FLASH
[17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  |  « J’ai vu toutes les publicités russes et je peux dire très clairement qu’influencer les élections n’était *PAS* leur but principal. » Rob Goldman, Vice-président des annonces Facebook  |  Le Hamas tient Israël pour responsable de l’aggravation de la situation, car il a demandé à Israël de ne pas riposté aux attaques d’aujourd’hui  |  Tsahal a frappé 6 cibles terroristes à Gaza: 1 tunnel en cours de construction à Zeitoun, 1 site de fabrication d’armes, 1 complexe militaire près de Khan Younis et 3 autres sites terroristes  |  Les terroristes d’Izz ad-Din al-Qassam, une branche armée du Hamas, affirment avoir tiré des missiles antiaériens sur des avions israéliens au-dessus du sud de Gaza il y a quelques instants  |  Le Hamas a tenté de prendre pour cible les avions israéliens qui bombardent des cibles terroristes à Gaza. Multiples roquettes tirées vers Israël. L’alarme a été encore déclenchée près d’Eshkol  |  Des chars israéliens tirent à l’est de Rafah depuis 30 minutes. L’alarme a été déclenchée dans les communautés d’Eshkol limitrophes à Gaza. Aucun dommage ni accident n’ a été signalé coté israélien  |  Egypte : l’Etat islamique allié à des militants du Hamas a détruit 14 véhicules de l’armée et tué plusieurs soldats durant une offensive tout près de Rafah dans le Sinaï  |  L’aviation israélienne frappe des cibles terroristes du Hamas à Gaza en réponse à une attaque à l’explosif qui a grièvement blessé 2 soldats israéliens près de la clôture de sécurité  |  [15/02/2018] Floride, un garçon dérangé d’esprit a déclenché une tuerie dans une école : 17 morts. Tous savaient qu’il était dangereux, personne ne parlait à cause du politiquement correct  |  Floride : Le suspect a été identifié. Il se nomme Nikolaus Cruz, 19 ans, un ancien élève de l’école  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 octobre 2017

Convoqués par la police vendredi, le maire (PCF) et trois adjoints devront répondre de propos tenus lors du vote d’un vœu fin 2016. En séance ce jeudi, ils demanderont la prise en charge des frais de justice.

La loi veut que l’administration protège ses agents en leur apportant « une assistance juridique », s’ils sont victimes d’une infraction « à l’occasion de leurs fonctions ». Ce jeudi, ce n’est pas en qualité de victimes mais d’accusés que quatre élus d’Ivry-sur-Seine demanderont la prise en charge des frais de justice.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Attaqués pour « provocation publique à la discrimination », le maire, Philippe Bouyssou (PCF), et trois de ses adjoints sont sommés de s’expliquer sur des propos tenus l’an dernier. Lorsqu’en séance, un vœu de la majorité promouvait le boycott « de produits issus des colonies israéliennes ».

C’était le 20 octobre 2016. Atef Rhouma avait, au nom du groupe Convergence citoyenne Ivryenne, déposé un vœu « pour une paix juste et durable au Proche-Orient ». Il demandait notamment que soient examinées « les possibilités » de « cesser de contractualiser avec des entreprises n’appliquant pas les principes directeurs des Nations Unies ». Et ce, afin de « permettre à la municipalité et aux administrés de ne pas contribuer indirectement […] à l’exploitation illégale des […] territoires Palestiniens occupés ».

« Une atteinte intolérable à la liberté d’expression »

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a déposé plainte le 17 novembre 2016 contre Philippe Bouyssou et les adjoints Atef Rhouma (CCI), Mehdy Belabbas (EELV) et Séverine Peter (PCF). Ils sont convoqués ce vendredi à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne. « Le boycott d’Israël est réprimé, reprend Me Julien Bensimon, avocat de l’association. Et l’amalgame a une incidence directe sur la communauté juive de France. » « On a l’impression que ces élus appelaient leurs administrés à se manifester », estime encore BNVCA.

L’association dit aussi avoir saisi le préfet « par courrier le 7 novembre 2016 ». Thierry Leleu, qui n’est plus en fonction, avait effectivement déféré le vœu au tribunal administratif, estimant qu’il « excédait l’intérêt local ». Le vœu a d’ailleurs été annulé en juin, mais la mairie d’Ivry fait appel. « Le contentieux est toujours en cours », confirme la préfecture ce mercredi.

« Nous faisons appel parce que c’était une prise de position politique », se défend Philippe Bouyssou, dénonçant « une atteinte intolérable à la liberté d’expression ». Et de poursuivre : « Nous n’avons pas, par délibération, interdit à nos services d’acheter ces produits dans le cadre de marchés publics. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Quant à la plainte du BNVCA, le maire « ne décolère pas » : « Ce sont eux, les responsables de l’amalgame idéologique. Nous ne discutions pas la reconnaissance de l’Etat d’Israël. Nos propos portaient sur la politique de son gouvernement. Et il n’y a eu aucune incitation à la haine ! » Soulignant sa bonne entente avec la communauté juive d’Ivry, il juge insupportable que « l’on intervienne de l’extérieur pour mettre le bordel dans un équilibre local ».

Source : Leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz