Quantcast
FLASH
[21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 16 octobre 2017

Le Conseiller de la Maison-Blanche à la sécurité nationale H.R. McMaster a développé la stratégie du Président Trump en Iran et en Corée du Nord. Il explique la cohérence de la décision de refuser de certifier que l’Iran a respecté ses engagements sur le nucléaire.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Interrogé sur Fox News par James Rosen, voici ce que McMaster a expliqué :

« Le président ne m’informe pas des tweets qu’il publie. Mais les tweets du Président sont totalement cohérents avec sa stratégie.

Je pense qu’il est important de comprendre, que ce soit concernant la politique vis-à-vis de l’Iran ou de la Corée du nord, que :

  • le président nous a donné des directives très claires,
  • l’équipe de la sécurité intérieure a fourni au président Trump de multiples options stratégiques,
  • nous avons eu des discussions [avec le Président] qui couvrent les aspects les plus larges du sujets,
  • le président a pris des décisions basées sur des stratégies très cohérentes, très articulées et très solides,
  • et c’est ce que nous sommes en train de mettre en œuvre en ce moment.

McMaster ajoute :

« Ce que le président a fait, il a développé une stratégie pour affronter la déstabilisation du régime iranien nourrie par la haine, pour affronter son attitude vis-à-vis de son propre peuple et de la région.

A nos alliés en Europe, je dis de faire attention à ce que les pays de la région qui sont sous les canons de l’Iran disent de ce régime, en particulier Israël et l’Arabie saoudite. »

Le Président a appelé cette nouvelle stratégie avec l’Iran de « processus en deux étapes » explique McMaster. La première étape consiste à suspendre la certification en vue d’obtenir des modifications de l’accord nucléaire iranien et certains changements dans le comportement de l’Iran en dehors de l’accord. La deuxième étape, comme le président l’a dit clairement, est que si la première étape ne fonctionne pas, nous annulons l’accord.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :