FLASH
[21/11/2017] Religion d’amour : au moins 50 morts dans l’explosion terroriste d’une mosquée au Nigeria  |  Religion de paix : des dizaines de morts dans une mosquée du Nigéria  |  « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 novembre 2017

Il a été entendu par la justice irakienne.

Tarik Jadaoun, présenté comme le « nouvel Abaaoud », a été photographié par les autorités irakiennes et interrogé par la justice locale dans le cadre de sa participation à l’État islamique (EI). Le média IraqiNews.com, qui cite un interrogatoire publié par le journal du Haut conseil judiciaire d’Irak, dévoile de nombreux détails du parcours de ce Verviétois combattant de l’État islamique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jadaoun, connu sous le nom de guerre Abu Hamza al-Belgiki, avait été annoncé mort durant l’été avant que ne soit diffusée la nouvelle de son arrestation, en septembre dernier. Il a raconté, dans le détail, son parcours depuis Verviers vers la Syrie et l’Irak. Selon l’interrogatoire cité par Iraqinews.com, Jadaoun a expliqué avoir été emprisonné à Liège pour un vol dans un supermarché avant d’être recruté dans les rangs de l’État islamique par un autre prisonnier, un trafiquant de drogue d’origine tunisienne.

Le jeune homme de 29 ans a expliqué à la justice être devenu plus religieux en prison et avoir accepté de partir en Syrie, en 2014.

Selon lui, il est parti de Belgique en avion vers la Roumanie, avant de rejoindre la Turquie pour traverser la frontière et de terminer son voyage à Raqqa, l’ex-capitale de l’État islamique.

Jadaoun a aussi décrit avoir été formé au combat sur place et avoir fait allégeance à Abu Bakr al-Baghdadi, le fondateur de l’EI. Sur place, il aurait été rémunéré 100 dollars américains par mois, afin de tenir un poste de garde frontière entre la Turquie et la Syrie. Plus intéressant, Jadaoun a reconnu être devenu formateur des Lionceaux du califat, armée de jeunes garçons âgés de 8 à 13 ans, entraînés à devenir de véritables combattants de l’EI.

Il a ensuite été affecté à Mossoul (Irak), où il est resté deux ans avant de se faire arrêter par le service de contre-terrorisme, en juillet dernier.

Toujours selon le journal du Haut conseil judiciaire, Tarik Jadaoun avait pour mission la supervision de cellules en Europe, ainsi que le recrutement de candidats européens au djihad. « J’ai tourné des clips vidéo à Mossoul appelant les moudjahidin d’Europe, particulièrement en France et en Belgique, à mener des attaques suicides », aurait-il affirmé lors de son interrogatoire.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le nom de Jadaoun était apparu dans La DH en septembre 2016, alors qu’il était présenté comme « le nouvel Abaaoud » ? Plus récemment, sa fiche de police avait été diffusée sur Twitter alors qu’il était censé être en chemin pour frapper la France. La gare du Nord, à Paris, avait été évacuée après qu’une guichetière de la SNCF avait cru, à tort, reconnaître le Verviétois.

Source : Dhnet.be

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz