FLASH
[11/12/2018] Tsahal découvre un troisième tunnel terroriste du Hezbollah à la frontière libanaise  |  Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 octobre 2017

Les responsables de la Sécurité allemande sont arrivés à une conclusion qui ne fera pas la une de vos médias, parce que le commerce avec l’Iran est une manne trop importante pour ne pas laisser un détail comme sa nucléarisation la contrarier : l’Iran travaille à la construction de missiles armés de têtes nucléaires.

Les enquêteurs allemands accusent le régime iranien de poursuivre son objectif de construction de missiles armés d’ogives nucléaires, a rapporté le quotidien berlinois Der Tagesspiegel.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Malgré l’accord nucléaire [conclu avec les puissances mondiales en juillet 2015], l’Iran n’a pas renoncé à ses activités illégales en Allemagne. Le régime des mollahs fait des efforts cette année pour obtenir du matériel d’entreprises [allemandes] pour son programme nucléaire et la construction de missiles, ont indiqué des sources de sécurité « , a écrit Der Tagesspiegel.

L’article du journaliste Benjamin Weinthal ajoute que « l’Iran a clairement pas abandonné son objectif à long terme de devenir une puissance nucléaire capable de monter des armes nucléaires sur des missiles ».

Frank Jansen, correspondant à la sécurité du journal allemand, cite les activités de prolifération de l’Iran en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la baisse des tentatives d’acquisition de matériaux interdits, de 141 en 2015 à 32 en 2016. La majorité des activités d’achat de l’Etat iranien concernait son programme de missiles balistiques.

Jansen, qui est l’un des journalistes les plus en vue d’Allemagne couvrant le contre-terrorisme, l’islamisme radical et le néonazisme, a écrit dans son article de Tagesspiegel :

«Les experts en sécurité disent que l’Iran est très intéressé par l’équipement pour étendre sa gamme des missiles. Les désaccords au sein du régime des mollahs, ont expliqué les sources de sécurité, [ont entraîné] le déclin des tentatives d’acquisition de la technologie nucléaire. Le président de l’Etat, Hassan Rouhani, veut ralentir [le programme nucléaire], mais les Pasdaran, les gardes-révolutionnaires, veulent poursuivre à tout prix le programme nucléaire « .

Dreuz a publié – et c’est un des rares médias en langue française à avoir eu l’audace de le rendre public – deux rapports du Jerusalem Post d’octobre et juillet, expliquant que l’Iran avait fait plus de 30 tentatives d’équipement pour ses programmes nucléaires et de missiles en 2016. Le Post a examiné à cette fin 17 rapports d’enquêtes des renseignements allemands sur les armes nucléaires iraniennes, les missiles, les armes chimiques et biologiques en République fédérale.

Selon l’agence de renseignement de la ville de Hambourg :

« Il n’y a pas de preuve d’un véritable retournement dans les politiques atomiques de l’Iran en 2016″ [après la signature de l’accord nucléaire de l’année précédente]. L’Iran continue à chercher à acquérir la technologie de missiles nécessaire pour son programme de fusée. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Nurphi Sitraka Stell Randrianirainy pour Dreuz.info.

Source : http://www.jpost.com/International/German-officials-Iran-working-to-build-nuclear-armed-missiles-507772

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz