FLASH
[19/02/2018] Logique : Israël supprime les subventions de l’Etat à un théâtre arabe anti-israélien de Haifa  |  En ½ siècle, le monde est passé de 75% à 9% de la population qui vit dans l’extrême pauvreté  |  Russie : L’Etat islamique revendique l’attentat dans une église du Dagestan qui a fait 5 morts  |  [18/02/2018] Une roquette vient d’être tirée depuis Gaza vers Israël. Les sirènes ont été déclenchées à Sderot et Sha’ar Hanegev  |  Judée Samarie : un terroriste islamiste palestinien muni d’un fusil automatique arrêté devant un tribunal militaire  |  Russie : Un homme ouvre le feu à la sortie d’une église au Daguestan. Au moins 4 morts et 4 blessés  |  Comment dire ça aux médias sans déclencher des crises d’apoplexie : Macron en baisse de 6 points dans les sondages. Trump en hausse de 3 points  |  [17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  |  « J’ai vu toutes les publicités russes et je peux dire très clairement qu’influencer les élections n’était *PAS* leur but principal. » Rob Goldman, Vice-président des annonces Facebook  |  Le Hamas tient Israël pour responsable de l’aggravation de la situation, car il a demandé à Israël de ne pas riposté aux attaques d’aujourd’hui  |  Tsahal a frappé 6 cibles terroristes à Gaza: 1 tunnel en cours de construction à Zeitoun, 1 site de fabrication d’armes, 1 complexe militaire près de Khan Younis et 3 autres sites terroristes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 octobre 2017

Pour dénoncer la baisse des dotations aux collectivités, la suppression des contrats aidés et de la taxe d’habitation d’ici 2020, un maire d’une petite commune de Meurthe-et-Moselle a décidé de réduire d’un tiers le portrait officiel du président de la République. La sous-préfecture n’a pas apprécié.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Un tiers de finances en moins, c’est un tiers de la photo en moins ». Le coup de gueule de Jean-François Damien, maire sans étiquette de Grand-Failly en Meurthe-et-Moselle, a fait du bruit bien au-delà de sa région. L’élu de ce village de 300 habitants a décidé de couper la photo officielle du président de la République, affichée dans la salle du conseil municipal. La cause, les récentes mesures prises par Emmanuel Macron et son gouvernement : baisse de la dotation, suppression des contrats aidés et suppression progressive de la taxe d’habitation pour 80 % des Français, à l’horizon 2020.

Ces réformes du chef de l’État impactent directement la commune. « La taxe d’habitation rapporte 40 000 € à la commune. Macron en supprime un tiers l’année prochaine, cela représente 13 000 € et en 2020 on n’aura plus rien », peste le maire, joint par téléphone. « Cela nous permet de payer la secrétaire et d’autres emplois, ainsi que d’entretenir les espaces verts ou l’église », ajoute-t-il. Autre problème pointé du doigt, la fin des emplois aidés. À Grand-Failly, cela représente un poste en moins. « Je vais devoir le supprimer car on n’a pas les moyens d’embaucher un CDD ou un CDI », indique Jean-François Damien.

Des pressions de la sous-préfecture

L’action du maire rural, relayée par Le Républicain Lorrain puis partagée sur les réseaux sociaux, est tombée dans les oreilles de l’administration, qui n’a pas digéré ce coup de communication. « J’ai eu deux retours. Mardi, le sous-préfet m’a signalé que j’avais commis un outrage au président. Il m’a affirmé que les tribunaux administratifs seront prévenus et que ma mairie aura un contrôle fiscal ? Aujourd’hui (N.D.L.R., jeudi), les gendarmes sont venus à la mairie pour constater que j’avais réduit la photo », explique-t-il.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pas de quoi décourager l’administré. « Tant que je n’ai pas reçu ordre de l’enlever, je ne le ferai pas », affirme Jean-François Damien. Il peut compter sur le soutien des maires du canton de Mont-Saint-Martin, sans doute moins sur celui du président de la République.

Source : Ouest-france.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz