FLASH
[18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 10 novembre 2017

Visé par deux plaintes pour viol, le Frère musulman Tariq Ramadan conserve le soutien des principales associations islamiques de Suisse contactées par la RTS. L’une d’entre elles le présente même comme la victime et dénonce une volonté de le faire taire !

La présidente de l’Association culturelle des femmes musulmanes de Suisse Nadia Karmous soutient Tariq Ramadan. Elle n’est pas la seule.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Visé par deux plaintes pour viol et agressions sexuelles en France, dénoncé en Suisse par quatre anciennes élèves pour agressions sexuelles, accusé par une Américaine, l’enseignant genevois Tariq Ramadan est soutenu par les musulmans neuchâtelois influents. A commencer par Nadia Karmous, l’une des rares femmes à avoir pris publiquement sa défense. Elle explique sa prise de position.

Interrogée par L’Express et L’Impartial, elle déclare : «Plus les accusations tombent, plus je crois à l’innocence de Tariq Ramadan», estime celle qui a travaillé avec lui. «C’est quelqu’un de fiable et de bienveillant», dit-elle sur le site Arcinfo.ch.

Des femmes aguicheuses et frustrées

Selon Karmous, ce sont les femmes qui l’accusent qui ont un problème?

Elle explique ainsi avoir assisté, lors de conférences, au comportement aguicheur de certaines femmes.

«Certaines fantasmaient sur lui, tentaient de lui faire passer des lettres personnelles; d’autres cherchaient à avoir son numéro de téléphone, ou à décrocher un rendez-vous personnel alors que lui était là pour parler de l’islam», explique-t-elle.

«On se serait cru à un concert des Beatles! Ces femmes sont fragiles, elles pensent que Tariq Ramadan a les réponses à leurs problèmes.»

Nadia Karmous revient également sur les accusations d’abus sexuels des étudiantes genevoises parues dans La Tribune de Genève dimanche dernier.

Elle s’étonne que personne n’a dénoncé ces faits à l’époque.

«En entendant les révélations des unes, elles estiment aujourd’hui que la complicité qu’elles ont eue avec Tariq Ramadan durant leur scolarité est du harcèlement», critique-t-elle. «Je ne crois pas qu’il se soit passé quoi que ce soit (..), sinon l’occasion aurait été trop belle pour l’écarter de son poste! Personne n’a pitié des musulmans.»

Selon elle, c’est l’effet de mode du hashtag #balancetonporc qui a poussé les femmes à parler, «sans aucune crédibilité». Et certaines sont animées par la vengeance « après avoir été frustrées de ne pas avoir pu aller plus loin dans leur histoire» avec Ramadan, critique Nadia Karmous qui estime que le scandale dans lequel est pris l’islamologue est surtout destiné à le faire taire.« S’il n’avait pas été musulman, je suis sûre qu’il aurait déjà obtenu le Prix Nobel de la paix.»

On a le droit de tousser.

Comité de soutien contre les victimes

Les victimes des abus sexuels menacées par l’avocat de Ramadan

Un comité de soutien a été lancé pour soutenir les anciennes élèves genevoises sexuellement abusées, a annoncé la Tribune de Genève face aux menaces de l’avocat de Ramadan. Me Bonnant, l’un des avocats suisses de Tariq Ramadan, a parlé de «débusquer les quatre accusatrices», des propos qui ont choqué plusieurs personnalités qui ont décidé de constituer ce comité apolitique.

«Le respect de la présomption d’innocence de Tariq Ramadan doit s’accompagner du respect de la parole des femmes qui disent en avoir été victimes», estime Anne Marie von Arx, figure de la lutte contre la traite des êtres humains.

«Je sais qu’elles craignent que leur parole soit étouffée parce qu’elles seront tournées en dérision ou disqualifiées par la partie adverse. C’est la stratégie de l’abuseur. Voilà pourquoi nous voulons soutenir ces femmes.»

Ramadan est la victime

« C’est encore une manière d’agresser une personne qui dérange » ajoute Nadia Karmous. « On veut faire taire Tariq Ramadan. Ce n’est pas le seul qui a été agressé comme ça, soupçonné ou attaqué. Il y en a beaucoup en France. En tout cas, toutes les personnalités qui sont et restent courageuses, qui ont cette liberté de dire ce qu’ils pensent, aujourd’hui ces hommes-là ne sont pas les bienvenus sur cette terre. »

En 2014, une auteur marocaine, Majda Bernoussi, avait contacté Le Point pour lui présenter un manuscrit intitulé Un voyage en eaux troubles avec Tariq Ramadan. 

Elle écrivait :

« Je tombe sur un site qui me glace d’effroi. Là, devant mes yeux, des tas de filles qui hurlent leur désarroi, qui racontent leurs rencontres avec Tariq Ramadan. Non, je ne le crois pas, elles y dépeignent un monstre sans foi ni loi, qui a profité de tout, de leurs âmes et de leurs corps, pour s’en aller après en faisant silence… »

Avec des femmes musulmanes aussi hostiles aux femmes que Nadia Karmous, on comprend pourquoi les victimes ont longtemps hésité à parler…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz