FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 octobre 2017

J’ai tenté d’aider – à son insu – un ami très engagé à gauche à sortir de son enfermement idéologique, de ses idées totalitaires.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Alors qu’il est en vacances à Marrakech, je lui a laissé le message suivant :

«Cher Avram,

Rencontrons-nous quand tu reviendras. J’ai appris avec le temps qu’il y a un seul sujet qui brise les familles et l’amitié et c’est la politique.

Gilles, un de mes proches amis français, qui est à droite, m’attaque constamment parce qu’il refuse qu’on accorde la liberté d’expression à ceux qu’il considère comme de dangereux extrémistes. Sans être un grand défenseur de la liberté d’expression, je ne suis pas un opposant, je suis plutôt un gros consommateur.

Avec Elio, un autre ami que j’aime beaucoup et qui penche à gauche, Juif égyptien de Los Angeles qui déteste Trump (et j’aime beaucoup Trump), nous avons de délicieuses conversations où nous nous écoutons réciproquement et respectueusement. Nous sommes en désaccord sur la plupart des choses !

Je suis sûr Avram que tu peux surmonter tes inclinations et que nous pouvons restaurer notre amitié.

Avram m’a répondu ceci, montrant qu’il est totalement emprisonné par son idéologie– et qu’il doit beaucoup souffrir de la situation actuelle :

“Je peux avoir des discussions politiques avec des personnes avec qui je peux être en désaccord, mais je ne peux pas avoir d’amis qui soutiennent un criminel et un traître comme Trump. Pour moi, ce serait comme avoir des discussions avec un partisan d’Hitler en 1933. Il est diabolique. Je suis désolé, nous ne pouvons pas être amis.”

Moi :

“Désolé d’apprendre que tu n’es pas capable d’empathie. Tu sais que je sais que Trump n’est pas un criminel, qu’il est le contraire d’un traître, et il n’a certainement rien fait qui se compare à Hitler ! Les accusations que tu portes ne sont pas sérieuses, elles peuvent probablement convaincre des gens peu informés, pas un commentateur politique comme moi.

Mais contrairement à toi, je suis très ouvert d’esprit.”

Avram me répond :

“Je suppose que puisque tu es un journaliste sérieux, tu es bien informé sur Trump et en te basant sur cela, tu l’apprécies. D’après tes commentaires, il semblerait cependant que tu ne sois pas aussi bien informé. Donc, si tu es intéressé, je serai heureux de t’expliquer pourquoi je crois qu’il est un criminel et un traître. C’est par un fort sentiment d’empathie pour les personnes à qui il a et continuera de faire du mal que je le condamne.”

Moi :

“Je serai plus qu’heureux d’entendre tes explications. Je sais très bien écouter, et comme tu le sais, je n’ai pas d’opinion politique.”

Avram:

“Ok, nous avons un accord. Je vais t’expliquer pourquoi j’ai dit ces choses à propos de Trump, y compris t’apporter des preuves lorsque cela sera possible. J’espère qu’une fois que tu auras compris à quel point cet homme est méchant, corrompu et malade, tu ne seras plus enclin à dire que tu l’aimes.”

A ce point de l’échange, j’entends les lecteurs de Dreuz me dire : “vous avez du temps à perdre avec des gens bornés, avec des idéologues, JPG ?”

Pourquoi je cherche le débat avec le camp adverse

  1. Qu’avons-nous à gagner à évoluer dans notre bulle, à lire les médias qui renforcent ce que nous pensons déjà, à parler uniquement avec les gens qui partagent nos opinions, à écouter ceux qui nous font plaisir parce qu’ils satisfont notre confort intellectuel ? J’ai beau chercher, je ne trouve pas.
  2. Se peut-il que parmi les flots de haine que va déverser Avram sur Trump– car ce qu’il me dit entre parfaitement dans le catalogue des propos de haine et d’incitation à la haine– se peut-il au milieu de ce flot qu’il me dise une ou deux choses réelles et pertinentes que je n’ai pas regardées sous le même angle que lui, et qui me permettra d’enrichir ma propre réflexion ? C’est probable, même si ce n’est pas certain.
  3. Vais-je apprendre une chose nouvelle ou deux, en écoutant quelqu’un que je connais bien, plutôt qu’un commentateur politique qui débite sa propagande sans être contredit, sur les raisons du rejet viscéral de Trump ? C’est certain. Car il semble bien que le rejet porte sur les idées et la politique de Trump, mais que les oiseaux dans le genre de mon ami – qu’on entend tout le temps et partout – ne sont pas disposés à discuter les idées, préférant le comparer à Hitler.

Mon ami a fait un effort courageux et je le salue pour ça. Je pense que nous devons tous faire l’effort d’aller au devant du camp d’en face où l’herbe est moins verte.

Avram avait peur d’avoir à s’expliquer, argumenter, justifier sa haine. Il a tout fait pour rester dans son confort habituel : lancer ses accusations comme on lance un pétard et partir en courant, mais il est allé au-delà. Il a réussi à surpasser sa peur. Il va se préparer. Il va se lancer dans un exercice auquel il ne s’est jamais livré car tous ses amis pensent comme lui, et toutes ses lectures disent comme lui. Et soyons totalement honnêtes, ce n’est pas très différent de ce qui se passe de l’autre bord.

Conclusion

Contrairement à Avram, je n’ai pas la plus petite envie ou intention de le faire changer d’avis.

Ce serait totalement perdre mon temps, et pire, me laisser un goût de frustration et je ne suis pas négociant en frustration : ni j’en veux, ni j’en ai. Je veux écouter. Corriger quelques-uns des faits qu’il va me présenter et qui sont faux, (lorsqu’il me disait que Trump a lancé qu’Obama n’est pas Américain, je lui ai répondu qu’en fait c’est le directeur de campagne d’Hillary Clinton qui a lancé la rumeur en 2008). Ou mon ami juif égyptien, sioniste et de gauche, me disant être dans la ligne “sioniste” de J-Street. Je lui ai appris, vidéo à l’appui, que le directeur de cette organisation affirmait « qu’avoir créé l’Etat d’Israël là où il est n’est pas une bonne idée » : des vrais sionistes version BDS !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz