FLASH
[26/04/2018] France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 7 octobre 2017

Je pense ici au livre de John Ralston Saul, The Unconscious Civilization, dans lequel il compare l’inconscience de dirigeants  occidentaux actuels à celle des nobles à l’époque de Louis XVI, le dernier roi de France.

 

Les revenus de taxes des travailleurs français sont aujourd’hui utilisés à toutes les sauces et gérés par les dirigeants comme s’ils étaient les leurs, sans considération ni respect pour celles et ceux qui les génèrent.

Ce jeudi 5 octobre 2017, le Premier ministre français, Edouard Philippe, était en visite en Tunisie dans le cadre des travaux des « Rencontres Africa 2017 ». Il y a généreusement promis de verser au gouvernement tunisien un total de 192 millions d’euros.

Lors de sa rencontre avec le président tunisien Béji Caïd Essebssi ( photo), le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé  que  « la France va augmenter ses aides à Tunis  au cours des prochaines années et participer, activement, à la mise en avant des projets porteurs. »

« L’Agence française de développement (AFD) promet 100 millions d’euros pour la Tunisie jusqu’en 2020 », a-t-il précisé.

La Tunisie, qui constitue sa première visite en dehors de l’Union européenne, va aussi bénéficier d’une aide supplémentaire de 92,3 millions d’euros. Plusieurs conventions ont été signées pour que la dette tunisienne soit transformée en projets de développement régionaux.

Cependant, d’où viennent les 192  millions d’euros accordés à l’État tunisien ? Ne viennent-ils pas de la poche des contribuables ?  En France, les contribuables ne peuvent rien dire ?

Les contribuables payeront donc des impôts qui vont aller dans un pays étranger alors que la plupart des Français (travailleurs, sans-emploi, retraités…) ont des revenus qui ne suffisent même plus à couvrir les dépenses de base.

Les contribuables français, citron déjà pressé au maximum, vont subventionner un gouvernement étranger au sein duquel, selon un récent rapport financée par l’Union Européenne, la corruption sévit toujours. Selon un rapport de GAN Integrity, la corruption est monnaie courante dans les rouages de l’Etat tunisien.

Le rapport recoupe des informations relatives à la corruption au niveau de plusieurs services publics tunisiens tels que les services de douanes, finances, institutions législatives, institutions judiciaires ou encore la Police.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.

 

 

 

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz