussi avec les Palestiniens, sans toutefois indiquer comment y parvenir.

Netanyahou et al-Sissi se sont déjà rencontrés auparavant lors d’un sommet tenu secret à Aqaba (Jordanie) en février 2016 avec l’ancien secrétaire d’Etat américain John Kerry et le roi Abdallah II de Jordanie. Les deux dirigeants politiques se seraient également retrouvés quelques mois plus tard lors d’une réunion au Caire en avril 2016.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’Egypte, ayant signé un traité de paix avec Israël en 1979, appelle régulièrement à reprendre les négociations de paix israélo-palestiniennes, gelées depuis 2014.
Le Caire a été dans le passé à la pointe des efforts pour rapprocher les mouvements palestiniens antagonistes du Fatah au pouvoir en Cisjordanie et du Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007.

Source : I24news.tv

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :