FLASH
[11/12/2018] Tsahal découvre un troisième tunnel terroriste du Hezbollah à la frontière libanaise  |  Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 novembre 2017

Il a été entendu par la justice irakienne.

Tarik Jadaoun, présenté comme le « nouvel Abaaoud », a été photographié par les autorités irakiennes et interrogé par la justice locale dans le cadre de sa participation à l’État islamique (EI). Le média IraqiNews.com, qui cite un interrogatoire publié par le journal du Haut conseil judiciaire d’Irak, dévoile de nombreux détails du parcours de ce Verviétois combattant de l’État islamique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jadaoun, connu sous le nom de guerre Abu Hamza al-Belgiki, avait été annoncé mort durant l’été avant que ne soit diffusée la nouvelle de son arrestation, en septembre dernier. Il a raconté, dans le détail, son parcours depuis Verviers vers la Syrie et l’Irak. Selon l’interrogatoire cité par Iraqinews.com, Jadaoun a expliqué avoir été emprisonné à Liège pour un vol dans un supermarché avant d’être recruté dans les rangs de l’État islamique par un autre prisonnier, un trafiquant de drogue d’origine tunisienne.

Le jeune homme de 29 ans a expliqué à la justice être devenu plus religieux en prison et avoir accepté de partir en Syrie, en 2014.

Selon lui, il est parti de Belgique en avion vers la Roumanie, avant de rejoindre la Turquie pour traverser la frontière et de terminer son voyage à Raqqa, l’ex-capitale de l’État islamique.

Jadaoun a aussi décrit avoir été formé au combat sur place et avoir fait allégeance à Abu Bakr al-Baghdadi, le fondateur de l’EI. Sur place, il aurait été rémunéré 100 dollars américains par mois, afin de tenir un poste de garde frontière entre la Turquie et la Syrie. Plus intéressant, Jadaoun a reconnu être devenu formateur des Lionceaux du califat, armée de jeunes garçons âgés de 8 à 13 ans, entraînés à devenir de véritables combattants de l’EI.

Il a ensuite été affecté à Mossoul (Irak), où il est resté deux ans avant de se faire arrêter par le service de contre-terrorisme, en juillet dernier.

Toujours selon le journal du Haut conseil judiciaire, Tarik Jadaoun avait pour mission la supervision de cellules en Europe, ainsi que le recrutement de candidats européens au djihad. « J’ai tourné des clips vidéo à Mossoul appelant les moudjahidin d’Europe, particulièrement en France et en Belgique, à mener des attaques suicides », aurait-il affirmé lors de son interrogatoire.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le nom de Jadaoun était apparu dans La DH en septembre 2016, alors qu’il était présenté comme « le nouvel Abaaoud » ? Plus récemment, sa fiche de police avait été diffusée sur Twitter alors qu’il était censé être en chemin pour frapper la France. La gare du Nord, à Paris, avait été évacuée après qu’une guichetière de la SNCF avait cru, à tort, reconnaître le Verviétois.

Source : Dhnet.be

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz