FLASH
[18/01/2018] Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Yoann Saby le 11 novembre 2017

Photo/lefigaro.fr

Mercredi, une enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre à l’encontre de Marine Le Pen et Gilbert Collard, député FN qui a également diffusé une photo violente sur son compte Twitter.

Cette procédure s’appuie sur l’article 227-24 du Code pénal, qui dit que le fait «de diffuser (…) un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d’un tel message, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur».

Selon un avocat spécialisé dans le numérique, cité par France Inter, Marine Le Pen pourrait aussi avoir enfreint l’article 222-33-3 du Code pénal d’août 2014, qui punit de 5 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende le fait de diffuser des images de violence.

La loi est la loi. Marine Le Pen a fait une erreur en publiant ces images, elle aurait dû les flouter. Je suis pour qu’on montre ce genre d’images, mais la loi ne veut pas qu’on montre les visages, le sang, les armes, alors il faut être prudent. Je ne défends pas Marine Le Pen, ni ne l’accuse, je suis devenu apolitique depuis les élections présidentielles.

Ce que je veux défendre ici est la liberté de publier, mais dans le cadre de la loi. J’espère que cette affaire sera reprise par d’autres politiciens français, Front National compris, l’essentiel étant de montrer la barbarie de l’État islamique.

Les hommes politiques devraient plus se servir des réseaux sociaux et dénoncer l’ignoble, en publiant ce genre de photos, mais plus intelligemment. Ainsi, les Français s’intéresseraient peut-être plus à l’islam radical, qui est un fléau pour l’humanité.

Cela inciterait peut-être d’autres Français à devenir patriotes, et à rejoindre leurs rangs (pas d’amalgame ! Quand je dis les patriotes, je ne parle pas du groupe politique de l’ex-numéro deux ou trois du Front National) contre l’islam radical.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/12/17/32001-20151217ARTFIG00132-marine-le-pen-a-t-elle-le-droit-de-diffuser-des-images-de-decapitation-sur-twitter.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz