FLASH
[22/11/2017] Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  |  ISIS donne l’ordre aux musulmans d’assassiner Barron Trump, le plus jeune fils du président  |  Rock star Nick Cave menacé par BDS: « je vais en Israël à cause de BDS et j’aime Israël »  |  [21/11/2017] Religion d’amour : au moins 50 morts dans l’explosion terroriste d’une mosquée au Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Stammers le 21 octobre 2017

Le volontarisme du président français a d’abord suscité l’enthousiasme à Bruxelles. Mais son inertie et sa poudre au vente ont eu raison de sa vitrine étincelante.

L’état de grâce d’Emmanuel Macron aura été court, à Bruxelles comme en France, où il marche sur les pas de l’état de graisse de son prédécesseur – sans scooter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En juin, pour son premier Conseil européen, Macron est arrivé comme Zorro pour sauver l’Europe.

Les leaders européens l’ont écouté avec curiosité. Il était jeune, voulait réformer et c’était un pur européiste. Dans les couloirs, les leaders européens font la queue pour serrer la main du petit président.

Nous somme en octobre, et le soufflet est déjà retombé. Les dirigeants européens ont compris que Jupiter semble avoir oublié que les décisions se prennent à 28.

  • La taxe numérique, la fameuse taxe sur les Gafa a fait un flop. Macron voulait taxer directement le chiffre d’affaires généré dans chaque pays par les géants du numérique, et non leurs bénéfices. Les pays du Nord, le Luxembourg et l’Irlande ont dit non.
  • L’accord entre l’Union européenne et le Mercosur, le marché latino-américain : Macron a dû revoir sa copie : pas question de réviser le mandat disent tout net huit autres pays, à commencer par l’Allemagne et la Suède.
  • L’intervention de Macron sur le commerce : rejetée par tous, soutenue du bout des lèvres par le président de la bouteille, de la Commission, Jean-Claude Juncker.
  • Son projet d’approfondissement de l’intégration européenne : les pays du Nord n’en veulent pas.
  • L’Europe à plusieurs vitesses, ce sera niet aussi.

« Emmanuel Macron donne une vision, mais, nous, on veut du concret, on est beaucoup plus pragmatique », expliquent les scandinaves qui se demandent si le discours de la Sorbonne n’était pas là pour masquer ses difficultés à convaincre au niveau national.

Philippe Lamberts, le président du groupe des Verts, remarque surtout la capacité formidable de Macron remettre à plus tard ses initiatives. Il l’appelle même le « président du surlendemain ».

Et les Français, une fois de plus, se demandent ce qui ne tourne pas rond dans leur tête pour élire constamment des présidents aussi médiocres.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Stammers pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz