FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 octobre 2017
Trump signe le décret qui libère les organisations religieuses de l’obligation de couvrir les frais de contraception de leurs employés

Le procureur général de Washington a annoncé lundi qu’il allait poursuivre l’administration du président Trump sur le démantèlement d’une condition de l’ObamaCare qui oblige les employeurs à couvrir les dépenses de contrôle des naissances de leurs employés.

On se souvient du scandale des Petites sœurs de pauvres, une association chrétienne sans but lucratif, que le président Obama avait contraint à payer à ses employées – des bonnes sœurs qui ont passé la soixantaine, le remboursement de la pilule, et qui avaient déposé plainte car cette obligation violait leurs convictions religieuses. Elles rejoignaient ainsi de nombreuses organisations caritatives et universités chrétiennes qui affirmaient que l’obligation entravait leur libre exercice de leur religion.

 

Pendant la campagne, Donald Trump avait annoncé qu’il mettrait fin à la guerre contre le christianisme déclenchée par les progressistes et les gauchistes. Il vient de le faire et son administration a exempté les employeurs qui ne le souhaitent pas de couvrir les frais de contraception de leurs employées.

«Les règles de contraception du président Trump sont injustes, illégales et inconstitutionnelles», a dit le procureur général Bob Ferguson (un Démocrate) dans un communiqué. «Je refuse de laisser le président Trump ignorer nos lois et notre constitution afin de priver les femmes de l’accès à la contraception».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ferguson affirme que les nouvelles règles annoncées la semaine dernière par les responsables de l’administration Trump violent le premier Amendement en «imposant aux individus de supporter le fardeau de religions auxquelles ils n’appartiennent pas», ainsi que le cinquième Amendement.

Le procureur général dit également que les nouvelles règles violent les dispositions de la loi sur les droits civils.

«La loi sur les droits civils interdit la discrimination à l’égard des femmes fondée sur le sexe ou la capacité à être enceinte», a déclaré la déclaration. «Les règles ont pour conséquence que les femmes ont moins accès aux soins de santé reproductive, ce qui constitue une discrimination fondée sur leur sexe». Oui, vous avez bien lu ! 

Ferguson a intenté le procès devant le tribunal de district des États-Unis pour le district de l’Ouest de Washington et demande une injonction empêchant l’application des nouvelles règles.

La semaine dernière, l’administration Trump a publié les règlements qui permettent aux employeurs ou aux assureurs à but lucratif ou à but non lucratif de ne pas suivre le mandat de contrôle des naissances de l’ObamaCare pour des raisons religieuses ou morales.

Ferguson est devenu le deuxième procureur général de l’État à intenter un procès contre les nouvelles règles après le procureur général de Californie, Xavier Becerra (un Démocrate également,).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz