FLASH
[09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  |  Algérie : béatification de 19 religieux d’Oran massacrés pour leur foi par les islamistes durant la guerre civile  |  #GiletsJaunes : 34 personnes placées préventivement en garde à vue à Paris  |  [07/12/2018] Wall Street Journal : Les autorités françaises en pleine embrouille pour éviter que les émeutes de samedi dernier, qui ont plongé Paris dans le chaos, ne se reproduisent #GiletsJaunes  |  Alerte à la bombe à CNN, l’immeuble est évacué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 24 octobre 2017

Le comité permanent du Patrimoine canadien a commencé le 18 septembre ses travaux concernant « les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques » au Canada, pour faire suite à la motion contre l’islamophobie adoptée le printemps dernier à la Chambre des Communes à Ottawa.

Le 17 octobre, David Matas, conseiller juridique de B’Nai Brith, a présenté son mémoire au comité.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit cet article d’Anthony Furey, journaliste au Toronto Sun et collaborateur du site du Réseau Postmédia, paru le 18 octobre.

************

Un célèbre avocat canadien des droits de la personne a exhorté les députés à faire preuve de prudence dans l’utilisation du terme «islamophobie», affirmant que « la peur de certains éléments de l’islam n’est que simple prudence ».

David Matas, récipiendaire de l’Ordre du Canada qui a commencé sa carrière comme greffier du juge en chef du Canada dans les années 1960, a témoigné mercredi devant le comité M-103 en sa qualité d’avocat principal de B’nai Brith Canada.
« Toutes les craintes de l’islam ne sont pas de l’islamophobie », a déclaré Matas au Comité du patrimoine de la Chambre des communes, notant que quiconque n’a pas peur des diverses organisations terroristes islamiques radicales dans le monde se montre « téméraire ».
« L’islamophobie ne surgit pas dans le vide », a déclaré M. Matas aux députés. « Il naît de la peur de l’incitation et des actes de haine et de terrorisme venant d’éléments de la communauté islamique ».
L’avocat de Winnipeg, candidat libéral il y a plusieurs années, a recommandé au comité d’adopter une approche «à double vue » de manière à tenir compte autant des victimes de l’islamophobie que de ceux qui incitent à la haine et au terrorisme.
Après le témoignage de Matas, Shimon Fogel, directeur général du Centre pour les affaires israéliennes et juives (CIJA), a exhorté le comité à viser une définition plus précise de l’islamophobie.

La motion M-103 était nominalement conçue pour dénoncer, et étudier, toutes les formes de racisme et de discrimination, mais a fait face à une vaste controverse dès lors qu’il s’agissait de considérer uniquement l’Islam.

Fogel a montré au Comité une définition de l’islamophobie se trouvant dans le livret du Toronto District School Board, selon laquelle une simple aversion pour l’islam politique doit être censurée.

« Cet incident pose d’importants problèmes causés par des définitions ad hoc et inadéquates de l’islamophobie », a déclaré M. Fogel.

Lundi, l’auteure musulmane et chroniqueuse au Toronto Sun, Farzana Hassan, a fait part au comité de ses inquiétudes quant à la façon dont le terme est utilisé dans d’autres pays pour museler les critiques venant des musulmans eux-mêmes.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz