FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 octobre 2017

Le président de la République nous promettait une grande réforme de la police de sécurité du quotidien. Emmanuel Macron nous a finalement livré un discours fleuve digne d’un discours de politique générale, balayant toutes les thématiques de la sécurité, égrainant un catalogue de mesures éculées qui ne trompent personne. Un comble pour un Président qui, dimanche soir, souhaitait éviter une « présidence bavarde » !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La police de sécurité du quotidien est un immense vide destiné à communiquer plus qu’à protéger les Français. Emmanuel Macron nous annonce désormais une consultation et des discussions à l’infini avant de nous soumettre un projet qui fleure bon les années Jospin. Si l’idée d’Emmanuel Macron est de ressusciter la police de proximité, nous continuerons à nous y opposer, tant ce dispositif a démontré toute son inefficacité.

Cette vieille lubie de la gauche qui consiste à vouloir charger les policiers des relations publiques dans les quartiers difficiles ne correspond en rien aux attentes du terrain. Les missions prioritaires des forces de sécurité sont l’investigation et l’interpellation.

La délinquance ne reculera dans notre pays que si les prérogatives et les moyens des forces de sécurité intérieure sont renforcées. Sans réhabilitation de la sanction pénale, Emmanuel Macron est condamné à prononcer de longs discours vains qui n’auront aucun effet réel sur l’insécurité que subissent les Français.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le temps n’est plus aux expérimentations ou aux grandes théories lointaines et déconnectées du terrain mais aux actes réels.

Source : Eric-ciotti.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz