FLASH
[11/12/2018] Tsahal découvre un troisième tunnel terroriste du Hezbollah à la frontière libanaise  |  Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 octobre 2017

Apparemment, le travail que mène la police cité la Clède à Cavaillon n’est pas du goût de tout le monde. Des messages tagués sur les murs mettent dans l’ambiance : “police calmé vous sinon vous allé le regreté” ou encore “les mec de la bac faite atention pck si on arete les barete c’est de vous kon va socupé”…

Certains ont mis ces menaces à exécution. Dans la nuit de mercredi à jeudi, des individus ont tendu un piège aux forces de l’ordre dans le quartier. Comme c’est souvent le cas, le véhicule d’une personne qui n’avait rien demandé a terminé calciné.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un premier accrochage dans la journée et des policiers caillassés

Ces émeutiers ont aussi aspergé d’essence des poubelles et des palettes disposées au milieu des rues. Sans pour autant parvenir à y mettre le feu.

Le guet-apens n’a pas eu l’effet escompté puisque les forces de l’ordre ont pu s’en sortir. Et ils ont remis le couvert hier après-midi en multipliant les contrôles.

La nuit des violences, les forces de l’ordre ont surtout pu réaliser trois interpellations. Le trio a été pris au moment où il revenait vers le véhicule de l’un d’eux.

Cette opération commando d’une bande de la cité aurait été montée en guise de représailles après une interpellation réalisée quelques heures plus tôt dans ce même quartier. Les hommes du commandant Bernard Dalverny ont placé en garde à vue un individu qu’ils soupçonnent d’être un dealer.

Son “extraction” a été délicate. Plusieurs de ses amis les ont pris pour cible. Un projectile a brisé une vitre de leur véhicule.

« Ce n’est pas un quartier qui dégage un sentiment d’insécurité »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’opération policière de mercredi n’est pas le fruit du hasard. Un réseau semble avoir pris ses aises entre les barres d’immeubles de ce petit quartier.

« Il y des bâtiments qui entourent un square, indique une source policière. Ce n’est pas un quartier qui dégage un sentiment d’insécurité. C’est différent de ce que l’on peut ressentir lorsque l’on se retrouve à Dr-Ayme où des gens peuvent venir vous demander ce que vous faites là. »

Source : Ledauphine.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz