FLASH
[17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 16 octobre 2017

Les ignares, les mous du ciboulot, les durs de la feuille, les esprits embourbés, les vaniteux, les imbus de leur personne, tous ceux qui prétendent parler au nom du peuple français, tous ceux qui rêvent de devenir un jour président de la République, à tous je vais rafraîchir la mémoire, pour autant qu’ils en aient une : l’immigration, l’islam, les arabes, ne sont pas un phénomène épisodique, ni la conséquence des guerres qui frappent l’Irak, la Syrie, le Yémen, la Libye et j’en passe, mais il s’agit de décisions prises de longue date et en toute connaissance de cause, sinon des effets catastrophiques qu’elles ont produits.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Suggérée en 1991 par les organisations dirigeantes du Monde islamique, élaborée en 2000 et mise en application dès 2009, ainsi a été programmée « l’invasion pacifique » de l’Occident.

Il s’agit de « La stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique »

C’est un document de 120 pages et si vous souhaitez le consulter dans son intégralité vous n’aurez qu’à « taper » le titre ci-dessus.

Élaborée et mise au point à Doha, au Qatar, en 2000, sous le contrôle de l’ISSESCO (Organisation islamique pour l’éducation, les sciences, la culture et la communication).

En coordination avec l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) et approuvée lors de la 5e conférence islamique à Tripoli, en novembre 2007.

Stratégie appliquée par l’ISESCO dès 2009 et qui avait été adoptée lors de la conférence au sommet tenue à Dakar en 1991.

Il s’agit du document officiel de l’action islamique commune à mener en Occident sur les bases de la foi profonde en la doctrine islamique en corrélation avec la toute-puissance d’Allah lui conférant la lieutenance sur la Terre pour le peuple et la gérer.

L’engagement à respecter les commandements d’Allah et d’agir dans le cadre de la « charia ».

Affirmer son attachement à l’identité islamique et à ses fondements et faire en sorte qu’elle soit l’objet d’une adhésion collective et rester fidèle à la lettre et à l’esprit de la voie sacrée par le Qoran, dans lequel le Suprême dit : « Telle est la voie de rectitude sur laquelle Allah place les humains dès leur naissance, sans qu’il y ait de substitution possible à la création d’Allah. Attachez-vous tous fermement au pacte d’Allah et ne vous divisez pas. »

De ces 120 pages, destinées à « noyer le poisson », et où il apparaît que l’ennemi principal de l’islam actuel est la « mondialisation » et l’objectif majeur l’enseignement de la langue arabe, car elle est la langue du Qoran et qu’elle doit se réaliser dans tous les domaines où se manifeste la culture islamique, j’ai extrait quelques phrases significatives qui vous permettront de comprendre le but réel recherché, l’objectif à atteindre, par cette stratégie mise au point et qui fonctionne parfaitement depuis des années :

  • Le concept d’intégration a une double interprétation : pour les pays occidentaux intégration est synonyme de fusion dans la civilisation du pays d’accueil. Pour les immigrés musulmans, l’intégration se limite au bénéfice des avantages sociaux (c’est bien vrai !) et n’est pas une rupture avec le pays d’origine. Il faut permettre aux immigrés de vivre selon leurs usages coutumiers. Conformément à leur civilisation et à leurs valeurs et les autoriser à prendre part à l’activité politique du pays.

Ce n’est que lorsque les immigrés seront parvenus à des niveaux importants en économie, sciences, dans les domaines des Arts, de la culture, en sports, etc. qu’ils accéderont aux premières places et avoir leur rayonnement propre.

  • Le principe de la différence des civilisations : protection de l’identité de la civilisation musulmane contre les méfaits des courants idéologiques, culturels et politiques incompatibles avec l’identité musulmane.
  • Établissement d’une grille de référence des valeurs islamiques et orientation de l’action vers le sens de leurs protections contre l’aliénation et l’hermicité.
  • Raffermir les valeurs de l’appartenance religieuse et civilisationnelle afin qu’elles ne soient pas dépassées par les idées nouvelles.
  • La présence islamique à l’extérieur du Monde islamique est l’un des axes importants de l’action à mener. Une part importante du budget des organisations concernées sera consacrée aux programmes et activités des musulmans en Occident, comme la construction des mosquées, écoles, etc. Il faut que ces organisations et institutions tiennent compte en priorité de la réalité culturelle, sociale et juridique de la vie des enfants des communautés et des minorités musulmanes en Occident et que, face aux affrontements constants et aux nombreux défis rencontrés, elles puissent opposer une grande résistance tout en restant farouchement attachées à leur identité culturelle et à leur authenticité islamique.
  • La volonté de l’Occident de vouloir imposer le modèle culturel unique et standard se heurtera à la culture islamique.
  • La préservation de l’identité musulmane exige une éducation islamique appropriée et saine, des programmes judicieusement élaborés ayant pour priorité la conscientisation, la culturation, l’orientation et la protection sociale suivant la lettre et l’esprit de l’islam.
  • Nous constatons que la moyenne des naissances au sein des communautés musulmanes dépasse celle notée chez les Européens, qui a une tendance accentuée de décroissance. La croissance démographique chez les immigrés musulmans et les intentions de non-retour vers les pays d’origine, après la loi de 1974 sur l’immigration, ont engendré des générations successives qui n’ont pas émigré pour devenir des immigrés. Ainsi la présence islamique n’est plus passagère ni temporaire, mais une réalité vivante et établie avec ses propres spécificités.
  • La présence de l’islam en Europe de demain est une réalité palpable appelée à s’y fixer durablement. Les racines de l’islam s’étendent profondément dans le sol de plusieurs régions de l’Occident qui ont déjà vécu des siècles sous sa conduite.
  • Les musulmans forment aujourd’hui un pan indissociable du tissu social européen. Ils ont la possibilité de s’autogérer et de prendre leurs affaires en mains, et décider de leur présent et de leur avenir et de jouer leur rôle. Cela nous commande de mettre en œuvre une stratégie qui nous permettra de sauvegarder l’identité culturelle des musulmans en Occident et de corriger les défauts des tendances intellectuelles et doctrinaires qui nuisent à notre foi et à notre croyance en l’Islam.
  • La contradiction flagrante entre les déclarations officielles et les pratiques courantes, ajoutées aux nombreuses frustrations dont sont victimes les enfants d’immigrés, démontrent que nous sommes face à une identité sans référence, exposée à des bourrasques dangereuses susceptibles de la conduire vers la délinquance ou même vers le repli, l’isolement. (Et pourquoi pas le terrorisme !).
  • Orienter les médias islamiques de manière à les mettre au service des affaires de l’enfance musulmane selon la vision islamique de l’enfant.
  • Garantir une parfaite autonomie aux mosquées dans le respect de l’inviolabilité de leur mission religieuse et sociale par souci de sauvegarde de leur mission spirituelle sacrée.
  • Création d’un Fonds islamique qui aidera à financer des projets commerciaux à caractère islamique. Soutien financier et humain aux associations et institutions existantes chargées de veiller sur les affaires des musulmans en terre d’immigration et en coordination avec les organisations islamiques exerçant à l’extérieur du Monde islamique.
  • Appel aux hommes d’affaires et aux bienfaiteurs d’investir une part de leurs ressources dans les écoles privées, les mosquées et les centres islamiques.
  • L’islam connaît une expansion de plus en plus importante en Occident et il est devenu une réalité. Il a maintenant ses racines qui s’enfoncent de plus en plus profondément si bien qu’elles sont de plus en plus difficiles à arracher que ne le pensent certains. Cette expansion est irréversible et cette présence ne peut mener à bien sa noble mission que si elle est en parfaite harmonie avec l’essence et les objectifs de l’Islam, le prenant comme guide qui indique la voie et l’éclaire en appliquant à la lettre les versets du Qoran.
  • Les musulmans doivent redoubler d’efforts pour que les Européens aient une meilleure compréhension de l’islam et qu’ils puissent s’intégrer dans la Oumah islamique en Europe même et se nourrissent de ses nobles valeurs et de sa religion hautement clémente et indulgente.
  • Souvent les convertis occidentaux appartiennent à la classe intellectuelle, à l’élite, hommes de lettres et hommes de sciences. Même si leur nombre n’est pas grand leur influence est importante.
  • Si l’Occident veut faire fusionner l’islam dans son milieu alors la crise actuelle persistera encore longtemps, car l’Occident ne peut émettre un jugement arbitraire à l’encontre d’une religion et une civilisation qui fait l’unanimité autour d’elle sur sa précieuse contribution à l’édification de la civilisation et du patrimoine de l’humanité.
  • Les censeurs de l’islam ne doivent pas ignorer que toutes les religions du monde ont leurs fous et leurs extrémistes.
  • Convaincre les autorités occidentales à suivre l’exemple de la Belgique, de l’Autriche, de la Hollande, de l’Espagne, de la région d’Alsace et de certains cantons d’Allemagne, d’intégrer des cours d’éducation islamique dans les programmes officiels et ceci en plus de la revendication d’insérer la langue arabe parmi les langues vivantes.
  • Exhorter les autorités des pays occidentaux à généraliser les activités éducatives sous conditions de coopérer avec les institutions islamiques et avec la commission supérieure de l’enseignement islamique pour déterminer les contenus culturels et incitations à l’éducation préscolaire en créant des crèches et des jardins d’enfants dans les établissements islamiques tenant compte que tout apprentissage pendant l’enfance sera à jamais ancré chez l’individu.
  • Appel aux États occidentaux de participer au financement des écoles islamiques réservées aux enfants des communautés musulmanes en occident.
  • Création d’une caisse islamique destinée à subventionner les
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz