FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 octobre 2017

 

L’Armée de défense d’Israël a fait des raids dans les bureaux des services d’informations palestiniens soupçonnés d’incitation aux attaques terroristes.

Embed from Getty Images

L’armée a pris des mesures sévères contre l’une des plates-formes les plus importantes d’incitation au terrorisme : les médias palestiniens.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les forces israéliennes ont fait des descentes de nuit dans les bureaux de huit médias palestiniens et des sociétés de production en Judée Samarie soupçonnés d’avoir distribué et diffusé du matériel antisémite d’incitation à la haine et à commettre des attentats, a indiqué Tsahal dans un communiqué.

Au cours de l’opération conjointe menée par les troupes de Tsahal, le Shin Bet et l’Administration Civile, de l’équipement et des documents provenant des chaînes affiliées au Hamas et au Jihad islamique ont été confisqués et deux personnes soupçonnées d’incitation au terrorisme ont été arrêtées.

L’Armée de défense d’Israël a donné des ordres imposant la fermeture de plusieurs entreprises de presse de Bethléem, Naplouse, Hébron et Ramallah, y compris Pal Media, Ram Sat et Trans Media. Selon les informations palestiniennes, les forces ont également fait des raids dans les bureaux des chaînes Al-Quds à Hébron ainsi qu’Al-Aqsa et Palestine Alyoum à Ramallah.

Pal Media est membre du groupe de télécommunications palestinien fournissant des services de diffusion à plusieurs médias tels que Russia Today, Al-Mayadeen, al-Manar et al-Quds news. Les troupes de Tsahal avaient déjà fait une descente dans la compagnie de communications de Pal Media en juillet dernier, la soupçonnant d’avoir produit et distribué du matériel de propagande terroriste, et avaient confisqué des dizaines de documents qui prouvaient leurs soupçons.

Les chaînes Al-Quds et Al-Aqsa sont affiliées au groupe terroriste Hamas, tandis que la chaîne Palestine Alyoum est affiliée au mouvement terroriste Jihad Islamique. Les trois chaînes diffusent maintenant depuis Gaza et le Liban et n’ont donc pas cessé leurs activités antisémites.

Quelques dizaines de journalistes palestiniens ont protesté contre les raids devant l’un des bâtiments de l’ONU à Ramallah, tandis que le porte-parole du gouvernement palestinien Yousif Mahmoud a fustigé les raids de Tsahal, tout en les qualifiant d’ ‘ »agression flagrante et double violation scandaleuse de toutes les lois internationales ». Ils n’ont jamais manifesté contre les incitations à tuer des juifs et contre la propagande antisémite qui sont des violations de toutes les lois internationales, ni pour critiquer ces médias de ne pas œuvrer pour la paix mais pour les incitations à haïr les juifs.

L’armée a déclaré que le raid faisait partie des « efforts accrus de la lutte contre le terrorisme, tels que les efforts en cours contre tous les éléments terroristes, y compris les appels au terrorisme », et expliqué que « les forces de sécurité israéliennes continueront à lutter contre l’incitation au terrorisme qui sont la cause directe des attentats qui s’en inspirent, et le soutien à la base du terrorisme ».

En agissant ainsi, Israël applique les mêmes méthodes que les pays européens qui font fermer les sites internet qui encouragent et incitent à commettre des attentats et ont demandé aux réseaux sociaux de fermer les comptes de ceux qui tiennent de propos d’incitation à la haine, donnent des conseils pour fabriquer des explosifs et des armes artisanaux, et à commettre des attentats.

En juin dernier, le bureau du procureur général de l’Autorité Palestinienne avait en ce sens interdit l’accès à de multiples sites d’information palestiniens affiliés au Hamas et au dissident Muhammed Dahlan, le chef du Fatah.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz