FLASH
[20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 octobre 2017

Pendant 5 jours, la gauche morale a tenté d’étouffer les agressions sexuelles de l’un des siens, le magnat d’Hollywood Harvey Weinstein, gros donateur au parti Démocrate : il est l’ami d’Hillary Clinton depuis 25 ans.

A Hollywood, épicentre de la gauche milliardaire et totalitaire qui se pense supérieure aux simples mortels à en donner des leçons de bonne conduite, tout le monde savait. Et se taisait. Angelina Joly, Gwyneth Paltrow, Rosanna Arquette, Emma De Caunes, parmi tant d’autres, ont été victimes de son harcèlement sexuel. Glenn Close a reconnu qu’elle savait que des jeunes actrices passaient sur le billard pour obtenir des rôles du puissant Weinstein. Et elle se taisait. Belle solidarité féminine. Belle gauche féministe. Belle bande d’hypocrites.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Où étaient les féministes d’Hollywood qui dans la minute où l’enregistrement d’une conversation de vestiaires entre Trump et un journaliste a été rendu public on hurlé au violeur ? On les cherche encore.

Où est passé Robert de Niro qui promettait de mettre son poing dans la gueule de Trump tellement il le dégoûtait ? Apparemment, de Niro a le dégoût sélectif.

Le scandale Harvey Weinstein a été révélé il y a une semaine. Les leaders de la gauche sont restés silencieux pour protéger ce puissant donateur dans l’espoir qu’il serait étouffé. Il n’a pas été étouffé.

Le New-Yorker avoue seulement maintenant que les rumeurs d’harcèlement du prédateur sexuel Harvey Weinstein sont connues depuis 20 ans. Seulement Weinstein menaçait, soudoyait, récompensait ou écrasait les carrières (il a produit entre autres “Sex, Lies, and Videotape,” “The English Patient,” “Pulp Fiction,” “The Crying Game,” “Shakespeare in Love,” et “The King’s Speech…) pour étouffer celles de ses victimes qui voulaient parler.

13 femmes pour l’instant ont parlé d’avoir été agressées ou violées par Weinstein entre les années 90 et 2015.

Et puis Ambra Gutierrez, une jeune actrice plus courageuse que les autres a déposé plainte. Le FBI lui a fait porter un micro-espion pour vérifier ses allégations. L’enregistrement qui a été rendu public par le New Yorker donne froid dans le dos. Weinstein y admet avoir fait des attouchements sur le modèle philippino-Italienne Ambra Battilana Gutierrez.

Bill Clinton, Harvey Weinstein, Anthony Weiner : trois des plus gros scandales sexuels tout près d’Hillary

  • L’affaire Lewinsky – les jeunes générations ne sont pas informées car les médias prennent un soin minutieux à effacer l’histoire qui dérange les siens – implique Bill Clinton alors président des Etats-Unis. Il a forcé sa jeune assistance Monica Lewinsky à lui faire des fellations et une procédure d’impeachment a été lancée lorsqu’il a juré être innocent et que les faits ont éclaté au grand jour. Ce qu’on sait encore moins est qu’il a violé plusieurs femmes qu’Hillary Clinton a tenté de traîner dans la boue et détruire leurs carrières, elle qui maintenant se pose en grande défenseur des femmes sexuellement abusées et protectrice du droit des femmes.
  • Anthony Weiner était le mari d’Huma Abedin, la proche collaboratrice et confidente et amie d’Hillary Clinton, engagée à la Maison-Blanche lorsqu’elle était Secrétaire d’Etat, employée de la fondation Clinton, et directrice de campagne pour l’élection présidentielle. En 2011, alors qu’il était député de New-York, Weiner a été une première fois impliqué dans une affaire de voyeurisme avec six femmes, où il leur a envoyé des photos explicites sur Twitter. Il a dû démissionner du Congrès.

Mais le scandale sexuel ne s’est pas arrêté là, un an plus tard. il recommençait. En 2013, alors qu’il est dans la course pour la mairie de New-York, il envoie des photos de lui, nu, à une jeune femme de 22 ans, Sydney Leathers.

En 2016, le New York Post révélait que Weiner avait recommencé, et le Daily Mail annonçait que sa dernière victime sexuelle était une mineure de 15 ans. Le 19 mai de cette année, Weiner se rendait au FBI et plaidait coupable. Il a été condamné à 21 mois de prison le 25 septembre dernier.

  • Pour que CNN (Clinton News Network) soit choquée par Hillary Clinton, il en faut beaucoup. Et là, elle a dépassé les bornes. « Il lui a fallu 5 jours pour publier un communiqué sur Harvey Weinstein » titre la chaîne.Hillary Clinton est amie avec Weinstein depuis 25 ans. Et son comportement sexuel est tellement connu de tous à Hollywood et dans sa propre compagnie Miramax que personne ne peut croire qu’elle l’ignorait. D’autant que le mot qui la qualifie le mieux selon les sondages est « menteuse ».Seulement voilà, le 21 juin 2016, Weinstein faisait une deuxième levée de fonds de 1,8 million de dollars lors d’une soirée de soutien à la campagne présidentielle de son amie Hillary auprès des stars qu’il avait invitées pour la soirée (dont DiCaprio, Jennifer Lopez, Sarah Jessica Parker, et Matthew Broderick). Il en organisera au moins deux autres en automne
    2016 (Stronger together rapporta 2 millions de dollars le 17 octobre). En été 2014, elle louait une villa de vacances pour 100 000 dollars (alors qu’elle venait de déclarer qu’elle était ruinée) attenante à celle de son ami Harvey.Weinstein, rapporte en juin 2016 the Washington Times, a également fait un don de 250 000 dollars à la fondation Clinton.Voilà pourquoi Clinton a attendu 5 jours dans l’espoir que l’affaire soit étouffée par les médias, comme lorsqu’un Démocrate est impliqué.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

https://www.newyorker.com/news/news-desk/from-aggressive-overtures-to-sexual-assault-harvey-weinsteins-accusers-tell-their-stories
http://www.washingtontimes.com/news/2016/jun/20/harvey-weinstein-throws-2nd-fundraiser-for-hillary/

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz