FLASH
[18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  |  JP Grumberg: « si Macron alourdi les droits de succession, je quitte la France. Oups! Je l’ai quittée il y a 15 ans »  |  [14/09/2018] Chelsea, la fille des Clinton, dit que ce n’est pas chrétien de mettre fin à l’avortement légal et prétend qu’elle est profondément pieuse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 octobre 2017
Trump signe le décret qui libère les organisations religieuses de l’obligation de couvrir les frais de contraception de leurs employés

Le procureur général de Washington a annoncé lundi qu’il allait poursuivre l’administration du président Trump sur le démantèlement d’une condition de l’ObamaCare qui oblige les employeurs à couvrir les dépenses de contrôle des naissances de leurs employés.

On se souvient du scandale des Petites sœurs de pauvres, une association chrétienne sans but lucratif, que le président Obama avait contraint à payer à ses employées – des bonnes sœurs qui ont passé la soixantaine, le remboursement de la pilule, et qui avaient déposé plainte car cette obligation violait leurs convictions religieuses. Elles rejoignaient ainsi de nombreuses organisations caritatives et universités chrétiennes qui affirmaient que l’obligation entravait leur libre exercice de leur religion.

 

Pendant la campagne, Donald Trump avait annoncé qu’il mettrait fin à la guerre contre le christianisme déclenchée par les progressistes et les gauchistes. Il vient de le faire et son administration a exempté les employeurs qui ne le souhaitent pas de couvrir les frais de contraception de leurs employées.

«Les règles de contraception du président Trump sont injustes, illégales et inconstitutionnelles», a dit le procureur général Bob Ferguson (un Démocrate) dans un communiqué. «Je refuse de laisser le président Trump ignorer nos lois et notre constitution afin de priver les femmes de l’accès à la contraception».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ferguson affirme que les nouvelles règles annoncées la semaine dernière par les responsables de l’administration Trump violent le premier Amendement en «imposant aux individus de supporter le fardeau de religions auxquelles ils n’appartiennent pas», ainsi que le cinquième Amendement.

Le procureur général dit également que les nouvelles règles violent les dispositions de la loi sur les droits civils.

«La loi sur les droits civils interdit la discrimination à l’égard des femmes fondée sur le sexe ou la capacité à être enceinte», a déclaré la déclaration. «Les règles ont pour conséquence que les femmes ont moins accès aux soins de santé reproductive, ce qui constitue une discrimination fondée sur leur sexe». Oui, vous avez bien lu ! 

Ferguson a intenté le procès devant le tribunal de district des États-Unis pour le district de l’Ouest de Washington et demande une injonction empêchant l’application des nouvelles règles.

La semaine dernière, l’administration Trump a publié les règlements qui permettent aux employeurs ou aux assureurs à but lucratif ou à but non lucratif de ne pas suivre le mandat de contrôle des naissances de l’ObamaCare pour des raisons religieuses ou morales.

Ferguson est devenu le deuxième procureur général de l’État à intenter un procès contre les nouvelles règles après le procureur général de Californie, Xavier Becerra (un Démocrate également,).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz