Quantcast
FLASH
[21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 septembre 2017

La veille se tenait la première rencontre publique entre le président al-Sissi et le PM Netanyahou

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a appelé mardi les Palestiniens à s’unir et « à être prêts à coexister » en paix avec Israël, lors de son discours à l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sortant de son texte initial, Abdel Fattah al-Sissi a indiqué qu’il voulait « dire au peuple palestinien qu’il était important de s’unir… pour dépasser les différences et être prêt à accepter une coexistence avec l’autre, avec les Israéliens, dans la paix et la sécurité ».

Le dirigeant égyptien a fait un appel similaire aux Israéliens, soulignant que des décennies de paix israélo-égyptienne pouvaient être étendues aux Palestiniens « pour dépasser la barrière de la haine à jamais ».

« Nous pouvons répéter cette expérience, cette avancée excellente une fois encore, ensemble avec la paix et la sécurité pour les citoyens palestiniens », a-t-il dit.

« Un Etat indépendant palestinien » avec Jérusalem-Est en capitale est « une précondition nécessaire pour que la région entière entre dans une nouvelle phase de stabilité et de développement », a également fait valoir le président égyptien.

Parlant au lendemain de son premier entretien officiel avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, en marge de l’Assemblée générale, le président Sissi a estimé qu’un accord de paix entre Israël et les Palestiniens était « une précondition nécessaire pour l’ensemble de la région », afin qu’elle puisse jouir d’un environnement stable.

Lors de son discours plus tôt dans la journée, devant un parterre de dirigeants politiques rassemblés à l’Assemblée générale, Benyamin Netanyahou avait assuré qu’Israël était engagé à aboutir à un accord de paix avec tous les pays arabes, mais aussi avec les Palestiniens, sans toutefois indiquer comment y parvenir.

Netanyahou et al-Sissi se sont déjà rencontrés auparavant lors d’un sommet tenu secret à Aqaba (Jordanie) en février 2016 avec l’ancien secrétaire d’Etat américain John Kerry et le roi Abdallah II de Jordanie. Les deux dirigeants politiques se seraient également retrouvés quelques mois plus tard lors d’une réunion au Caire en avril 2016.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’Egypte, ayant signé un traité de paix avec Israël en 1979, appelle régulièrement à reprendre les négociations de paix israélo-palestiniennes, gelées depuis 2014.
Le Caire a été dans le passé à la pointe des efforts pour rapprocher les mouvements palestiniens antagonistes du Fatah au pouvoir en Cisjordanie et du Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007.

Source : I24news.tv

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :