FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 septembre 2017

Pendant les 8 années où Barack Obama a été président, il n’a pas fait que des horreurs. Il y a aussi eu du bon.

Par exemple, en 8 ans de présidence Obama, les Démocrates ont perdu plus d’un millier de sièges électoraux :

  • 9 sièges au Sénat,
  • Toujours au Congrès, ils ont perdu 62 sièges à la Chambre des représentants,
  • 12 postes de gouverneur,
  • 938 sièges de membres du Congrès dans les différents Etats,
  • Et bien entendu, la présidence des Etats-Unis.

Il faut savoir être juste et ne pas être ingrat. Tout cela, nous le devons à Barack Obama. Impossible, comme pour ceux qui mettent les crises économiques sur le dos de leur prédécesseur, d’accuser Bush.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais ce n’est pas tout…

Les groupuscules d’extrême gauche (Antifa, Black Lives Matter, Occupy Wall Street, New Afrikan Black Panther Party, New Communist movement … etc) à qui la gauche a lâché la bride pendant 8 ans, qu’Obama a invités à la Maison-Blanche, et dont les médias ont caché la violence au grand public, sont en train de se dévorer entre-eux et de se retourner contre la gauche.

  • Le 22 août à Dallas lors d’une manifestation contre les suprémacistes blancs et une statue de Confédéré, des membres de Black Lives Matter ont agressé les Antifa pour qu’ils retirent leurs masques et quittent la ville.
  • A leur tour, les Antifa ont empêché la tenue d’un discours d’un membre de Black Lives Matter en faisant retentir des sirènes.
  • Puis Antifa a accusé un des activistes de BLM d’être un policier.
  • Et les violences entre les deux factions fascistes ont éclaté.

La raison de ces affrontements ?

Obama a attisé le racisme au lieu de l’apaiser. Il a excité le sentiment que les noirs sont victimes du racisme blanc au lieu de les encourager à s’assumer, à se prendre en charge, et se sentir responsable de leur sort. Il a divisé l’Amérique au lieu de l’unir. Il a transformé le discours politique en lutte des races. Black Lives Matter est né de cette conception extrémiste de la société de l’ex-président américain.

Antifa et Black Lives Matter combattent tous les deux contre ce qu’ils appellent le suprémacisme des blancs, contre une Amérique qu’ils disent foncièrement mauvaise, parce que créée sur les cadavres des esclaves et le racisme. Ils n’ont aucune proposition sociétale que de faire tomber l’Amérique et semer le chaos et la violence. Mais les Antifa ont beau être des communistes et des anarchistes, ce sont avant tout des blancs…

Et Black Lives Matter ne supporte pas de les voir prendre le dessus sur ce combat qu’ils considèrent avoir la légitimité de mener aux premières lignes, car eux sont noirs : Obama a excité les divisions raciales, ne l’oubliez pas.

Comme Frankenstein, le monstre de l’extrême gauche se retourne contre la gauche qui l’a créé.

Antifa vient de s’en prendre publiquement à l’un des leaders du parti Démocrate, Nancy Pelosi. Ils avaient fait taire Bernie Sanders lors d’un meeting politique durant la campagne présidentielle et l’avaient forcé hors du podium.

Et maintenant, Bernie Sanders a lancé un autre monstre socialiste : l’idée d’une assurance santé obligatoire par un assureur unique, l’Etat. L’équivalent de votre Sécurité sociale. Et évidemment, la majorité des Américains n’est pas assez stupide pour faire confiance et dépendre de l’Etat pour sa santé.

Ils ont perdu la présidentielle avec Hillary Clinton, qui est une capitaliste qui pousse des idées progressistes, et ils présenteront à la prochaine présidentielle un candidat socialiste.

Pour tout cela, disons merci à Barack Obama : il est en train de préparer au parti Démocrate une longue traversée du désert.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz