FLASH
[18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 16 octobre 2017

Le Conseiller de la Maison-Blanche à la sécurité nationale H.R. McMaster a développé la stratégie du Président Trump en Iran et en Corée du Nord. Il explique la cohérence de la décision de refuser de certifier que l’Iran a respecté ses engagements sur le nucléaire.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Interrogé sur Fox News par James Rosen, voici ce que McMaster a expliqué :

« Le président ne m’informe pas des tweets qu’il publie. Mais les tweets du Président sont totalement cohérents avec sa stratégie.

Je pense qu’il est important de comprendre, que ce soit concernant la politique vis-à-vis de l’Iran ou de la Corée du nord, que :

  • le président nous a donné des directives très claires,
  • l’équipe de la sécurité intérieure a fourni au président Trump de multiples options stratégiques,
  • nous avons eu des discussions [avec le Président] qui couvrent les aspects les plus larges du sujets,
  • le président a pris des décisions basées sur des stratégies très cohérentes, très articulées et très solides,
  • et c’est ce que nous sommes en train de mettre en œuvre en ce moment.

McMaster ajoute :

« Ce que le président a fait, il a développé une stratégie pour affronter la déstabilisation du régime iranien nourrie par la haine, pour affronter son attitude vis-à-vis de son propre peuple et de la région.

A nos alliés en Europe, je dis de faire attention à ce que les pays de la région qui sont sous les canons de l’Iran disent de ce régime, en particulier Israël et l’Arabie saoudite. »

Le Président a appelé cette nouvelle stratégie avec l’Iran de « processus en deux étapes » explique McMaster. La première étape consiste à suspendre la certification en vue d’obtenir des modifications de l’accord nucléaire iranien et certains changements dans le comportement de l’Iran en dehors de l’accord. La deuxième étape, comme le président l’a dit clairement, est que si la première étape ne fonctionne pas, nous annulons l’accord.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz