FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 7 octobre 2017

Je pense ici au livre de John Ralston Saul, The Unconscious Civilization, dans lequel il compare l’inconscience de dirigeants  occidentaux actuels à celle des nobles à l’époque de Louis XVI, le dernier roi de France.

 

Les revenus de taxes des travailleurs français sont aujourd’hui utilisés à toutes les sauces et gérés par les dirigeants comme s’ils étaient les leurs, sans considération ni respect pour celles et ceux qui les génèrent.

Ce jeudi 5 octobre 2017, le Premier ministre français, Edouard Philippe, était en visite en Tunisie dans le cadre des travaux des « Rencontres Africa 2017 ». Il y a généreusement promis de verser au gouvernement tunisien un total de 192 millions d’euros.

Lors de sa rencontre avec le président tunisien Béji Caïd Essebssi ( photo), le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé  que  « la France va augmenter ses aides à Tunis  au cours des prochaines années et participer, activement, à la mise en avant des projets porteurs. »

« L’Agence française de développement (AFD) promet 100 millions d’euros pour la Tunisie jusqu’en 2020 », a-t-il précisé.

La Tunisie, qui constitue sa première visite en dehors de l’Union européenne, va aussi bénéficier d’une aide supplémentaire de 92,3 millions d’euros. Plusieurs conventions ont été signées pour que la dette tunisienne soit transformée en projets de développement régionaux.

Cependant, d’où viennent les 192  millions d’euros accordés à l’État tunisien ? Ne viennent-ils pas de la poche des contribuables ?  En France, les contribuables ne peuvent rien dire ?

Les contribuables payeront donc des impôts qui vont aller dans un pays étranger alors que la plupart des Français (travailleurs, sans-emploi, retraités…) ont des revenus qui ne suffisent même plus à couvrir les dépenses de base.

Les contribuables français, citron déjà pressé au maximum, vont subventionner un gouvernement étranger au sein duquel, selon un récent rapport financée par l’Union Européenne, la corruption sévit toujours. Selon un rapport de GAN Integrity, la corruption est monnaie courante dans les rouages de l’Etat tunisien.

Le rapport recoupe des informations relatives à la corruption au niveau de plusieurs services publics tunisiens tels que les services de douanes, finances, institutions législatives, institutions judiciaires ou encore la Police.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.

 

 

 

 

 

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz