FLASH
[23/09/2018] La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 octobre 2017

Les membres d’une délégation d’Arabes israéliens qui étaient partis pour les Etats-Unis dans le but de rencontrer des étudiants dans une mission de diplomatie publique ont reçu des menaces de mort de la part des médias arabes après que le Jerusalem Post ait publié mercredi dernier les projets de la délégation.

L’organisation «Les réservistes en service» (RoD) a décidé d’envoyer une équipe de six groupes d’Arabes israéliens aux États-Unis pour décrire la vie réelle des Arabes en Israël et répondre à la campagne de boycott contre Israël (BDS) et sa politique supposée d’Apartheid concernant les minorités arabophones, principalement dans les limites de la Ligne verte.

L’histoire a été largement traduite dans des médias tels que Al-Quds, le journal Alhayat et les médias sociaux. Une membre de la délégation, Dima Tumma de Kufr Manda, a déclaré au Jerusalem Post qu’elle avait été harcelée, insultée et que des gens ont envoyé des malédictions à elle et à sa famille.

Dima Tumma :

«Je ne suis pas intimidée, mais c’est un lavage de cerveau de la part de certains médias. Je suis en train de payer le prix fort… c’est [offensant] et c’est désagréable. Un site web a écrit que l’Etat d’Israël m’avait recrutée et m’a payée pour participer à la délégation, ce qui est un mensonge ».

Un membre de la délégation a déclaré qu’il a reçu des menaces d’être «brûlé vif»

Un autre membre de la délégation, Khazem Khaliliyah, un musulman arabe d’Iksal en Galilée, a dit au quotidien Yediot Aharonot qu’il était maintenant obligé de quitter sa ville natale et de déménager à Tel-Aviv. Il a dit que sur Facebook des gens l’ont vivement critiqué et qu’il a reçu des menaces d’être «brûlé vif».

La semaine prochaine, la campagne des «réservistes en service» (RoD) traversera l’Atlantique, cette fois-ci avec une petite délégation de citoyens désireux de devenir les prochains représentants de la « hasbara israélienne » (relations publiques).

Jonathan Elkhoury, un chrétien israélien résidant à Haïfa, a pris part en mai dernier à un événement sur Israël qui avait eu lieu à l’Université de Californie à Irvine. C’était la «Semaine contre l’apartheid israélien» sur le campus et Elkhoury faisait partie d’une délégation des réservistes en service défendant la réputation d’Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Texte original Yair Ettinger, Jerusalem Post

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz