FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 octobre 2017

Nickolay Mladenov a déclaré que les factions palestiniennes devraient utiliser la réconciliation entre le Hamas et le Fatah pour résoudre la crise humanitaire dans l’enclave, pas pour détruire l’Etat juif.

Embed from Getty Images

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient n’a pas comme à l’habitude ignoré les appels génocidaires palestiniens, et a critiqué sévèrement les dirigeants du Hamas pour avoir exhorté à la destruction d’Israël. Il a déclaré que les Palestiniens devraient concentrer leurs efforts sur la résolution de la situation humanitaire dans la bande de Gaza.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les commentaires de Nickolay Mladenov, qui n’ont pas été cités dans la presse occidentale alors que toute critique d’Israël par l’ONU est immédiatement reprise et largement commentée, ont été faits après que les hauts responsables du groupe terroriste Hamas avaient déclaré que la réconciliation avec le Fatah, son rival, ne signifiait pas que le Hamas mettrait fin à ses efforts pour éliminer l’État juif.

« Je condamne les dernières déclarations faites par certains dirigeants du Hamas qui avaient prétendument appelé à la destruction de l’Etat d’Israël », a déclaré Mladenov. « Ils ne servent pas les intérêts de la paix et l’objectif de parvenir à une solution négociée de deux Etats.

Sous les auspices de l’Egypte, les dirigeants palestiniens se sont engagés à résoudre la grave crise humanitaire à Gaza et à permettre au gouvernement d’assumer ses responsabilités dans la bande de Gaza. Je les encourage à ne pas se détourner de cet objectif. »

Au début du mois, au Caire, les factions palestiniennes le Fatah et le Hamas sont parvenus à un accord historique pour mettre fin à une décennie de déchirements et cherchent à former un gouvernement d’unité avec d’autres partis.

Iran Press TV a rapporté samedi que le chef adjoint du Hamas Salah al-Arouri, dirigeant une délégation palestinienne à Téhéran, avait déclaré que le Hamas et le Fatah avaient rejeté les trois conditions préalables fixées par le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour traiter avec le gouvernement palestinien dans lequel siègerait le Hamas: que ce dernier se désarme, qu’il reconnaisse Israël et coupe toutes les relations avec l’Iran.

En ce qui concerne les première et deuxième demandes, il a déclaré : «Nous ne sommes pas au stade de la reconnaissance; nous sommes plutôt en train de préparer l’élimination de l’entité sioniste.» Quant à la troisième, couper les relations avec l’Iran, il a déclaré: «Notre visite à Téhéran est notre façon de rejeter la demande israélienne de couper nos liens avec ce pays».

Le Hamas a contrôlé Gaza avec le soutien de l’Iran depuis l’éviction de l’Autorité palestinienne dirigée par le Fatah lors d’un violent et sanglant coup d’État en 2007.

Dans le cadre du récent accord entre les deux factions, le Hamas doit remettre l’administration de la bande au Fatah tout en conservant sa force de combat.

Les Etats-Unis ont déclaré que tout gouvernement commun doit reconnaître Israël et désarmer le Hamas, mais le groupe a rejeté les conditions avec virulence.

« Personne dans l’univers ne peut nous désarmer. Au contraire, nous continuerons à avoir le pouvoir et protéger nos citoyens », a déclaré jeudi le chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar.

« Le temps que le Hamas a passé à discuter de la reconnaissance d’Israël est fini. Maintenant, le Hamas discutera du moment où nous allons éliminer Israël », a déclaré M. Sinwar, selon l’agence de presse liée au Hamas Shehab.

Arouri est responsable, entre autres choses, des activités terroristes du Hamas en Judée Samarie juive. Il vit en exil à Beyrouth après avoir été expulsé de Turquie et du Qatar.

Quand le Fatah et le Hamas ont signé leur accord de réconciliation au Caire la semaine dernière, Arouri, qui avait dirigé la délégation du Hamas qui avait négocié l’accord, a déclaré que l’unité palestinienne était essentielle « pour que nous puissions tous travailler ensemble contre l’entreprise sioniste ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz