FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 octobre 2017

Une centaine de combattants d’ISIS se sont rendus après avoir livré combat contres les forces soutenues par les Etats-Unis au Nord de la ville de Raqqa, dans le nord de la Syrie, alors que les combats se poursuivaient avec d’autres militants armés dans une poche à l’intérieur de la ville.

Omar Alloush du Conseil civil de Raqqa, n’a pas précisé comment les 100 combattants se sont rendus, mais a indiqué que les combats se sont poursuivis dans certaines parties de la ville qui était autrefois la capitale de facto du « califat » autoproclamé de l’ISIS.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les combattants des Forces démocratiques syriennes, soutenus par les Etats-Unis, sont à l’offensive à Raqqa depuis le début du mois de juin et ont capturé plus de 80% de la ville sous couvert de frappes aériennes par la coalition dirigée par les Etats-Unis, pour enfin libérer totalement la ville ce mardi 17 octobre.

Tous les combattants syriens d’ISIS ont quitté l’ancien bastion de Raqqa, a annoncé samedi un observateur.

Les terroristes syriens ont quitté Raqqa avec leurs familles, et se dirigeant vers des destinations inconnues, a déclaré l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande-Bretagne. Mais les combattants étrangers d’ISIS «ne sont pas autorisés» à quitter Raqqa, a déclaré la coalition dirigée par les États-Unis.

« Il y a encore des combattants, mais la zone qu’ils contrôlent devient très petite », a déclaré Mohammed Khedher de Sound and Picture Organization, qui suit les atrocités commises par l’Etat islamique en Irak et en Syrie.

Plus tôt vendredi, plusieurs dizaines de civils, dont des femmes et des enfants, ont fui les derniers quartiers restants détenus par l’Etat islamique à Raqqa, avant la poussée finale tant attendue pour reprendre la ville.

Une nouvelle vidéo qui a émergé vendredi montre des résidents désespérés et terrifiés émergeant des quartiers détruits, certains d’entre eux s’effondrant d’épuisement sur le sol. Ils semblaient profiter d’un ralentissement des combats et des frappes aériennes de la coalition dans le cadre des efforts déployés pour assurer l’évacuation en toute sécurité d’environ 4 000 civils qui restent piégés dans la ville.

La coalition a déclaré que les militants de l’Etat islamique détenaient des civils pour les utiliser comme boucliers humains, les empêchant de s’échapper au fur et à mesure que le combat entre dans sa phase finale. La ville, sur les rives de l’Euphrate, a été gravement endommagée par les combats, et des militants ont signalé que plus de 1000 civils y avaient été tués depuis juin.

La vidéo diffusée vendredi par la Kurde Mezopotamya Medya, basée en Turquie, montre clairement des habitants pétrifiés qui courent vers la sécurité, des bébés qui se cramponnent ou des blessés.

« C’est mon mari, nous sommes des civils! » crie une femme, craignant que des combattants des forces démocratiques syriennes l’emmènent. Certains des hommes arrivants ont été fouillés avant d’être autorisés à entrer tandis que d’autres ont embrassé le sol en soulagement.

« Dieu est plus fort qu’eux (ISIS) », a crié une autre femme, serrant ce qui semblait être un grand Coran dans sa main. Une autre enfin a arraché sa burqa et s’est découvert les cheveux en voyant les soldats de la coalition.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Prescilla Stofmacher pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz