FLASH
[17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  |  « J’ai vu toutes les publicités russes et je peux dire très clairement qu’influencer les élections n’était *PAS* leur but principal. » Rob Goldman, Vice-président des annonces Facebook  |  Le Hamas tient Israël pour responsable de l’aggravation de la situation, car il a demandé à Israël de ne pas riposté aux attaques d’aujourd’hui  |  Tsahal a frappé 6 cibles terroristes à Gaza: 1 tunnel en cours de construction à Zeitoun, 1 site de fabrication d’armes, 1 complexe militaire près de Khan Younis et 3 autres sites terroristes  |  Les terroristes d’Izz ad-Din al-Qassam, une branche armée du Hamas, affirment avoir tiré des missiles antiaériens sur des avions israéliens au-dessus du sud de Gaza il y a quelques instants  |  Le Hamas a tenté de prendre pour cible les avions israéliens qui bombardent des cibles terroristes à Gaza. Multiples roquettes tirées vers Israël. L’alarme a été encore déclenchée près d’Eshkol  |  Des chars israéliens tirent à l’est de Rafah depuis 30 minutes. L’alarme a été déclenchée dans les communautés d’Eshkol limitrophes à Gaza. Aucun dommage ni accident n’ a été signalé coté israélien  |  Egypte : l’Etat islamique allié à des militants du Hamas a détruit 14 véhicules de l’armée et tué plusieurs soldats durant une offensive tout près de Rafah dans le Sinaï  |  L’aviation israélienne frappe des cibles terroristes du Hamas à Gaza en réponse à une attaque à l’explosif qui a grièvement blessé 2 soldats israéliens près de la clôture de sécurité  |  [15/02/2018] Floride, un garçon dérangé d’esprit a déclenché une tuerie dans une école : 17 morts. Tous savaient qu’il était dangereux, personne ne parlait à cause du politiquement correct  |  Floride : Le suspect a été identifié. Il se nomme Nikolaus Cruz, 19 ans, un ancien élève de l’école  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Stammers le 21 octobre 2017

Le volontarisme du président français a d’abord suscité l’enthousiasme à Bruxelles. Mais son inertie et sa poudre au vente ont eu raison de sa vitrine étincelante.

L’état de grâce d’Emmanuel Macron aura été court, à Bruxelles comme en France, où il marche sur les pas de l’état de graisse de son prédécesseur – sans scooter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En juin, pour son premier Conseil européen, Macron est arrivé comme Zorro pour sauver l’Europe.

Les leaders européens l’ont écouté avec curiosité. Il était jeune, voulait réformer et c’était un pur européiste. Dans les couloirs, les leaders européens font la queue pour serrer la main du petit président.

Nous somme en octobre, et le soufflet est déjà retombé. Les dirigeants européens ont compris que Jupiter semble avoir oublié que les décisions se prennent à 28.

  • La taxe numérique, la fameuse taxe sur les Gafa a fait un flop. Macron voulait taxer directement le chiffre d’affaires généré dans chaque pays par les géants du numérique, et non leurs bénéfices. Les pays du Nord, le Luxembourg et l’Irlande ont dit non.
  • L’accord entre l’Union européenne et le Mercosur, le marché latino-américain : Macron a dû revoir sa copie : pas question de réviser le mandat disent tout net huit autres pays, à commencer par l’Allemagne et la Suède.
  • L’intervention de Macron sur le commerce : rejetée par tous, soutenue du bout des lèvres par le président de la bouteille, de la Commission, Jean-Claude Juncker.
  • Son projet d’approfondissement de l’intégration européenne : les pays du Nord n’en veulent pas.
  • L’Europe à plusieurs vitesses, ce sera niet aussi.

« Emmanuel Macron donne une vision, mais, nous, on veut du concret, on est beaucoup plus pragmatique », expliquent les scandinaves qui se demandent si le discours de la Sorbonne n’était pas là pour masquer ses difficultés à convaincre au niveau national.

Philippe Lamberts, le président du groupe des Verts, remarque surtout la capacité formidable de Macron remettre à plus tard ses initiatives. Il l’appelle même le « président du surlendemain ».

Et les Français, une fois de plus, se demandent ce qui ne tourne pas rond dans leur tête pour élire constamment des présidents aussi médiocres.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Stammers pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz