FLASH
[17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  |  Des avions de combat israéliens ont survolé la région du Djebel Sheikh (Hermon), ainsi que plusieurs villes du sud du Liban  |  Israël, toujours aussi nul en blocus : 15 392 tonnes de biens de consommation, répartis sur 498 camions, livrés hier à Gaza  |  France : chômage en hausse. USA : chômage en baisse. Et Macron dit qu’on ne peut diriger un pays et tweeter…  |  Oups! 3 véhicules de la police incendiés ce matin devant le commissariat d’Antony en banlieue parisienne  |  Supprimé des médias : le grand mufti d’Arabie Saoudite, Abdelaziz al-Cheïkh, lanche une fatwa interdisant de tuer des juifs et de manifester contre Israël  |  Un tableau de Léonard de Vinci vendu hier pour 405 millions$ – pris pour un faux en 1958, il avait été vendu 57$  |  [14/11/2017] #Californie, #Rancho Tehama : des enfants ont été évacués par bus scolaire  |  #Californie, #Rancho Tehama : il y aurai plusieurs blessés  |  #Californie, #Rancho Tehama : la fusillade a eu lieu ce matin vers 8h  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 octobre 2017
Que faire en cas d’attentat : sauvez-vous, cachez-vous, prévenez la police

« Les préparations d’attentats terroristes font un saut en intensité et en nombre de menaces », averti le responsable du MI5.

Dans l’un de ses rares commentaires publics, Andrew Parker a dit que le danger auquel le pays fait face à cause du terrorisme est au plus haut point qu’il ait vu au cours de ses 34 années de carrière dans le renseignement.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Afin d’illustrer sa mise en garce, Parker a déclaré à ITV News que malgré cinq attaques terroristes menées depuis mars et qui ont entraîné les morts de 36 personnes, 2017 n’a pas été une année d’échec pour les services de sécurité.

«Nous avons vu une montée spectaculaire de la menace cette année», a dit M. Parker dans le premier discours qu’il a prononcé depuis que la Grande-Bretagne a été touchée par une vague d’attaques terroristes en 2017. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus d’activités terroristes, elles arrivent plus vite et sont plus difficiles à détecter.»

M. Parker a indiqué que les services de sécurité et la police opéraient à une échelle «plus grande que jamais», avec plus de 500 opérations impliquant environ 3000 personnes, et il a admis qu’il y aura l’apparition d’extrémistes violents «qui ne sont pas encore du tout connus de nous».

Les agences de renseignement doivent également évaluer le risque posé par ceux qui reviennent de Syrie et d’Irak et le «nombre croissant» de plus de 20 000 personnes interrogées dans le cadre d’enquêtes antiterroristes antérieures.

Les complots terroristes vont de ceux «développés ici au Royaume-Uni» à ceux «dirigés de l’étranger», de ceux impliquant «une longue planification» aux «attaques spontanées»

M. Parker a dit que l’augmentation de l’ampleur de la menace terroriste qui pèse sur le Royaume-Uni est motivée par la «stratégie meurtrière» de l’État islamique et de la propagande en ligne, et a averti que la menace était «plus diverse que jamais».

Les complots terroristes vont de ceux «développés ici au Royaume-Uni» à ceux «dirigés de l’étranger», de ceux impliquant «une longue planification» aux «attaques spontanées».

Il a poursuivi en disant que «les extrémistes de tous les âges, de tous les sexes et de toutes les origines ne sont unis que par l’idéologie toxique de la haine violente qui les anime. » – Notez que le mot islam n’est pas prononcé, ce qui veut dire que l’ennemi et ses motifs ne sont pas regardés en face, et pas combattus à la source.

«Les menaces nous parviennent parfois plus rapidement – que ce soit des méthodes d’attaque rudimentaires mais létales, par exemple avec un couteau ou un véhicule, ou des complots plus sophistiqués, alors que dans le monde d’aujourd’hui les terroristes peuvent apprendre tout ce qu’ils ont besoin pour fabriquer des explosifs et construire une bombe.»

Il a ajouté que les attaques peuvent parfois s’accélérer «de la conception à la planification à l’action en quelques jours seulement», ajoutant: «Ce rythme, combiné à la façon dont les extrémistes peuvent exploiter les espaces sécurisés en ligne, peut rendre les menaces plus difficiles à détecter et nous donner un plus court laps de temps pour intervenir. »

Parmi les complots observés ces dernières années, certains ont connu une «très courte vie depuis leur création jusqu’à leur intention d’agir», a dit Parker. «Certains d’entre eux seraient mesurés en quelques jours, au maximum».

Le Directeur général du MI5 a également souligné que les extrémistes pouvaient exploiter des «espaces sécurisés» en ligne, ce qui rendait plus difficile la tâche de connaître leurs activités.

S’exprimant depuis Londres, il a lancé un nouveau défi aux entreprises technologiques, affirmant qu’elles ont une «responsabilité éthique» pour aider les gouvernements à faire face à la menace.

Il a signalé la facilité d’achat en ligne, l’utilisation des plateformes de médias sociaux pour diffuser des «messages idéologiques empoisonnés par la haine» et la «multitude de façons dont la communication cryptée peut se produire en fonction des milliers d’applications qui offrent ces services».

M. Parker a déclaré : «Je crois qu’il y a une responsabilité dans les entreprises qui offrent ces services à aider les gouvernements à arrêter les pires excès du comportement criminel humain».

Le directeur général n’a désigné aucune organisation, affirmant qu’il ne serait pas «logique» d’identifier des entreprises individuelles.

Il a dit: «Pour toutes les entreprises, et c’est un vaste domaine, il y a beaucoup de grandes entreprises et beaucoup de plus petites, je pense que le même principe s’applique. Il doit y avoir une responsabilité éthique pour aider à résoudre ces problèmes.»

M. Parker a également noté que «certaines mesures utiles» sont prises sur la question.

Interrogé par ITV News pour savoir si 2017 était une année d’échec après cinq attaques terroristes distinctes, M. Parker a répondu que le service de sécurité ne pouvait pas être mis en cause «dans une situation où nous essayons d’imaginer des réalités diverses. Il y a trop de variables dans toutes ces complots terroristes.»

Il a ajouté que le MI5 «fait tout ce qu’il est possible de faire» à un moment où il fait face à «plus de complots que nous ne l’avons vu auparavant», et que simplement il «ne peut tout arrêter».

Pressé par Rohit Kachroo, rédacteur en chef de ITV News Security, du fait qu’un certain nombre d’attaquants étaient connus par les services de sécurité avant qu’ils réalisent leurs complots meurtriers, M. Parker a déclaré qu’ «il n’est tout simplement pas possible dans une société libre d’être partout tout le temps» simplement parce que les responsables de la lutte antiterroriste ne peuvent pas «être dans la tête des gens».

au cours des quatre dernières années, 20 attaques ont été arrêtées

  • Le responsable de l’attaque au Pont de Londres, Khuram Butt, était connu de la police et du MI5 avant l’attentat qui a coûté la vie à huit personnes et a blessé 47 autres après s’être publiquement associé au prédicateur de haine Anjem Choudary et à d’autres extrémistes de son réseau islamiste.
  • L’attaquant du Pont de Westminster, Khalid Masood, était également connu par la police pour une série de condamnations – bien qu’aucune pour des actes de terrorisme – datant de plus de 20 ans.
  • Malgré le nombre apparemment élevé d’attaques terroristes en 2017, sept autres ont été déjouées par le MI5 et la police, cette année, a révélé M. Parker.

Il a poursuivi en expliquant qu’au cours des quatre dernières années, 20 attaques ont été arrêtées «et probablement beaucoup plus … arrêtées par les premières interventions … faites dès que nous voyons des signes d’extrémisme et d’activité en développement».

Alors que le service de sécurité «ne peut pas tout arrêter … cela ne les rend pas moins mortelles lorsqu’une attaque se produit et que des gens sont tués», a ajouté M. Parker.

Malgré le fait de «savoir intellectuellement que nous ne pouvons pas tout arrêter», le personnel du MI5 ne devient pas «habitué» aux attaques, mais «les ressent particulièrement fortement» lorsqu’elles sont perpétrés, a-t-il dit.

M. Parker a poursuivi en disant que lui et son personnel trouvent les attaques particulièrement «choquantes et bouleversantes … parce que c’est notre profession d’aider à arrêter ce genre de choses».

C’est ce choc et ce bouleversement que les travailleurs de la lutte contre le terrorisme utilisent pour se motiver, a-t-il expliqué.

«Nous mettons cette énergie dans notre travail opérationnel pour être encore plus fort pour faire les choses», a expliqué M. Parker, ajoutant que la seule chose que les services de sécurité peuvent faire dans le sillage des attaques terroristes est «d’apprendre» d’eux.

Il a révélé qu’il y a encore des études en cours des attentats terroristes perpétrés en 2017 et «en utilisant la lumière crue du recul … pour examiner toute la situation, chaque petite circonstance» pour savoir «ce que nous pourrions apprendre de plus ? Ce qui s’est passé ? Et quel apprentissage nous pouvons en retirer ?»

Au total, 36 personnes ont été tuées lors d’attaques terroristes sur le pont de Westminster, le Pont de Londres, la Manchester Arena et à Finsbury Park en 2017, et d’innombrables autres ont vu leur vie changée suite aux attaques.

En septembre, une autre attaque a été menée dans un métro de Londres à la station Parsons Green et, alors que personne n’a été tué, 30 personnes ont été blessées.

M. Parker a poursuivi en rappelant que ce que le MI5 «peut apprendre» des attaques passées «peut nous rendre un peu plus forts et plus aigus pour l’avenir».

Il a expliqué que la menace terroriste devient une «situation plus difficile», car plus de gens «s’engagent dans l’extrémisme tandis que l’idée de la violence devient un peu plus normalisée».

«Nous devons continuer à faire avancer notre travail pour rester au devant de la menace», a-t-il dit, «en changeant constamment notre façon de travailler» pour contrer les attaques à l’avenir.

«Nous ne pouvons pas tout savoir», admet le responsable du MI5, «mais nous faisons tout ce que nous pouvons.»

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz