FLASH
[21/11/2017] Religion d’amour : au moins 50 morts dans l’explosion terroriste d’une mosquée au Nigeria  |  Religion de paix : des dizaines de morts dans une mosquée du Nigéria  |  « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 octobre 2017

L’excuse : « Gwyneth Paltrow a couché avec un puissant producteur qui utilise son poste pour promouvoir les jeunes femmes et leur attribuer des rôles principaux dans les films. »

La réalité : et si tout cela n’était qu’un leurre pour transformer les coupables en victimes ?

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Et si les starlettes d’Hollywood étaient collectivement responsables, coupables, du harcèlement sexuel qu’elles subissent et des coucheries qu’elles acceptent pour décrocher un rôle ?

Et si hommes et femmes étaient coupables, au lieu de considérer le camp des coupables et celui des victimes ?

J’espère vous avoir choqué avec ces questions.

Maintenant mon argumentation en 4 points. Si vous pouvez la détruire, je vous écoute :

  1. Les actrices disent que si elles ne couchent pas, elles n’obtiennent pas les rôles principaux.
  2. Cela veut dire que si aucune actrice ne couche, aucune femme n’obtient de rôle principal ? Aucun rôle ? Vous croyez ces bobards ? Vous pensez vraiment qu’un film puisse se faire sans actrices ? Sans premiers rôles féminins ? Allons, allons, un peu de bons sens : si collectivement les femmes refusaient les attouchements et les coucheries, les films ne se feraient pas pour autant qu’avec des acteurs hommes. Les films ont besoin de femmes, qu’elles écartent les jambes ou pas.
  3. Si aucune actrice acceptait de coucher, les producteurs, les réalisateurs, les directeurs de casting ne pourraient pas pour autant se passer d’elles. Ils les feraient travailler, et les choisiraient pour les mêmes rôles qu’elles obtiennent en ne résistant pas aux propositions malhonnêtes.
  4. Et si les actrices se laissent faire parce qu’elles se pensent en compétition pour le même rôle avec d’autres qui goûtent aux mêmes canapés (avant de se réparer dans celui de leur psy), c’est encore dans le camp des femmes que la responsabilité repose.

Et ma démonstration a ceci d’intéressant qu’elle ne disculpe en rien les hommes : pas de voleur sans receleur.

Hommes, femmes, tous coupables !

Les hommes qui abusent de leur pouvoir pour faire passer les starlettes à la casserole en leur promettant une carrière bien mijotée me dégoûtent. Plus que moralement condamnables, ils sont d’ailleurs aussi et surtout immensément handicapés. Impuissants à séduire pour ce qu’ils sont ils se décorent de ce qu’ils ont. Chaque conquise forcée leur renvoie leur incapacité à plaire. Pauvres types.

Cela ne disculpe pas plus les vraies coupables. La collectivité des actrices. Prédatrices sexuelles pour s’assurer les rôles qu’elles sont certaines que leurs concurrentes voleront sans leur jupon.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Dans tout cela, les fausses féministes feraient bien de trouver leur voie ailleurs qu’en diabolisant l’homme blanc et applaudissant l’homme musulman. Né d’une juste cause le mouvement se meurt des causes injustes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz