FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Yoann Saby le 11 novembre 2017

Photo/lefigaro.fr

Mercredi, une enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre à l’encontre de Marine Le Pen et Gilbert Collard, député FN qui a également diffusé une photo violente sur son compte Twitter.

Cette procédure s’appuie sur l’article 227-24 du Code pénal, qui dit que le fait «de diffuser (…) un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d’un tel message, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur».

Selon un avocat spécialisé dans le numérique, cité par France Inter, Marine Le Pen pourrait aussi avoir enfreint l’article 222-33-3 du Code pénal d’août 2014, qui punit de 5 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende le fait de diffuser des images de violence.

La loi est la loi. Marine Le Pen a fait une erreur en publiant ces images, elle aurait dû les flouter. Je suis pour qu’on montre ce genre d’images, mais la loi ne veut pas qu’on montre les visages, le sang, les armes, alors il faut être prudent. Je ne défends pas Marine Le Pen, ni ne l’accuse, je suis devenu apolitique depuis les élections présidentielles.

Ce que je veux défendre ici est la liberté de publier, mais dans le cadre de la loi. J’espère que cette affaire sera reprise par d’autres politiciens français, Front National compris, l’essentiel étant de montrer la barbarie de l’État islamique.

Les hommes politiques devraient plus se servir des réseaux sociaux et dénoncer l’ignoble, en publiant ce genre de photos, mais plus intelligemment. Ainsi, les Français s’intéresseraient peut-être plus à l’islam radical, qui est un fléau pour l’humanité.

Cela inciterait peut-être d’autres Français à devenir patriotes, et à rejoindre leurs rangs (pas d’amalgame ! Quand je dis les patriotes, je ne parle pas du groupe politique de l’ex-numéro deux ou trois du Front National) contre l’islam radical.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/12/17/32001-20151217ARTFIG00132-marine-le-pen-a-t-elle-le-droit-de-diffuser-des-images-de-decapitation-sur-twitter.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz