FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 octobre 2017

Les élèves d’une école secondaire du Massachusetts ont dû « être musulmans » dans le cadre d’un devoir de classe des écoles publiques.

Un père a été particulièrement contrarié quand il a découvert que sa fille avait été contrainte d’écrire ce qu’il a décrit comme un article incendiaire pro-palestinien et violemment anti-israélien. Le directeur islamo-gauchiste de l’école aurait répondu au parent inquiet que les leçons de l’année suivante seraient encore plus dérangeantes pour lui.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le devoir de classe, «Villes connectées avec le monde islamique», a été publié dans un livre publié par CAMERA, le Comité pour l’exactitude de l’information concernant le Moyen-Orient.

«Pour notre projet final sur le monde islamique, vous travaillerez en groupes pour simuler un hajj (pèlerinage) historique à La Mecque», a écrit l’enseignant dans la description du devoir. «Chacun de vous fera partie d’un groupe de pèlerins musulmans de l’une des huit villes ou régions islamiques suivantes, et pendant une période difficile».

L’une des huit villes «islamiques» de la liste est Jérusalem ! Et les étudiants sont invités à mettre en place une «tente» qui exposera des articles de journaux sur «leurs» villes et des objets culturels pour représenter leurs «villes natales» islamiques.

Dans son article, CAMERA dénonce ainsi l’invraisemblable travail de classe : «Comment un programme scolaire public américain endoctrine nos jeunes et biaise le conflit israélo-arabe et l’islam. Des matériaux biaisés utilisés par les écoles publiques de Newton pour enseigner aux élèves des petites classes le conflit israélo-palestinien et l’histoire et la culture islamiques. »

«Les citoyens de Newton affrontent les responsables scolaires depuis des années, essayant de les amener à utiliser un programme équilibré dans leur matériel d’enseignement sur l’Islam et le conflit israélo-palestinien», a déclaré Bill Marshall de Judicial Watch à Fox News.

Marshall a enquêté, avec le président de Citoyens pour la sécurité nationale, Bill Saxton, et l’enquête a été publiée dans American Thinker. Les résultats de l’étude de Saxton et Marshall ont été utilisés dans le rapport CAMERA.

Les parents et les résidents de Newton ont contacté Saxton, qui dirige Citoyens pour la sécurité nationale, une organisation de recherche basée en Floride qui évalue les manuels scolaires pour chercher les inexactitudes factuelles afin de les corriger ou de les supprimer.

Saxton a travaillé deux ans avec Marshall pour obtenir des écoles publiques de Newton la publication de près de 600 pages de matériel d’enseignement et il a déclaré à Fox News que le conseil scolaire et le surintendant de Newton étaient «très peu coopératifs» et «peu transparents» à l’égard de ce qui se trouvait dans leurs manuels scolaires.

«Je ne suis pas sûr que nous ayons tout obtenu», a dit Saxton, «[mais] nous avons obtenu tellement de matériel accablant que nous pouvons aller de l’avant.»

Il a ajouté: «Les parents et les grands-parents n’ont absolument aucune idée de ce que leurs enfants et petits-enfants lisent et entendent à l’école sur l’histoire et la géographie. Combien d’entre eux ont lu ou regardé leurs manuels, par exemple? »

Marshall a déclaré que les matériaux d’enseignement «utilisent peu, peut-être aucun matériel sur l’histoire violente de l’Islam». Dans une leçon sur la «propagation de l’Islam», les notes du professeur indiquent que les conquérants musulmans ont agi «décemment» pour subjuguer leurs victimes !

«Quand on entend tant de cris d’orfraie de la gauche qui se plaint qu’on mélange la religion et l’école, c’est un peu troublant qu’elle demande aux enfants de faire un hajj imaginaire», a dit Marshall.

Saxton parle d’un exemple flagrant de «tentative délibérée d’endoctriner nos écoliers et lycéens avec les ‘vertus’ de l’Islam aux dépens du christianisme, du judaïsme et d’autres religions ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Source : https://www.charismanews.com/us/67804-public-school-made-kids-pretend-to-be-muslims

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz