FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 septembre 2017

« Moi, quand je voyage, je vais en classe affaires. J’ai passé l’âge de me faire briser le dos en classe économique parce qu’ils vous mettent comme des sardines. » Cette déclaration de Jean-Luc Mélenchon montre que le communiste pur jus pense et vit comme un capitaliste pour lui.

Revenu de son déplacement à La Réunion en classe business, alors que d’autres députés de La France insoumise étaient logiquement en classe éco avec les travailleurs, Jean-Luc Mélenchon s’est trahi dans ses explications, jeudi 21 septembre sur RTL.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« C’est un débat de fond », a-t-il d’abord tenté de dire à juste raison, car sur le fond, Mélenchon ne croit pas aux bienfaits des préceptes communistes qu’il veut imposer aux autres s’il est élu, aussi ne se les applique-t-il pas à lui-même.

Énervé que son hypocrisie soit ainsi démasquée sur RTL, il a alors tenté de déplacer l’accusation et dit que c’est à cause de ce genre de sujets que les journalistes sont « détestés ».

Il avait tort, mais ça aussi, il le sait. C’est grâce à ce genre de sujets que les journalistes pourraient regagner la confiance perdue du public.

Puis le communiste de pacotille a tenté de se victimiser : il aurait droit à un régime de faveur en raison de ses maux de dos. Les camarades travailleurs qui se sont épuisés pendant 40 ans à l’usine ont l’esprit trop délavé pour le comprendre, et Mélenchon le sait fort bien.

En pur capitaliste, Mélenchon a fait une évaluation comme un « hyper-libéral », comparant le coût au gain, et il a librement choisi – une liberté qu’il confisquera à ses concitoyens s’ils sont assez bêtes pour un jour l’élire :

« Chacun d’entre nous a payé sa place d’avion, et a évalué la dépense qu’il voulait faire. Moi, j’ai évalué, compte tenu des expériences lombaires malheureuses que j’ai faites en classe économique, que je ne pouvais pas m’offrir le luxe de me faire démolir physiquement trois jours avant une manifestation. Enfin, une semaine avant. »

 

Rien ne change, chez les bourgeois communistes. Rions des pigeons qui se font plumer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz