Publié par Christian Larnet le 5 novembre 2017

Les politiciens de Berlin ont convoqué une réunion spéciale suite aux soupçons révélés par un enregistrement audio qui a fuité, selon lequel des criminels arabes organisés ont infiltré les forces de police.

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) et le Parti libéral-démocrate (FDP) ont appelé à une réunion spéciale du gouvernement de Berlin au sujet des allégations selon lesquelles des bandes criminelles arabes organisées auraient infiltré la police.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les membres de la CDU conservatrice, qui est dirigée par la chancelière Angela Merkel, et le FDP libertaire ont exprimé de sérieuses inquiétudes après avoir entendu un enregistrement audio de l’académie de police de Berlin la semaine dernière.

L’audio, qui a enregistré un instructeur de l’académie de police de Berlin, contient des informations qui ont conduit beaucoup à penser que des proches de familles de criminels pourraient être devenus des policiers, rapporte Die Welt.

Le porte-parole de la CDU, Burkard Dregger, a déclaré que le ministre de l’Intérieur de Berlin, le social-démocrate (SPD) Andreas Geisel, devait prendre au sérieux les allégations d’infiltration.

« Nous demandons une réunion spéciale du Comité de l’Intérieur sur les développements négatifs à l’Académie de police », a déclaré Dregger.

L’audio fuité a également montré de nombreux problèmes avec les recrues de la police issues de l’immigration, affirmant que de nombreuses recrues avaient de graves difficultés à lire et à écrire en allemand.

L’instructeur non identifié a également déclaré que certaines recrues avaient menacé de recourir à la violence contre d’autres officiers et averti qu’elles seraient « corrompues » si elles étaient envoyé en mission dans les rues.

La police a confirmé que l’enregistrement audio était authentique peu de temps après la publication de l’article original, et a même reconnu plus tard que certains des candidats policiers étaient issus de milieux criminels.

Berlin a été inondée de gangs criminels, en particulier de clans arabes organisés qui ont capté une grande partie du trafic de drogue de la ville ces dernières années. Les clans ont été accusés de visiter des foyers pour migrants pour les recruter en tant que revendeurs de rue de bas niveau.

Les gangs de migrants ont également transformé plusieurs quartiers de Berlin en ce que certains appellent désormais les zones de non-droit, comme la zone autour du métro Alexanderplatz où la police renforce sa présence pour tenter de rétablir l’ordre dans cette zone troublée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La station de métro Kottbusser Tor, connue localement sous le nom de «Kotti», est également depuis longtemps un lieu de trafic de drogue et, l’an dernier, un trafiquant de drogue s’est plaint que les migrants l’avaient largement conquis.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz